Coronavirus : portez un masque dès que vous sortez de chez vous

-- Bio Santé --

Chronique
Par Philippe Argouarch

Publié le 20/03/20 15:59 -- mis à jour le 21/03/20 18:55
La seule solution contre le coronavirus c’est un masque pour tous, partout, pendant trois semaines (547955 vues)
Fabriquer un masque en sopalin (2564178 vues)
Confectionner un masque lavable selon le tuto du CHU de Grenoble (1327518 vues)

Contrairement à ce qu’ont affirmé l’ex-ministre de la Santé et des tas de généralistes, voire des virologues, sur les plateaux de TV, des «spécialistes» qui n'arrêtent pas de se contredire entre eux, mais aussi eux-mêmes, les masques sont indispensables--pour tous ! Pas uniquement pour les soignants.

Le port du masque est un impératif pour la simple raison que vous ne savez pas si vous êtes contaminé ou pas et que le temps d'incubation du virus va jusqu'à 14 jours. Il peut même ne jamais vous donner de symptômes. Donc, pour protéger les autres et bloquer vos postillons, il vous faut porter un masque dès que vous sortez.

Les supermarchés ne devraient laisser entrer personne ne portant pas un masque, d'autant plus que, quand vous passez à la caisse, vous êtes à moins d'un mètre de la caissière ou du caissier. La raison pour laquelle ils ne le font pas est que la France n'a plus de masques et que les gens ont besoin de manger. Si vous devez aller au supermarché, préférez le drive si il y en un près de chez vous, commandez vos produit en ligne. Si vous payez à l'avance vous n'aurez plus aucune interaction avec les employés et ne croiserez aucun autre client.

Porter un masque quand on sort prendre l'air ? Oui car si vous êtes interpellé par un policier ou un gendarme, la moindre des choses est de ne pas lui refiler le virus. Si la France s'était préparée pour cette pandémie, et si elle avait emmagasiné suffisamment de masques (oui un milliard), on n'en serait pas là. Le manque de masques est un des facteurs déterminants de l'expansion fulgurante de l'épidémie.

On ne peut se résoudre à croire que ces directives absurdes, affirmant que le masque n'est pas nécessaire contredites partout et surtout en Chine et en Corée du sud où l'épidémie semble avoir été maîtrisée et où les gens portent des masques, sont le résultat uniquement d'incompétences. Il s'agirait surtout de pallier le manque de préparation. La France manque non seulement de masques dits FFP2 pour les soignants mais de simples masques pour tous pour bloquer les projections dans l'air de gouttelettes contenant le virus.

Où trouver des masques ? Il n'y en a plus en pharmacie depuis le début de l'épidémie. Amazon n'a plus rien non plus. On peut toujours acheter des masques sur le site de vente en ligne Cdiscount, mais ils coûtent quand même 26 euros pour 50

Le problème : le temps d'attente peut prendre six semaines car les masques viennent de pays étrangers, probablement de Chine !

On peut fabriquer son masque lavable mais il ne peut se composer uniquement d'un simple tissu, il doit comporter aussi un filtre à micro-gouttelettes pour qu'il soit vraiment efficace, nous disent les médecins. Voir sur youtube

comment facilement fabriquer son propre masque.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 3208 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

Naon-e-dad
Vendredi 20 mars 2020

Je pense que tout le monde souscrirait au contenu de cet article. Aujourd'hui, tout le monde SOUHAITERAIT avoir un masque.

Pour info, annoncée sur un plateau TV hier par un médecin urgentiste:

. coût HT unitaire d'un masque chirurgical: environ 2,5 centimes

. coût HT unitaire d'un masque FFP2: environ 15 centimes

Oui, mais voilà, des masques, y'en a point mon bon monsieur.

Certains dépôts, transporteurs ou pharmacies se font voler des cartons de 50. Certaines pharmacies ou infirmières libérales se font braquer, non pas pour la caisse (çà, c'était dans le monde d'avant!) mais pour des masques...

Une info du jour:

Un acteur du monde de la pharmacie aurait même perdu une somme plus que rondelette pour payer au prix fort des masques, sur le net. Argent encaissé, le "fournisseur" s'est envolé dans la nature, n'existe pas ou plus...

Parait que l'on est en temps de guerre. J'ai pas connu l'époque, mais pendant mon enfance j'ai souvent entendu évoquer le "marché noir". Nous y sommes, donc!

Ah, j'oubliais: paraît que dans les banlieues, certains ont des masques... Trop fort les gars! A la moindre occasion de casser du keuf, ils sont là, en meute et fiers-à-bras. quand l'Ankou approche pour eux, les voilà soudainement moins fiers...nos petits dealers de banlieue (et parfois de centre-ville).

Maskloù, maskloù, mes pelec'h an diaoul e c'hellfer kavout seurt pezhioù-dilhad-se?

