CONSEIL D’HYGIENE : LE SENAT SUPPRIME L’AMENDEMENT LE FUR
Communiqué de presse de Eaux et Rivières de Bretagne

Publié le 25/05/04 9:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué

CONSEIL D’HYGIENE :

LE SENAT SUPPRIME L’AMENDEMENT LE FUR

Lors de sa séance du 6 mai, le Sénat a annulé l’amendement LE FUR voté par l’assemblée nationale, amendement qui bouleversait la composition des conseils départementaux d’hygiène.

Lors de l’examen en première lecture par l’Assemblée Nationale du projet de loi sur le développement des territoires ruraux, le député costarmoricain Marc LE FUR avait fait adopter contre l’avis de la commission et contre l’avis du gouvernement, un amendement qui bouleversait la composition des conseils départementaux d’hygiène. Cet amendement prévoyait que pour l’examen des dossiers agricoles, ce conseil officiellement chargé d’une mission de protection de la santé publique et de protection sanitaire de l’environnement, serait composé d’un tiers d’agriculteurs !

Le 6 mai, le Sénat a retoqué cet amendement sur proposition du gouvernement et d’un groupe de députés socialistes et apparentés.

Par la voix de Monsieur FORISSIER, Secrétaire d’Etat à l’agriculture, le gouvernement a rappelé que « la composition du conseil départemental d’hygiène doit assurer un équilibre dans la représentation des différents partenaires au risque sinon de remettre en cause le bien fondé de ses avis et de créer une certaine suspicion sur les autorisations délivrées. ».

Eau & Rivières de Bretagne se félicite de la suppression de cet amendement, votée à l’unanimité des sénateurs présents en séance et remercie le gouvernement et les parlementaires de leurs démarches pour préserver la mission sanitaire des conseils d’hygiène.

L’association maintiendra sa vigilance afin que la deuxième lecture du projet de loi par l’assemblée nationale confirme cette orientation positive.

Eaux et Rivières de Bretagne


mailbox
imprimer
Eau & Rivières de Bretagne travaille avec un réseau : 107 associations membres en 2017. Grâce à lui, l'association a imposé la question de l'eau dans le débat public et relayé un des sujets de préoccupation majeure des Bretons. Association agréée au titre de la protection de la nature, de la défense des consommateurs. Libre de toute appartenance politique, syndicale, professionnelle et confessionnelle, Eau & Rivières de Bretagne oeuvre en toute indépendance et de manière désintéressée dans les cinq départements bretons, et la Manche, pilotée par un Conseil d'administration, aidée d'une équipe de 18 permanents. L’association s'appuie également sur un réseau d'adhérents fort de plus d'un millier de personnes, et bénéficie du soutien de plus de 100 associations membres réparties dans
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.