Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Communiqué UDB Kreiz Breizh
Retraite à 64 ans : "Seule une mobilisation forte et nombreuse contraindra ce gouvernement à abandonner ce projet injuste"
Fanny Chauffin pour Kerne Multimedia le 14/01/23 9:56

L’UDB Kreiz Breizh dénonce la réforme des retraites et appelle à participer à la manifestation du 19 janvier à Carhaix.

Nous savons que les personnes qui se retrouvent au chômage avant de pouvoir écouler leurs droits à la retraite sont de plus en plus nombreuses. Leurs fins de carrières sont de plus en plus chaotiques et beaucoup d’entre elles se retrouvent usées, en invalidité ou en arrêt-maladie. Repousser l’âge de départ à la retraite à 64 ans d’ici 2030 à raison d’un trimestre de plus par an dès septembre fera augmenter le nombre de départs avant l’âge prévu et aboutira à une baisse des niveaux de pension avec des décotes plus élevées. Avec 43 années de cotisation et des débuts de carrière plus tardifs, l’obtention d’une retraite à taux plein s’éloigne pour de nombreux actifs.

Après les chômeurs c’est maintenant au tour des retraités de passer à la caisse. Seule une mobilisation forte et nombreuse contraindra ce gouvernement à abandonner ce projet injuste ; alors nous appelons à la mobilisation de tous : salariés, chômeurs, retraités...

UDB Kreiz Breizh

Kemennadenn: 13/01/2023

UDB Kreiz Breizh a sav a-enep adaoz ar retredoù hag a c’halv da gemer perzh e manifestadeg Karaez d’an 19 a viz Genver

Pezh a ouzomp eo e vez muioc’h-mui a dud en dilabour a-raok bezañ bet gouest anezhe da lakaat da dalvezout o gwirioù evit o leve. Pa zeu fin oc’h amzer labour e teu an traoù da vezañ diaesoc’h-diaesañ gant an dud ha kalzig anezhe zo skuizh-divi, divarrek da labourat pe gant un ehan-labour. Ampellañ oad ar retred da 64 bloaz a-benn 2030, diouzh un trimiziad ar bloaz adalek miz Gwengolo, a lakao an niver a dud a gemero o leve abretoc’h da greskiñ ha live ar pañsionoù da zigreskiñ dre-ma vo uheloc’h an diskodoù. Gant ur skodenniñ evit ar retred lakaet da 43 bloaz hag ar re yaouank a zo war ar studi o kregiñ diwezhatoc’h gant o labour e vo nebeutoc’h a vicherouerien gouest da gaout ur retred klok.

Goude an dud dilabour eo tro ar retredidi da zegas arc’hant e kefoù ar Stad. Dav vo deomp-ni bezañ niverus-tre er straejoù ha stourm kalet ouzh ar gouarnamant evit dont a-benn da lakaat anezhañ da zilezel e raktres direizh… n’eus ket met-se d’ober ! Neuze e c’houlomp gant an holl mont er straejoù : ar vicherourien, an implijidi, an dud dilabour, ar retredidi…

