Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Décès de Bernard Le Nail : un humaniste au service de la Bretagne
C'est avec une grande émotion et une profonde tristesse que nous avons appris la disparition de Bernard Le Nail. Nous saluons sa contribution essentielle au renouveau culturel, économique et politique de la Bretagne ; l'ampleur de cette contribution fut d'autant plus grande que Bernard Le Nail cultivait la discrétion et l'humilité (...) Il travailla au CELIB aux côtés de son fondateur Joseph Martray dont il fut à la fois l'ami et le disciple. À ce titre il fut un acteur de la régionalisation.
Mona Bras pour UDB le 14/01/10 16:54

C'est avec une grande émotion et une profonde tristesse que nous avons appris la disparition de Bernard Le Nail. Nous saluons sa contribution essentielle au renouveau culturel, économique et politique de la Bretagne ; l'ampleur de cette contribution fut d'autant plus grande que Bernard Le Nail cultivait la discrétion et l'humilité.

Durant quarante ans Bernard Le Nail a été un acteur de premier plan de l'affirmation de la Bretagne sur le plan culturel mais aussi sur le plan institutionnel. En effet sa formation économique l'avait conduit à travailler pour la CCI de Nantes puis pour le CELIB dont il fut le secrétaire général. Il y travailla aux côtés de son fondateur Joseph Martray dont il fut à la fois l'ami et le disciple. À ce titre il fut un acteur de la régionalisation.

Passionné par l'histoire et la culture de Bretagne, il mit son érudition au service de l'Institut culturel de Bretagne dont il fut le directeur durant 17 ans. Depuis 2001 il était un acteur direct du monde de l'édition après avoir fondé les éditions Les Portes du Large. Il s'y consacra à sortir de l'ombre nombre de personnages qui ont illustré l'histoire de la Bretagne mais aussi celle du monde entier, notamment parmi les Bretons expatriés.

Avec son épouse Jacqueline il a grandement contribué à mieux faire connaître les auteurs bretons du grand public. Le grand écrivain malien Amadou Hampâté Bâ avait déclaré devant l'Unesco : « En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle. » Bernard Le Nail était un homme dans la force de l'âge qui avait encore beaucoup à donner pour le rayonnement littéraire et culturel de la Bretagne mais c'est un puits de connaissance que le peuple breton vient de perdre.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1159 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons