Décès de deux chefs d'entreprises cornouaillaises

-- Economie --

Dépêche
Par Gwenaelle Pelliet

Publié le 5/04/13 17:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous avons appris le décès de Jacques Le Minor, 86 ans, de Pont-l'Abbé et de Guy Cotten, 77 ans, de Trégunc.

Jacques Le Minor a été le président fondateur de l'Office du Tourisme de Pont-l'Abbé en 1953, il l'est resté de 1955 jusqu'au 31 mars 1994 ; il était toujours membre du Conseil d'administration et président d'honneur .

L'activité de la boutique Le Minor était la fabrication du fameux « kabig », vêtement bleu marine en drap de laine à poches crantées, à capuche, démocratisé en plusieurs coloris dans les années 70 lors du renouveau celtique.

Selon M. René Cornec, actuel président de l'Office du Tourisme, Jacques Le Minor a été le seul à croire en l'activité touristique du Pays de Pont-l'Abbé, qui se tournait plutôt vers l'activité économique des ports de pêche.

M. Jacques Le Minor a développé l'actualité bretonne sur Pont-l'Abbé, notamment en développant la boutique de poupées bretonnes créée par sa mère, et qui a fermé dans les années 80.

Il a été membre du « Bleun-Brug » dans les années 50 (voir le site)

C'est son fils Gildas Le Minor qui est responsable de la boutique Le Minor de Pont-l'Abbé (voir le site)

Ses obsèques seront célébrées en l'église de Pont-l'Abbé samedi 6 avril à 14 h 30.

Un livre consacré à la famille Le Minor a été écrit par Armel Morgant de Combrit (voir l'article d'ABP)

M. Guy Cotten, p.-d. g. des cirés Cotten est également décédé. Il a fondé son entreprise de cirés Cotten en 1969. C'est en Ardèche qu'il trouve son bonheur, chez un fabricant de tissu PVC avec lequel l'entreprise travaille encore aujourd'’hui. À partir de ce matériau fait de mailles de polyester recouvertes d'une induction de PVC offrant imperméabilité, légèreté et résistance, il conçoit en 1966 la fameuse Rosbras, veste à fermeture à glissière et double velcro, qui devient la référence de la marque. Ces vestes disposent de coutures doublées de deux soudures à haute fréquence, qui éliminent les possibilités d'infiltration de l'eau. Ses produits de haute performance sont destinés au monde maritime, notamment le gilet et la combinaison de flottabilité intégrée pour les marins-pêcheurs, mais aussi pour les loisirs/randonnées, marins du Vendée Globe, etc.

Ses entreprises sont basées à Trégunc, Landaul dans le Morbihan et à Madagascar et emploient environ 320 personnes. Une des filles de Guy Cotten, Nadine Bertholom prend les rênes de l'entreprise en 2003 (voir le site)

Ses obsèques auront lieu à Concarneau, en l'église Sainte-Anne du Passage Lanriec, à 14 h 30 samedi 6 avril également.

Voir aussi :
tags : disparitions,Jacques Le Minor,Guy Cotten
Cet article a fait l'objet de 1211 lectures.
mailbox imprimer
Gwenaelle Pelliet, Quimpéroise, ancienne fonctionnaire, bénévole multi-média pour le site www.agencebretagnepresse.com, Actualité culturelle du Finistère (agenda et comptes-rendus)
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.