Youenn Pibot
Vendredi 20 mars 2020

bonsoir / demat

Merci Philippe de rappeler cette évidence

Je publierai prochainement, une fois ma colère retombée (si elle retombe), un billet d'humeur

Mais on peut d'ors et déjà constater l'extrême amateurisme de ces dirigeants français.... Ils ont réussi à cumuler une crise sanitaire... et une crise économique.

De ma petite connaissance en micro-biologie, je peux vous dire qu'il existe des concepts simples, évidents, hérités de l'hygiène alimentaire, pour grandement limiter la casse;

- le principe des 5M

- la marche en avant

si ces principes étaient rappelés, on aurait pas forcément évité le problème, mais on aurait probablement atténué l'ampleur de ses conséquences

Alain Guillou
Vendredi 20 mars 2020

Les responsables politiques mentent et ignorent des mesures efficaces et logiques prisent avec succès par certains autres pays... ils mentent pour tenter pathétiquement de cacher leur incompétence. N'importe qui sans être médecin ou épidémiologiste peut comprendre les mesures de bon sens ... Ces responsables doivent démissionner !

Laer-noz
Samedi 21 mars 2020

Je ne vois pas de "responsables"? Donc je suppose Alain Guillou que vous vouliez dire que se sont les irresponsables qui doivent démissionner? Ou que l'on puisse les démissionner?

Ce serait tellement plus simple de ne pas les élire! Ah si nous pouvions atteindre cette clairvoyance qui nous le permette! Pour le meilleur.

Ou alors, au moins un système d'évaluation de un an et demi (suffisant), au terme de cette période une évaluation des résultats positifs ou négatifs qui conduisent automatiquement à une évacuation immédiate! Ou validation d'une période égale et faste reconductible deux fois éventuellement? Soit en tout quatre années et demie.

L'on peut aussi envisager qu'une "perle rare" (pourquoi une seule d'ailleurs) qui au bout de ce mandat complet soit considérée si rarement efficace, sage et incorruptible, que l'on puisse jouer avec elle une certaine prolongation!

Sinon c'est tout le système de la représentation politique, de représentativité qu'il faudra repenser dans un grand "brain-storming"! Repenser... cela ne veut pas dire grand-chose, à vrai dire.Il faudrait d'abord penser et ça c'est bigrement fatiguant!

Plus simplement: Une révolution!

Jorj Bro-Dreger
Samedi 21 mars 2020

Depuis plusieurs semaines que l'on sait que le virus va arriver et se répandre je ne comprend pas pourquoi les industriels (il en reste) n'ont pas encore monté des machines et produit des masques en quantité, ils ont les moyens techniques et tout le pognon du monde.

Les masques c'est un bout de tissus pas un moteur de fusée, qu'est ce qu'ils foutent? C'est pas rentable?

Et les trains venant de paris pourquoi circulent ils? Ils devrait être à l’arrêt depuis longtemps!

Soit nous bretons subissons le gouvernement francais le plus nul de tous les temps soit il veulent répandre le virus bien comme il faut.

Gilles Moisan
Samedi 21 mars 2020

En opposition avec ce qui dans ce reportage est préconisé par les médecins, la porte parole du gouvernement Sibeth Ndiaye vient de justifier, à plusieurs reprises, le non port de ces masques de protection.( Chez Bourdin, sur twitter Etc… )

Cela sans doute afin de minimiser les conséquences de la pénurie de masques et conséquemment la responsabilité des personnes en charge de notre sécurité sanitaire.

Propos et stratégie gravissimes au regard des conséquences induites par ce manque de prévention élémentaire.

Le coronavirus est un révélateur implacable de nos lacunes.

Un mal pour un bien ?

L’avenir le dira, tout dépendra de nous.

peri Loussouarn
Dimanche 22 mars 2020

On avait pensé au porte avions, à la dissuasion nucléaire avec les sous-marins, à l'aviation dernier cri, à l'infanterie..... le tout coutant 34.2 milliards / an, quand même !

On avait oublié les masques à 2.5 cm /unité... C'est ballot

Yann pevar
Dimanche 22 mars 2020

Avant tout lavez-vous les mains avant et après votre sortie!!!

Nous sommes en pénurie de masques c’est debile c’est la faute de nos dirigeants tout ce que vous voulez mais ne gaspillez pas des masques utiles aux soignants pour aller acheter votre baguette quotidienne !

P. Argouarch
Dimanche 22 mars 2020

@Yann Pevar Vous n'avez aucunement besoin d'une baguette quotidienne. Ce trait culturel français unique au monde est a éliminer radicalement en cette période de confinement. Je dis bien "français" et j'y inclus les Bretons qui ont copié nos voisins. De plus, tout le monde sait que les farines utilisées sont de très mauvaises qualités, trop hautes en gluten, et que la valeur nutritive d'une baguette est quasi nulle sans parler de son indice glycémique, un des plus hauts de la chaîne alimentaire. Si vous ne pouvez vous passer de pain achetez au moins un pain qui vous durera une semaine genre pain de seigle. Ca sera autant de sorties en moins. Attraper le virus à cause de sa baguette quotidienne serait trop bête....

