Culture, agriculture et environnement : le regard de deux élus bretons

-- Politique --

Discours
Par Fanny Chauffin

Publié le 9/02/11 21:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Mickael Querneis et NIcolas Morvan, deux jeunes élus du Conseil Général et du Conseil Régional (par ailleurs président de la communauté de communes du Pays de Quimperlé et maire de Moelan sur mer) se sont exprimés sur les questions délicates posées par les soucis de baisse des budgets, et des priorités dans un contexte économique particulièrement difficile, lors de l'inauguration du festival Taol Kurun.

Le ton est grave et posé. Libertés culturelles, mais aussi malaise agricole dans une région où les paradoxes sont nombreux : le bien vivre et bien manger dans un environnement préservé est l'image que gardent de nombreux touristes de passages, et cette impression favorable cohabite avec un malaise dans la gestion de l'environnement et de l'agriculture et une alimentation au quotidien pas forcément très équilibrée.

Ils rappellent les questions de liberté de la culture, la difficulté pour la langue bretonne de trouver un vrai statut et d'être reconnue comme toutes les langues de France qui n'ont aujourd'hui aucun statut officiel.

Mikael Querneis, vice-président du Conseil Général est venu exposer au micro les priorités du Conseil Général du Finistère. Nicolas Morvan, quant à lui a parlé du travail de la Région et des orientations pour l'avenir en matière d'agriculture et de développement.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1190 lectures.
mailbox imprimer