Constitution européenne et Droits des nations sans état

-- europe --

Dépêche de Parti Breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 30/11/04 19:21 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Samedi 4 décembre 2004 14 h 30 Palais des Congrès de Lorient

Conférence-débat

Constitution européenne et droits des nations sans état

par

Me Yann CHOUCQ Représentant de la CONSEU (Conférence des Nations sans Etat d’Europe)

Ouverte à toutes les personnes intéressées par la construction européenne, cette conférence a pour but de donner une analyse du projet de traité constitutionnel européen du point de vue des nations sans état d’Europe (Catalogne, Ecosse, Bretagne, etc…).

Au moment où les différents partis politiques à travers l'Europe prennent position les uns après les autres sur le projet de constitution européenne, le Parti Breton a souhaité présenter la position de la Conférence des Nations sans Etat d'Europe , ONG basée à Barcelone en Catalogne . Ce débat animé par Me Yann Choucq , permettra d'analyser le projet sous un angle particulier correspondant aux attentes des différents peuples sans état d'Europe.

Organisée par le Parti Breton.

Renseignements au 06 63 55 30 39

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.