-- Politique --

Débat 29 mai - Cannabis et autonomie de la Bretagne

Agenda de Parti Pirate (porte parole Mistral Oz) publié le 27/05/13 2:00

Date de l'évènement : le 29/05/2013 à 19:30 h

Le Parti Pirate organise, ce mercredi 29 mai, sur Rennes, un débat sur deux thèmes :

Le cannabis, dépénalisation/légalisation ?

C'est un enjeux important pour la sécurité publique et les limites de la sphère privée dans le cadre des libertés individuelles. Le Parti Pirate, ose ouvrir le débat pour construire un projet cohérent pour accorder un cadre légal à la consommation du Cannabis.

Le manifeste «Libérons les énergies en Bretagne» (autonomie, simplification du mille-feuille administratif, valorisation des langues régionales)

Un manifeste ( (voir le site) ) a été publié sur quatre sujets importants pour la Bretagne. Le Parti Pirate en Bretagne ne s'est pas positionné sur tous ces sujets et souhaites informer et écouter les Rennais sur cette question important à l'échelle de la ville et de l'Europe.

Le Parti Pirate réalisera une synthèse de ces travaux qui seront publiés à l'issu de ces débats dans l'objectif d'inspirer les propositions pour sa campagne municipale à venir et l'évolue en continue de son programme national. Comme tous les travaux du Parti Pirate, celui ci est ouvert à tout sympathisant-e, curieux-se et même aux plus sceptiques en vue de construire un reflet cohérent des attentes des citoyen-ne-s.

Le Parti Pirate invite donc le public à venir ce mercredi à 19h, au bar «L'Amaryllis» (en bas de la Place des lices, 12 Carrefour Jouaust).

Rens. : bretagne [at] partipirate.org - (voir le site)

Voir aussi :

mailbox imprimer

*À propos du Parti Pirate*
Né en 2006, le Parti Pirate est présent dans soixante pays. Il compte deux eurodéputés suédois, et plusieurs élus outre-Rhin. Début mai, il a recueilli plus de 8% des suffrages en Rhénanie-du-Nord, un score qui lui ouvre pour la quatrième fois les portes d'un parlement régional allemand.
Les Pirates défendent les droits et libertés fondamentaux, libèrent l'accès à la culture et au savoir, et luttent contre les monopoles privés et le système des brevets. Nos propositions incluent la légalisation du partage hors marché, l'ouverture des données publiques, la lutte contre le fichage abusif et le renforcement de l'indépendance de la justice et la transparence de la vie politique. Le Parti Pirate est membre du Parti Pirate International (PPI).

Vos commentaires :

Anonymous
Lundi 27 mai 2013

Très bonne idée du parti pirate finalement quelqu'un qui ce bat pour les interdits publics. Le cannabis aujourd'hui apporté des milliard d'¤ au commerce illégal pourquoi pas au commerce licite? On veut se battre contre le crime organise mais ce n'est pas pour autant que les consommateurs vont arrêter de consommer, exemple demain un supermarché ferme (un deleur ce fait attraper) bah après demain vous allez au supermarché d'acoter même si ses produit n'ont pas la qualité du dernière (changement de deleur) soyons sincères, ce n'est pas en interdisant un produit qui existe et existait il y a des centaines d'années que l'Etat pourra arrêter le trafic, il vaut mieux que l'Etat exploite cette branche economique du marche pour en tirer des profits, tout comme le Paraguay qui veut cultiver lui même son cannabis et de conséquence écraser le trafic et gagner des bénéfices, parceque cultiver du cannabis n'est pas très coûteux, cependant il apporte des très bons bénéfices, arrêtons de nourrir le commerce illicite et prenons ces ¤ pour nous, vu le déficit de la France, 1,2 milliard d'¤ (estimation du gain avec le cannabis dans le commecre illicite de l'anne 2012) pour une plante ce n'est pas du tout mal, elle est une substance naturelle et peut avoir des bénéfices thérapeutiques très intéressant et peut-être certains que l'on connais pas encore (vu l'interdiction les études médicaux ou autres étaient souvent illégales donc très rares).

Je suis content de voir que certaines personnes s'intéressent aux libertés et droit de l'homme.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.