Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Klement Soubigou de Radio Breizh Izel !
Klement Soubigou de Radio Breizh Izel !
- Chronique -
Cornouaille 2013 Suite et fin ! ( à tout le moins, pour ce qui nous concerne)
Cas\'annonçait tumultueux, dès le petit matin, vacarme du ciel et illuminations célestes avait eu raison d\'une nuit en bout de course.
Louis Gildas pour ABP le 28/07/13 21:16
:
Réalisation :
:
Réalisation :
:
Réalisation :
:
Réalisation :
30999_2.jpg
Les ''vieux'' forbans d'Ar re Gozh! Louis Gildas et Agence Bretagne Presse

Au commencement ça s'annonçait tumultueux, dès le petit matin, vacarme du ciel et illuminations célestes avaient eu raison d'une nuit en bout de course. Puis vers le grand matin tout s'était un peu arrangé laissant espérer une parade épargnée des mannes séraphiques... Il n'en fut rien !

A peine arrivé dans les parages du Théâtre Max Jacob que déjà s'annonçait le bagad ''Ar re gozh'', dans une belle sérénité il ouvrait le ''bale'', quelques têtes connues sous le chapeau à guide, ici, tenant batterie, le Grand druide Per-Vari Kerloc'h, quelques groupes plus loin Klement Soubigou défilait en compagnie des Morlaisiens... le maire de Landrévarzec, Lucien Kerrec, lui, cheminait en bragou-bras avec ses amis du Cercle Gwen ha Du.

Puis venaient les fiers postiers et leurs fringants cavaliers, suivis, poussant brouette, deux joyeux ramasseurs, d'éventuels, crottin.

A cet instant tout allait bien... encore !

Pourtant déjà le ciel s'assombrissait et de ci de là, des prévoyants, des prévoyantes surtout, sortaient les parapluies. Les autres, imaginant un repli stratégique précipité, lorgnaient vers les porches voisins ou les auvents des commerçants. Pour l'instant le soleil jouait à cache-cache avec les gros nuages, tout allait bien... toujours  !

Mais bientôt un éclair d'argent apparu et d'aucuns se demandèrent, optimistes, si ce n'était là que l'oeuvre du photographe.

Rien du tout ! éclairs, tonnerre et bientôt déluge sur nous s'abattirent. Ce fut alors vers les abris une course quasi ordonnée. Dans l'entrée d'un restaurant des inconnus de la minute d'avant échangeaient sur les bienfaits de l'orage sur les cultures en pays de Gurunhuel !

Stoïque, un couple venu comme tous les ans de Strasbourg, n'a pas quitté son pliant malgré les trombes d'eau et les bourrasques. Sur le quai les cercles avaient prévu les parapluies... Las ! Les pauvres sonneurs, eux, sous l'averse demeurèrent graves et joyeux protégeant, comme ils le pouvaient, leurs instruments...

La fête du défilé finie, dans le quartier du Ceili le temps d'un petit noir, le temps de saluer Anne Quéméré et d'échanger avec elle sur la chance d'être de Bretagne... ''mais quand même cette pluie, aujourd'hui !!!''

le temps de dire que malgré tout ce fut une bien belle fête... Mais de s'interroger aussi ''que faisait Santig Du... bon sang de bonsoir ?''

logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons