Décès de Bernard Tanguy, historien du Moyen-Âge et spécialiste des noms de lieu bretons

-- Histoire de Bretagne --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 2/02/15 19:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le décès de Bernard Tanguy vient d'être annoncé. Comme Hubert Guillotel et Jean-Christophe Cassard, il n'aura pas joui réellement de la retraite, qui reste souvent active pour un vrai chercheur. Il était donc resté chercheur associé au Centre de recherche bretonne et celtique, de l'Université de Brest.

Docteur ès-lettres et chargé de recherches au CNRS, il avait particulièrement labouré la période du haut Moyen-Âge de la Bretagne, qui est particulièrement dépourvue de documents écrits.

Il était devenu une autorité en matière de noms de lieux issus de la langue bretonne et avait publié aux Éditions Le Chasse-Marée-Ar Men, deux dictionnaires qui ont fait date : le Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère (1990) et le Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor (1992).

Sa première publication notable avait concerné le 19ème siècle et l'apparition du nationalisme breton : Aux origines du nationalisme breton1977, 2 volumes au format poche, chez 10-18. Il y prenait position critique de gauche (ou plutôt républicaine catholique) des idées des penseurs et écrivains bretons du « premier Emsav ».

Mais, à part un traité de toponymie descriptive, son oeuvre imprimée, bien que fondamentale, est relativement peu fournie.

Il avait présidé la Société archéologique du Finistère de 1999 à 2005.

Ses obsèques auront lieu, le le mercredi 4 février, à 14 h 30, à l'église de Gouarec (Côtes-d'Armor).

Christian Rogel

Cet article a fait l'objet de 1809 lectures.
mailbox imprimer
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Voir son mur