UDB Kreiz Breizh

0  0  
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Voir tous les articles de Kerne Multimedia
Vos 4 commentaires
Alain E. VALLÉE Le Samedi 14 janvier 2023 11:09
Au sujet des Retraites, les faits sont sévères :
( 1 ) - Après 1936, après sa victoire, le « Front populaire » a très justement créé le régime obligatoire de retraite à 65 ans pour 40 ans de cotisations ; Peu étaient concernés puisque l’espérance de vie était inférieure à cet âge. Et peu avaient autant cotissé ;
( 2 ) - En 1982 , « la Gauche » abaissa la durée légale de travail de 40 à 39h et l’âge du Droit à la retraite à 62 ans. Les gouvernements suivants l’acceptèrent jusqu’ici ;
( 3 ) - NB : La caractéristique du système français de retraite est qu’il est très inégalitaire et très injuste ;
Au pays de l’« Égalité » et de la "Fraternité", des régimes « Spéciaux » et/ou « Particuliers » en plus du Général sont contradictoires ;
Toute l’UE pratique depuis longtemps des âges de départ à la retraite supérieurs à l’âge français ;
( 4 ) - En 2011, je fus mis à la retraite à 64 ans ;
( 5 ) - J'ai même pensé qu’on était encore jeune pour être retraité à cet âge ;
( 6 ) - Aujourd’hui, l’espérance de vie est déjà pour presque tous en France supérieure à 80 ans et elle progressera ;
( 7 ) - La pénibilité à, scientifiquement, définir pour être éliminée, ne doit jamais pouvoir constituer un avantage ;
Prétendre résoudre les graves problèmes d’organisation du travail par l’anticipation du départ en retraite est une faute qui ne résout rien mais coûte très cher en productivité ;
( 8 ) - LE PROJET GOUVERNEMENTAL NE PRÉVOIT LE DROIT À LA RETRAITE À 64 ANS QU’EN … 2030 … !
( 9 ) - Donc, bien avant 2030, la France aura un inéluctable et nouveau grave problème de financement des retraites.
( 10 ) - Tant de retards ayant été pris, ce déficit (34 Mds€ en 2021) ne se résoudra dramatiquement que par :
- Plus d'emprunts publics à Court Terme qui faisant sournoisement augmenter les taux d’intérêts, plombent l’économie ;
- Une nouvelle et tardive augmentation de l’âge du droit à la retraite et, peut-être, des taux de cotisations.
- Une non optionnelle et généralisée baisse des pensions !
Au total, ces faits étant certains, prévisibles ou constatés, les évidences sont :
* La « Gauche » n’aime pas vraiment le travail (Sans concertation dans l'UE : Droit à la retraite passé à 62 ans puis RTT obligatoire et généralisée jusqu'à 35h ou moins selon que l'on travaille ou pas dans un monopole) ;
* Si l’âge du Droit à la retraite était resté à 65 ans pour tous, dans tous les régimes, il n’y aurait aujourd’hui pas ou presque pas de problème au sujet des retraites.
AV
(0) 
De Gisapeca à Alain E. VALLÉELe Samedi 14 janvier 2023 23:00
Vous citez au point (10) un déficit de 34 Mds€ en 2021... Pourriez-vous citer vos sources ? Les différents rapports du COR indiquent un déficit de18 milliards d'euros en 2020, un excédent de 900 millions d'euros en 2021, et pour 2022, un excédent probable de 3,2 milliards d'euros.
(0)
De Pcosquer à Alain E. VALLÉELe Dimanche 15 janvier 2023 19:37
( 6 ) - Aujourd’hui, l’espérance de vie est déjà pour presque tous en France supérieure à 80 ans et elle progressera. Oh que non! la jeunesse d'aujourd'hui est de plus en plus mal en terme de santé... Le mode de vie occidentale que nous léguons à nos jeunes est une catastrophe: Liaison être humain et nature totalement coupée... Numérisation systématique de la vie professionnelle et privée... Surveillance de masse.... Ecrans en tout genre dont l'incidence sur le système nerveux donne de plus en plus de jeunes qui ne savent plus se concentrer et présentent des lacunes dans le domaine des opérations cognitives ainsi que de l'hyper activité... Obésité de plus en plus marquée ( on mange mal et devant l'écran)... système social destructuré en terme de réalité humaine ( le contact est virtuel) etc...Perte de capacité physique( ils ne rentrent plus dans les barèmes d'athlétisme de grand papa)... Nos jeunes mourront plus jeunes sauf certains qui limitent ce mode de vie occidental. Cela fait bientôt 15 ans que l'alerte est donnée. D'autre part, la position de la France dans le monde est en perte de vitesse... Vouloir faire le gendarme coûte cher et ne lui rapporte que des casseroles. Son projet universel est mort. Qu'elle revienne donc 250 ans en arrière et propose le fédéralisme. A mon avis on vivra mieux et à moins cher.
(0)

Alain E. VALLÉE Le Dimanche 15 janvier 2023 11:52
@ Gisapeca (supposé n'être pas un robot).
Les chiffres officiellement décrits comme étant les plus fiables, sont suspects.
Une partie de ceux qui font la rigoureuse tambouille comptable en sont les bénéficiaires.
Il n'est toujours pas question d'apercevoir, même à l'horizon, la Caisse de retraite de la Fonction publique.
N'est-t-il pas dans les monopoles des avantages non généralisables qui, discrètement, se retrouvent dans les tarifs ?
Et pour opacifier sans oser réduire l'injustice, il existe même le très "républicain" concept de "cotisations fictives" !
AV
(1) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons