Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
communiqué de Régions et Peuples Solidaires (RetPS):Les derniers critères de Sarkozy
Sans papiers …et sans origines Le Ministre de l’Intérieur a présenté le 6 juin au Sénat son projet de loi sur l’immigration. A cette occasion, Nicolas Sarkozy a annoncé des régularisations « au cas par cas » des familles de sans papiers dont les enfants sont scolarisés en France. Parmi
Nil Caouissin pour UDB le 8/06/06 19:39

Sans papiers …et sans origines

Le Ministre de l’Intérieur a présenté le 6 juin au Sénat son projet de loi sur l’immigration. A cette occasion, Nicolas Sarkozy a annoncé des régularisations « au cas par cas » des familles de sans papiers dont les enfants sont scolarisés en France. Parmi les trois critères de régularisation figure celui pour les enfants de « ne plus parler la langue de leur pays d’origine ». La fédération Régions et Peuples Solidaires est outrée par cette condition d’abandon de sa langue maternelle qui confirme la politique de destruction des langues régionales et minoritaires menée par le gouvernement au plus grand mépris des conventions européennes et internationales. Si l’obligation de parler le français est légitime, celle de ne plus maîtriser la langue du pays d’origine n’a aucune justification crédible et cache une volonté d’uniformisation et de déculturation forcée. Sur le plan culturel, les linguistes ont unanimement démontré que les enfants maîtrisent mieux le français s’ils ont plaisir à parler leur langue maternelle qu’elle soit berbère, occitane, alsacienne ou espagnole. Loin d’être un handicap, le multilinguisme procure à l’enfant des facilités pour l’apprentissage de langues nouvelles, atout considérable pour une génération amenée à développer les déplacements et les contacts internationaux. Au niveau social, il est indéniable qu’une intégration réussie passe par le respect du multiculturalisme. Régions et Peuples Solidaires condamne fermement « l’assimilation à la française » qui passe par une éradication de la langue maternelle et par une amnésie forcée de la culture et de l’ histoire des minorités qu’elles soient issues de l’immigration ( africains, asiatiques..) ou présentes sur l’Hexagone ( bretons, catalans, basques…). RetPS appelle une nouvelle fois le gouvernement à ratifier la Charte européenne des langues régionales et minoritaires et à respecter les droits culturels qui sont partie intégrante des droits de l’homme. La liberté de préserver sa culture, l’égalité des langues et la fraternité entre les communautés sont des préceptes qui permettraient à la France d’assumer son statut de « Patrie des Droits de l’Homme » et d’assurer l’unité dans le respect des diversités.

Philippe Sour, chargé de communication RetPS

Contact-presse : Philippe Sour. Tel : 06 13 52 05 48 – contact [at] r-p-s.info

____________________________________________________________________________________________________

Régions et Peuples Solidaires - 24 rue Auguste Granier - 31200 Toulouse. Tel : 05.61.22.18.53 - Site Internet : www.r-p-s.info - E-mail : contact [at] r-p-s.info

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons