Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Cotisation foncière des entreprises en augmentation : entrepreneurs en colère
A travers toute la Bretagne et partout en France, des manifestations de colère se font jour regroupant des responsables d'entreprises, artisans, commerçants pour dénoncer les augmentations importantes de la Cotisation
Gérard Gautier pour Blanc c exprimé le 14/11/12 6:46

A travers toute la Bretagne et partout en France, des manifestations de colère se font jour regroupant des responsables d'entreprises, artisans, commerçants pour dénoncer les augmentations importantes de la Cotisation foncière des Entreprises.

Cette réaction apparaît comme très légitime. Cette taxe, qui repose sur le seul chiffre d'affaires est aussi délirante que la taxe professionnelle qui reposait, elle, principalement sur le nombre de salariés. En tout état de cause, elle est de nature à mettre en péril des créateurs d'emplois et d'atteindre rapidement, par voie de conséquences, les salariés, les familles.

A Saint-Brieuc, la réponse qui lui est opposée, émanant du vice-président en charge des finances de Saint-Brieuc Agglo apparaît logique : «Nous sommes bien conscients du problème, mais nous ne faisons qu'appliquer la loi fiscale. Il est vrai qu'il aurait mieux valu utiliser le bénéfice plutôt que le chiffre d'affaires pour ce calcul mais ce n'est pas nous qui avons pris cette décision.»

Il faut donc porter ce problème au niveau des parlementaires - députés et sénateurs - qui doivent faire pression sur leurs instances politiques et le gouvernement pour revoir cette disposition fiscale en forme d'emplâtre sur jambe de bois. Ce qu'ils n'ont pas fait en son temps !

Il faut se souvenir que la suppression, à la hussarde, par le président Sarkozy de la taxe professionnelle, dont la réforme était indispensable, sans avoir eu au préalable de concertation et imaginé des possibilités de compensations intelligentes, a porté un mauvais coup à cette dernière.

La déclaration du vice-président de Saint-Brieuc Agglo démontre par ailleurs l'inexistence de relations normales entre les élus de base et les parlementaires et l'urgence qu'il y a à réaliser la réforme de la pyramide institutionnelle. Cela en n'ayant que pour seule volonté de clarifier son organisation en pensant aux contribuables et non à la seule préservation du statut social des élus à quelque échelon ils se trouvent. Cela au nom de la solidarité.

Ceci ne devant pas occulter, pour autant, les économies indispensables à réaliser en urgence à tous les échelons dans les budgets de fonctionnement des dites institutions. Cette taxe s'ajoutant, pour les entreprises et autres contribuables, à de nombreuses autres.

La situation étant la même dans toute la France, il ne fait pas de doute que la révolte des entrepreneurs va aller en s'amplifiant.

Document PDF 2008_communautes_urbaines_et_agglo_bretagne_tableau.doc Tableau des Communautés en Bretagne 2008. Source : Gautier
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc c exprimé
Vos 2 commentaires
MPTM Le Mercredi 14 novembre 2012 18:00
en France on a toujours, quel que soit le bord politique, eu cette propension à étrangler la poule aux oeufs d'or ; on aide les oeufs à éclore (aides à la création d'entreprise)et on harcèle jusqu'à l'éliminer celle qui pond les oeufs qui deviendront à leur tour des poules qui pondront à leur tour, etc.... on n'a toujours pas compris que c'est bien l'épanouissement de la poule qu'il faut faciliter......
(0) 

Christiane Chavane Le Jeudi 15 novembre 2012 12:23
Bonjour,
Je suis d'accord avec vous, la mienne a augmenté de 500 % parce que j'ai une société de négoce. C'est honteux.
Mais lorsque Nicolas Sarkozy a annoncé la fin de la taxe professionnelle nos confrères se sont réjouis un peu vite, il était évident qu'elle serait remplacée, et quand un politique se mêle d'améliorer ce genre de choses, on peut être certain que l'enfer est au bout de la réforme.
Le mouvement des Pigeons qui avait lancé un beau buzz sur internet ne peut-il être relancé à cette occasion ?
De même serait-il urgent de hurler après le RSI qui dépouille littéralement les entrepreneurs et les indépendants. Cette année au lieu de faire des révisions de cotisation sur l'année n-2, ils ont révisé à la fois n-2 et n-1, de plus en se basant sur la cotisation 2012, plus lourde que les précédentes, donc en faisant subir une augmentation rétroactive aux cotisants. Le résultat c'est que certains (c'est mon cas) en arrivent à payer plus qu'ils n'ont gagné dans l'année.
Que peut-on faire pour arrêter le massacre ?
Bien cordialement
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons