Décès de l'indépendantiste Patrick Le Lay

-- Nécrologie --

Chronique
Par Philippe Argouarch

Publié le 19/03/20 7:26 -- mis à jour le 19/03/20 08:20

Patrick Le Lay (1942-2020) est décédé le jour de la Saint Patrick le 17 mars. Certains rappelleront ses incroyables compétences comme directeur de TF1, d'autres le citeront sur la publicité et la vente d'espace de cerveau mais nous retiendrons ce qu'a dit et a fait pour la Bretagne ce Breton de Saint-Brieuc.

Je suis profondément indépendantiste__Patrick Le Lay

Tout d'abord sa tentative de créer une télévision bretonne au début des années 2000, TV Breizh, qui s'est heurtée à l'opposition du CSA. Le CSA a fait opposition à une diffusion régionale y compris sur Nantes et a favorisé le local. TV Breizh, en tant que télévision régionale, a été coulée par le CSA.

Dans une interview publiée dans le magazine BRETONS de septembre 2005 et reprise dans le journal Le Monde, le PDG de TF1 accuse la France d'avoir procédé à un «génocide culturel de la langue bretonne». Il déclare alors «Je ne suis pas français, je suis breton. Je suis un étranger quand je suis en France».

En 2011, lors de la réunion des chefs d'entreprises bretons avec Nicolas Sarkozy, Patrick Le Lay lui rappelle que «seules la France et la Turquie n'avaient par ratifié la Charte des langues régionales et minorisées».

On vit dans des mensonges, par exemple celui de la République française belle, unique et indivisible portant la liberté au monde avec cette devise : liberté, égalité, fraternité. La République française n'est ni libérale, ni égalitaire, ni fraternelle. Si elle l'était, il n'y aurait pas besoin d'écrire ça sur tous les frontons publics. Je ne dis pas que ce n'est pas un joli principe, mais ça n'a jamais été appliqué et surtout pas en Bretagne… On détruit le corpus des langues régionales en France comme le breton et le basque. Ce sont des langues très anciennes. Le français est une langue magnifique mais elle est artificielle. Elle date de l'édit de Villers-Cotterêts en 1539. Comme il fallait unifier un pays, il fallait unifier une langue. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut tuer des langues qui ont deux mille ans d'existence derrière elles. Mais la faute à qui ? Aux Bretons. Ils n'avaient qu'à la défendre. [...] Je suis profondément indépendantiste. Je pense que la France est un pays qui ne fonctionne pas. Dans le cadre européen, je pense que nous devons aller vers des régions et pas des nations. La nation française est un concept qui est faux, c'est un mythe auquel se raccroche un pouvoir centralisé. C'est aux hommes et aux femmes de prendre conscience qu'ils vivent dans des schémas qui ne sont pas les bons, que le système jacobin centralisateur est un système dépassé__Patrick Le Lay, propos tenus au micro de Nathalie de Broc sur les ondes de France Bleu Breizh Izel le 24 novembre 2012.

Le 31 mai 2014, Patrick Le Lay et le club Erispoë qu'il a créé, écrivent au président Hollande afin qu'il profite de la réforme territoriale pour réunifier la Bretagne.

Une de ses dernières interventions publiques a été sa conférence à l'école des filles de Huelgoat, le 4 septembre 2016 Du trait d’union à la désunion. De 1532 à 2030.

Patrick Mahé, qui l'a rencontré encore il y a quelques mois, affirme qu'un de ses plus grands regrets «était de pas avoir réalisé un film sur Anne de Bretagne».

Des fois les vies sont trop courtes.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1633 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

Laer-noz
Jeudi 19 mars 2020

Je regrette que cette chaîne de télévision toujours existante le soit toujours sous la considération Tv Breizh!

Compte tenu des émissions , de leurs qualités antédiluviennes tant françaises que globalement américaines, je suggère que nous l'appelions TV CASSE CSA qui convient parfaitement au CSA parisien, et n'utilisions plus, n'acceptions plus la référence: BREIZH!

Je ressens ce maintient comme une insulte, et une occasion pour l'état français de dévaloriser, de ridiculiser par les contenus navets ce que peut inspirer BREIZH! Ceux qui éventuellement, encore, suivent et recherchent contenu de TV CASSE CSA (bon courage) ne peuvent y échapper , consciemment ou subliminalement!

Ces émissions, séries stupides, diffusées depuis tant d'années maintenant, comme un profond mépris culturel, doublé d'une volonté de ridiculiser notre pays et les actions de ceux qui veulent une forte évolution politique, culturelle, économique de notre vieille nation!

Indépendantiste? On ne l'est jamais assez!

Que Patrick Le LAY soit accueilli dans le GWENVED des Celtes!

Naon-e-dad
Vendredi 20 mars 2020

Décédé le 17 mars 2020, jour de la Saint Patrick.

Aet da Anaon d’an 17vet a viz meurzh, devezh Gouel Sant Padrig.

Une chance sur 366 (2020 est une année bissextile). Ur chañs diwar 366, bezañ bloaziad 2020 ur vloavezh dizeost.

Certains croiront à un hasard, encore que comme le disent ou le pensent d’autres, le hasard est précisément la signature de Dieu. Moi, je retiens en tout cas que tout peut faire signe. Avec cette date, nous pouvons avoir confirmation du fait que Patrick Le Lay est reconnu comme breton (ou plus généralement celte).

Alors, merci Monsieur Le Lay pour ce que vous avez fait durant votre vie d’entrepreneur. La Bretagne en particulier peut vous remercier. Un jour nous aurons une vraie TV bretonne. Comme tout le monde.

Trugarez deoc’h Aotrou Padrig Al Lae...

Dominig YVON
Samedi 21 mars 2020

Nous perdons un architecte de la Bretagne renaissante, qui, dans son domaine ,les médias, a offert aux Bretons un outil indispensable à leur survie culturel.....Dommage que, bien des militants Bretons, ,par a-priori politique, se soit laisser aller à la critique de TV BREIZH du "groupe TF1" , plutôt qu'à un soutien inconditionnel, vu le besoin de média Breton en Bretagne...

.Le CSA ne sait pas trompé , lui !!!!

Un des anciens journalistes de TV BREIZH , très critique à l'époque sur le fonctionnement et sa paye, est devenu conseiller municipale à Rennes ...Pour service rendu sans doute...

Rozenn Milin est parti en Chine....

J'ai démonté mon antenne satellite....et ne regarde plus jamais fr3 ....Insupportable après l'expérience TV BREIZH....

Trugarez an Aotraoù Le LAY

Vous manquerez à la Bretagne

Bevet BREIZH

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner