Congrés mondial de harpe
Calendrier de Philippe Argouarch

Publié le 28/05/05 19:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le World Harp Congress est né aux Pays-Bas en 1981 et se tient tous les trois ans dans un pays différent. Il aura lieu à Dublin du 17 au 24 juillet prochains, après s'être tenu précédemment à Maastricht, Jérusalem, Vienne, Paris, Copenhague, Seattle-Tacoma, Prague et Genève. Ce IXe congrès va accueillir des centaines de délégués venant de plus de 50 pays de la planète. Le congrès est l'occasion de nombreux concerts, ateliers, débats, rencontres et expositions. Un des facteurs de harpes désormais les plus en vue au niveau mondial est la société Camac, installée à Mouzeil au nord-est de Nantes. Cette entreprise bretonne qui exporte la plus grande partie de sa production et qui possède déjà une filiale de commercialisation et service après-vente aux États-Unis, envisage de créer aussi bientôt une ou deux unités de fabrication de harpes aux États-Unis, harpes celtiques et grandes harpes de concertt. C'est une harpiste rennaise, Anne-Marie Jan, qui sera l'artiste représentant la Bretagne.

Un des points forts de ce congrès de Dublin va être une soirée avec le Prix Nobel de littérature Séamus Heaney. Reprenant la vieille tradition bardique, ce poète a écrit spécialement des textes pour être accompagnés à la harpe. Ils seront déclamés lors d'une soirée organisée en la cathédrale Saint-Patrick. Pour plus d'informations sur le Congrès, se reporter au site www.wolrdharpcongress.org L'Irlande où la harpe celtique est un instrument extrêmement pratiqué, propose par ailleurs au cours de l'été de nombreux concerts, festivals et stages de harpes. Un grand concert aura notamment lieu à Cork qui est cette année, il faut le rappeler, la "capitale européenne de la culture".

Bernard Le Nail

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.