Départ d'Arno Vannier : le soutien des Bretons
Dépêche de Skoazell Vreizh

Publié le 17/04/05 19:04 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

(voir le site)

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Dimanche 17 avril vers 15 h, la gare de Rennes accueillait plusieurs dizaines de personnes venues accompagner un seul voyageur : Arno Vannier partant à Paris. Le lundi 18 avril, il doit se constituer prisonnier suite à sa condamnation à quatre ans de prison au procès de mars 2004. Etaient représentés l'association de soutien aux prisonniers politiques et à leurs familles Skoazell Vreizh, la Coordination anti-répressive de Bretagne (Carb), les associations bretonnes locales Asamble (Rennes) et Bemdez (Vannes), les mouvements politiques Emgann, le Parti Breton, l'UDB (Union Démocratique Bretonne)... et toutes générations confondues, les proches familiaux et amicaux d?Arno Vannier, ainsi que des Bretons "simplement" scandalisés par la situation absurde de ce jeune homme incarcéré dans de telles conditions, venus de la Bretagne entière. En attendant l'arrivée du train partant à 16 h 05, Arno Vannier s'est entretenu avec ses visiteurs. Puis il s'est rendu sur le quai. Lorsqu'il est monté dans le wagon, l'hymne breton l?a accompagné. L'émotion de l'ensemble des personnes venues l'accompagner était palpable. La seule fausse note de cette réunion de départ a été l'intervention de "policiers" de la SNCF venus reprocher à des militants présents sur le quai, après le départ du train, des tags qui auraient été effectués.

----------------------------------------- Skoazell Vreizh - Secours breton Comité de soutien aux familles de détenus politiques bretons (voir le site) info [at] skoazell-vreizh.org


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1526 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.