Denis Rigal publie chez Apogée "Un chien vivant"
Communiqué de presse de Éditions Apogée

Publié le 19/04/18 15:46 -- mis à jour le 19/04/18 15:46

Après le très bel "Éloge de la truite" (Apogée, 2013), Denis Rigal reprend la plume pour nous plonger dans son passé d'étudiant durant les années 50-60.

Résumé -> L’expérience vécue et décrite par Denis Rigal, étudiant à Clermont-Ferrand au temps de la guerre d’Algérie, n’est pas unique : des dizaines de milliers de jeunes français, étudiants ou non, ont alors été confrontés à l’angoissant problème de leur engagement anti-colonialiste : jusqu’où aller ?

Si très peu ont combattu avec le FLN et rares sont ceux qui ont déserté, beaucoup ont vécu leur renoncement comme une trahison et une honte.

Pour tous ceux qui eurent vingt ans entre 1954 et 1962 et conservent le souvenir douloureux de cette guerre, "Un chien vivant" fera resurgir une partie de leur jeunesse et revivre le drame de conscience qui les déchira.

Les plus jeunes, eux, y vérifieront que « l’on n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans » ; pas assez en tout cas pour accepter d’aller mourir en Algérie pour une cause qui n’est pas la sienne. Mais assez sérieux pour s’organiser, résister,

lutter.

Auteur -> Poète et universitaire français, Denis Rigal a enseigné la littérature

américaine à l’université de Bretagne occidentale de Brest. Il a traduit des

poètes irlandais tels que Brian Coffey, Thomas Kilroy ou encore Derek

Mahon et a publié plusieurs recueils de poésie dont Aval (Gallimard, 2006)

et Terrestres (Le Bruit du temps, 2013), ainsi que le récit "Éloge de la truite"

(Apogée, 2013).

13 € - 120 pages - format 14x21 cm

ISBN : 978-2-84398-499-0

Diffusion : Humensis / Distribution : UD

(voir le site)

Disponible en librairie à partir du 2 mai.

Nathalie RICHARD

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Les Éditons Apogée existent depuis 1991. Avec plus de 420 livres publiés, notre catalogue reflète la diversité de nos passions et une curiosité qui ne se dément pas.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.