Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Contre la fermeture du centre de planning familial de Brest
Communiqué contre la fermeture du centre de planning familial. L'union démocratique bretonne est consciente des contraintes budgétaires qui pèsent à l'heure actuelle sur les départements. Oui, nous sommes conscients que devant ces
Mona Bras pour UDB le 15/02/11 22:31

Communiqué contre la fermeture du centre de planning familial.

L'union démocratique bretonne est consciente des contraintes budgétaires qui pèsent à l'heure actuelle sur les départements.

Oui, nous sommes conscients que devant ces transferts de charges non compensées de l'Etat aux collectivités territoriales, il faut faire des choix, mais nous disons que fermer le centre de planification de Brest est un mauvais choix.

On nous dit qu'il ne s'agit pas d'un choix comptable, mais d'une stratégie de redéploiement territorial. Est-ce pour autant un meilleur choix de déshabiller Brest pour habiller Lesneven ?

On nous dit que, certes, la méthode a peut-être été maladroite ? Ce serait une simple question de forme. Mais en la matière, la forme importe : elle dit le respect ou le mépris, elle dit la considération ou le renvoi dans l'inexistence.

Dans cette décision, le fond comme la forme révèlent une faible ambition en matière d'égalité hommes-femmes, en matière de droits sociaux et d'accès de tous aux droits fondamentaux.

Nous constatons que dans ce domaine, les avancées sont très chèrement gagnées et les reculs nombreux.

Alors, oui, le Centre de planification de Brest doit continuer à jouer son rôle d'éducation familiale, de consultations médicales d'information sur la contraception, la grossesse, l'IVG, la sexualité, la vie de couple, la vie familiale.

Oui, le centre de planification de Brest doit rester ouvert. Brest doit garder des consultations gratuites et anonymes pour les mineurs et les moins de 21ans.

Parce que ce recul-là est une attaque contre les droits des femmes et prioritairement les plus défavorisées d'entre elles : jeunes sous informés, précaires, migrantes, condamnées aux grossesses précoces et traumatisantes, aux grossesses non désirées, au stress des délais dépassés, aux recours d'urgence qui caractérisent les sociétés sans politiques publiques de prévention.

Mais nous ne saurions défendre l'existence du centre de planification sans dire qu'il est urgent, dans nos quartiers, de reconstruire le rapport garçons-filles, de se battre pour rétablir l'action publique sur ce qui fonde des rapports sociaux plus égalitaires.

Alors que la société marchande brouille les repères au point de laisser croire que tout est consommation, y compris la relation à l'autre, un centre de planification est un lieu d'éducation et de conseil indispensable.

Les militants et les élus de l'UDB demandent donc que le Conseil général rétablisse le Centre de planification dans son fonctionnement et y mette les moyens à la hauteur des enjeux.

Section UDB Pays de Brest

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons