Conférence de Michel Treguer à Vannes
Conference debat de Librairie Lenn ha Dilenn

Publié le 13/01/09 17:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Dans le cadre des activités l'associations Kelc'h Sevenadurel Gwened (KSG) organise avec l'Institut Culturel de Bretagne (ICB) une conférence animée par Michel Treguer samedi 17 janvier à 15 heures au Château de l'Hermine, rue Porte Poterne, Gwened-Vannes.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

L'intitulé est

"Identité bretonne: hier, aujourd'hui, demain"

Qu’est-ce que la Bretagne ? Un pays avec une population, une histoire ; et une culture bilingue qui lui confère une originalité quelque peu hérétique en France.

Bien sûr, les Bretons non bretonnants sont aussi bretons que les autres. Mais, sans ce bilinguisme, la Bretagne ne tarderait pas à se fondre dans le creuset uniformisateur du « modèle français ».

La prééminence de la question culturelle a déjà été affirmée dans la première moitié du XXe siècle par le créateur du mouvement littéraire Gwalarn, Roparz Hemon, auquel la Bretagne doit la langue bretonne actuellement enseignée.

Depuis des années, l’ONU et l’UNESCO ne cessent d’adresser des remontrances à la France, pour son traitement des cultures régionales non conforme aux conventions internationales ni même à la Déclaration des Droits de l’Homme.

L’inscription des langues régionales dans la Constitution française, acquise en 2008, pour modeste qu’elle soit, modifie un statut inchangé depuis l’époque de la « Terreur » en 1793. Elle empêchera le Conseil Constitutionnel de s’opposer trop facilement à un développement de l’enseignement bilingue qui devrait être garanti par un « droit opposable ».


Michel Treguer, après avoir fait l'École polytechnique, devient producteur de télévision et de radio, notamment sur les chaînes publiques. Il fréquente alors le tout-Paris intellectuel, rencontre nombre de créateurs et d'artistes contemporains (Claude Lévi-Strauss, Jacques Lacan, Roman Jakobson, Henri Atlan, René Girard, Julien Gracq, Hans Hartung, Robert Rauschenberg, etc.) avec lesquels il produit des films ou des livres. Il signe de nombreuses émissions de radio et de télévision en français à Paris, mais aussi en breton en Bretagne. En effet, il racontera plus tard qu'il réalise à 30 ans que la culture bretonne, sa culture, lui a été dissimulée jusque-là ; il décide alors d'apprendre la langue méprisée. Michel Treguer réside dans le Bas Léon d'où il est natif et se consacre aujourd'hui à l'écriture.

À l'issue de sa conférence, Michel Treguer dédicacera son nouveau livre "Gwir" -vrai (Yoran Embanner) ainsi que ses deux précédents ouvrages "Aborigène occidental" et "Espèce d'homme!"

Dédicace prévue aussi le matin de 11 heures à 13 heures à la librairie Lenn Ha Dilenn. ( voir l'article )

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Librairie - disquaire Lenn ha Dilenn. Spécialiste Bretagne-Pays celtiques. Membre du groupement Kenstroll.
8, rue des Chanoines
56000 Gwened/Vannes
Tél. : 02 97 01 01 11.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.