P. Argouarch
Dimanche 22 mars 2020

On vient d'apprendre que des centaines de milliers de masques sont entreposés à Nantes. Cette plate-forme logistique de France-sécurité, à Grandchamp-des-Fontaines, bloquerait la sortie des masques. Mais la société mère est britannique et sans doute a d'autres pays acheteurs a un meilleur prix ! (voir le site)

Jack Le Guen
Lundi 23 mars 2020

Quand Elise Lucet dénonçait l'achat de masques

(voir le site)

A galon vat
Lundi 23 mars 2020

Voici le coup de colère du FMF (Fédération des médecins de France); ça se termine par "Les réglements de compte seront pour plus tard".

Et si les réglements de compte pour tant d'incompétence, pour nous, Bretons, c'était tout simplement de travailler à obtenir - comme les Ecossais et les Gallois - UN GOUVERNEMENT REGIONAL ? Voici le texte de la FMF:

TOUT FAUX !

Ils ont tout faux. On a vu venir le danger et les solutions de l'Asie et rien n'a été préparé. Aucun inventaire des stocks, aucune mise en route de fabrication (masques, gels, surblouses, oxymètres, O2, respirateurs, tests biologiques etc...). Aucune préparation à un éventuel confinement. Au contraire, quand il y a un mois les professionnels de santé demandaient du matériel, on leur a dit "ça va venir". Pour reconnaître avec 3 semaines de retard que ce n'était pas possible puisqu'il n'y avait pas de matériel, mondialisation et panne chinoise oblige. Pire, l'alcool (destiné à l'usage externe bien-sûr) pour lequel les français sont champions est mal utilisé, mal réparti alors que les stocks sont considérables. Les coups de main des patients, des industriels, des commerçants pour dépanner les professionnels de santé ont été le moteur de toutes les initiatives destinées à fournir du matériel pendant que la DGS, les ARS, l'armée restaient assis sur leurs stocks réduits. Ça s'améliore enfin, mais c'est totalement insuffisant. La colère des soignants suinte partout et je ne citerai qu'un exemple : la lettre de la présidente de l'URPS-ML Grand Est à Emmanuel Macron. Au moins, ça défoule ! Le dessin humoristique qui illustre le mieux l'action gouvernementale est celui d'Alex : "Confiné, le gouvernement devient fou".

Les jeunes médecins ont invité à plus de sévérité sur le confinement. Ils ont demandé le soutien des autres structures. Je mets en lien leur mail et ma réponse qui a été largement approuvée sur notre forum. Ils ont fait un référé (bien argumenté) au Conseil d'Etat pour demander un confinement maximum. Les morts s'accumulent et les premiers médecins sont touchés. C'est effrayant, mais il y a surement moyen d'améliorer le respect des distances et contacts sans enfermer tout le monde 24h sur 24 comme cela se fait en Allemagne. Il faudrait éviter que le remède soit pire que le mal qui est malheureusement fait !

Il y a des informations intéressantes et les documents ne manquent pas : Blog de JD Michel "Covid-19 fin de partie ?!" sur la situation et les traitements. Le document du ministère évolue régulièrement et s'améliore. Coronaclic du Collège de la Médecine Générale est à utiliser largement. Madame Lacaisse est une source incontournable par Ameli.fr (par exemple la téléconsultation et le télésoin). Les médecins sont là pour leurs patients et s'organisent avec eux là où les pouvoirs publics ont failli. L'heure est au soin et au soutien, les règlements de compte seront pour plus tard !

jakez Lheritier
Mardi 24 mars 2020

Un de mes petit fils Mewen travaille comme ambulancier urgentiste dans un hôpital ,il porte un masque périmé,n'as pas eu de test préventif.

Il est exténué.

D'autres de mes enfants et petits enfants travaillent dans les structures médicales,et dénoncent cette même situation et de manque de Tests (comme les allemands,les coréens,les taiwannais,etc)

Oui il y a des coupables -ceux qui gèrent les stocks notamment et les responsables politiques de ce manque de contrôle et d'anticipation.

Réquisitions des stocks existants pour le personnel médical.

Réquisitions des logements de particuliers inoccupés,des "palais" des collectivités,des salles de sports,des bases militaires pour y confiner les habitants détectés.

Jacques
Mercredi 25 mars 2020

Si le milieu militant breton veut se montrer sociétalement avancé en démontrant notre amour pour nos semblables... (soit l'inverse de la démarche du gouvernement Français)... ne pourrions nous pas motiver nos militants et l'ensemble des Bretons à porter un masque (que l'on soit malade ou en bonne santé) et cela jusqu'à la fin de l'épidémie...?

Stop au blabla!

Faisons simple, faisons efficace!

Je suis Breton, j'aime mes semblables, je porte mon masque!

Si j'en ai pas, je le fabrique...!

Tissus, papier absorbant...

Le Breton n'est pas manchot, il sait se servir d'une paire de ciseaux sans avoir à attendre une invitation du gvt français!

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner