Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Commission JOSPIN Moralisation vie politique « Touche pas à mes potes ! »
« Les loups n'hésitent pas à se couper une patte pour se libérer des dents d'un piège. Pour participer, par solidarité, au sauvetage de leur Pays, les politiques ne sont pas
Gérard Gautier pour Blanc c exprimé le 30/07/12 10:18

« Les loups n'hésitent pas à se couper une patte pour se libérer des dents d'un piège.

Pour participer, par solidarité, au sauvetage de leur Pays, les politiques ne sont pas prêts, eux, à accepter l'amputation d'un seul de leurs privilèges » Gérard Gautier.

Le décret n° 2012-875 du 16 juillet 2012 portant « création d'une commission de rénovation et de déontologie de la vie publique » vient d'être rendu public.

(voir le site)

L'association Blanc c'est exprimé qui n'a cessé depuis 1989 de présenter des propositions pour la dite moralisation de la vie publique ne peut que se montrer satisfaite d'une telle décision. (voir le site)

Cela non sans émettre beaucoup de réserves…

Rappeler tout d'abord que « gouverner c'est prévoir » - et que cela doit valoir même lorsque l'on est dans l'opposition et que l'on souhaite accéder aux pouvoirs, y compris à celui « suprême » de chef de l'Etat. Ce qui induit la question de savoir pourquoi cette démarche n'a pas été entreprise, depuis longtemps, au sein même du Parti Socialiste ?

Surtout lorsque l'on sait que dés le 11 décembre 1990, « douze socialistes » «considérant la démocratie en danger» avaient lancé, dans Le Monde, un manifeste «pour un nouvel humanisme en politique.»

Ils avaient pour noms: Jean-Pierre Balligand, Jean-Michel Belorgey, Frédérique Bredin, Michel Francaix, Bertrand Galley, François Hollande, Jean-Yves Le Déaut, Jean- Yves Le Drian, Bernard Poignant, Ségolène Royal, Alain Vidalies, Jean-Pierre Worms. (voir le site)

Ensuite, le fait d'avoir placé cette Commission sous la présidence d'un haut fonctionnaire et qu'elle soit composée uniquement de personnalités appartenant à la Haute administration, n'est-il pas la preuve du mépris opposé à tous ceux qui depuis de très nombreuses années ont énoncé tout ce qu'il fallait faire pour arriver aux constats que ne vont pas manquer de faire ces brillants esprits ?

Au nombre de ces dernières personnalités de la Société civile et associations qui auraient pu être sollicitées, on peut citer entre autres : IFRAP, les conseils économiques et sociaux « régionaux, » Etienne Chouard, Jean Louis Beffat, Michel Onfray, Pierre Rabhi, Pour une Constituante, Jean Dornac, Marc Lépinay Coalition Nationale des Harkis et plus modestement l'association Blanc C'est exprimé… Cette liste n'étant pas, bien sûr, exhaustive.

Ces intervenants auraient pu, également, apporter leur contribution de manière bénévole. Ce qui est semble-t-il le cas des membres de la Commission qui sont des « grands serviteurs de l'Etat.

Il devrait donc être « normal » de faire confiance…

Mais depuis de trop nombreuses années les citoyens ne savent plus ce que ce mot veut dire concernant leurs élus. On sait, depuis Clémenceau ce que sont les Commissions.

Comment peut-on attendre d'une Commission de moralisation de la vie publique présidée par celui qui a initié le relèvement des seuils permettant de participer à un deuxième tour ? Or « Des seuils trop hauts sont de nature à entraver l'expression de nouveaux courants d'idées et d'opinions. » (Conseil constitutionnel) Ce qui est un déni de Démocratie.

Comment peut-on attendre des propositions tranchées concernant la moralisation de la vie publique alors que Marylise Le Branchu, en charge d'un autre dossier concernant la réforme mettant en cause les élus, a tenu des propos qui donnent à penser que rien ne changerait quant au nombre de ces derniers (nous n'en avons pas trop !) et aux différentes institutions de la pyramide institutionnelle.

En vie politicienne le mot d'ordre est « Touche pas à mes potes ! »

Nota : Il faut se souvenir que le 14 juillet 2011 avait été crée à l'Assemblée Nationale, sous la présidence de Jean-Philippe Maurer un Groupe Étude (en fait une...Commissions) Abstention et Vote blanc. Il n'a jamais eu d'existence réelle.

Il avait, ce n'est pas de l'humour… pour objectif de déterminer « pourquoi les Français ne votent plus » (voir le site)

Document PDF 2012_bce_logo.doc Logo. Source : Blanc C'est exprime
Cet article a fait l'objet de 2076 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc c exprimé
Vos 11 commentaires
marc iliou Le Lundi 30 juillet 2012 20:23
Les loups sont prêts à se couper la patte pour se dégager d'un piège mais les sénateurs et députés ne sont pas prêts eux pour couper dans leurs somptueuses indemnités la place est bien trop bonne et les indemnités de retraite aussi !il est vrai aussi que les loups n'ont pas de compte en banque!
(0) 

JBB Le Mardi 31 juillet 2012 23:50
Marrant ça ! Ceux qui se retrouvent dans l'opposition disent toujours les mêmes choses de ceux qui se retrouvent dans la majorité... et lycée de Versaille ! D'où l'expression "Bonnets blancs et blanc bonnets" ! Rien de nouveau sous le soleil !
Normal, de gauche comme de droite, ce sont des "êtres humains" !
(0) 

Gérard GAUTIER. Le Mercredi 1 août 2012 07:21
A JBB Je voudrais dire que Rien ne doit LUI donne, dans mes propos, le droit de préjuger de mon positionnement politique personnel et si je suis dans la majorité ou dans l'opposition.
On peut être une personne de droite ou de gauche et pour autant ne se pas retrouve du tout dans les appareils des partis qui se recommandent de ses inclinaisons.
On peut avoir du respect pour certains Hommes ou Femmes politiques et cela à quelque parti ils appartiennent.
Je lui laisse donc la responsabilité de ces propos.
Si JBB veut s'informer plus avant et cela - sans apriori - je lui recommande de lire mon livre "Vote blanc la longue démarche" dans lequel je parle justement des citoyens, de leurs responsabilités, de leurs sympathie pour des idées, de leur rôle de militant engagé...
Je n'oublie pas, non plus, que d'un côté comme de l'autre, certains défendent des partis en fonction, du fait de leur statut social, de l'intérêt personnel qu'ils y trouvent?
Ce qui est écrit dans cet article je le dis depuis 1989 - sans esprit partisan et borné. J'ai mes propres opinions et respectent celles des autres.
Le drame dans ce Pays où seulement moins de 40% des électeurs sont représentés au Parlement du fait de la rafle des mandats réalisé par les deux partis majoritaires en l'absence de proportionnelle, certains n'ont plus l'esprit critique et ne font jamais de propositions.
Je serais très heureux que JBB prenne contact avec les articles mis en ligne depuis des années en ces mêmes lieux et place.
Je reste à sa disposition s'il le souhaite...
(0) 

eugène Le Tollec Le Mercredi 1 août 2012 09:47
Gérard GAUTIER
bonjour
voici ce que m'envoie une équipe de veilleurs
concernant cette fumeuse commission
entre coquins on ne se mange pas!
De droite comme de gauche ,la main dans la main,du moment que ça rentre dans la poche.
Et dire qu'il y a des gens qui n'ont pas 500 euros pour vivre!
Pauvre pays!
citation ...> M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la commission instituée par le présent décret.
Sont nommés membres de la commission :
M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d’État ;
Mme Chantal Arens, présidente du tribunal de grande instance de Paris ;
Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ;
Mme Julie Benetti, professeure à l'université de Reims ;
M. Jean-Claude Casanova, membre de l'Institut, président de la Fondation nationale des sciences politiques ;
M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ;
M. Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de cassation, vice-président du Tribunal des conflits ;
Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'inspection générale des finances ;
Mme Wanda Mastor, professeure à l'université Toulouse-I ;
M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur à l'université Bordeaux-IV ;
Mme Agnès Roblot-Troizier, professeure à l'université d'Evry ;
M. Dominique Rousseau, professeur à l'université Paris-I ;
Mme Hélène Ruiz-Fabri, professeure à l'université Paris-I.
Est nommé rapporteur général de la commission : M. Alain Ménéménis, conseiller d’État.
CE QU’IL FAUT SAVOIR... !!
Monsieur Jospin sera rémunéré à hauteur de 122.000 € pour ce travail difficile, Madame Bachelot : 92.000 € et les autres auront 80.000 €. La presse bienveillante n’en parle pas….
> Mais ce n’est pas tout : Il est écrit dans le décret n° 2012-875 : La commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix,
Ces personnes nommées « Consultant » toucheront une indemnité de 35.000 € pour leurs conseils
34 ont déjà été nommés dont voici deux noms :
- Mme Sylviane Agacinski philosophe... épouse de Mr Jospin
- Mr Pierre Bachelot... fils de Mme Bachelot
La commission va coûter au contribuable : 2.444.000 € sans compter les frais annexes de ces personnes.
> Le président normal fait travailler les copains et copines...et vous, vous allez gagner des taxes, taxes, taxes et impôts...
fin de citation"
> La vie est belle pour certains...
et quand je pense à ces bretons qui gobent toutes les C.....s ,plus ils goberont ,meilleurs ,is seront!
Auront-ils un foie "à point"
(0) 

paotr arrepublik Le Mercredi 1 août 2012 14:24
diwallit :
cette info serait fausse et serait un fake...
c'est ce qui est indiqué dans le canard enchaîné d'aujourd'hui...
(0) 

Gautier Gérard Le Mercredi 1 août 2012 19:14
Bonjour,
J'&vais eu connaissance de cette information au moment où j'allais écrire mon article et où je pensais demander "combien cela va coûter". Or, comme à chaque fois j'ai cherché "la source" et j'en ai trouvé une à... Nouméa. Je suis allée plus loin et j'allais poser la question que fais Monsieur Dosières et là j'ai eu confirmation qu'il s'agissait d"un information fausse.
Je n'en ai donc pas fait état.
Je ne publie jamais quoi que ce soit dont je n'ai pas véritable "source" Il faut aller faire un tour sur Hoaxbuster...
(0) 

JBB Le Jeudi 2 août 2012 12:53
@ Gautier Gérard. Désolé d'avoir été mal interprété ! Je ne vous attaquais pas personnellement, je donnais seulement mon avis ! Cela fait par ailleurs une quarantaine d'années que je me bat pour la reconnaissance du vote blanc qui permettrait, entre autre, de relativiser "l'importance" de certains partis !
@ Eugène Le Tollec. Tant Mme Bachelot que mr Jospin ont dit haut et fort (et sur certains médias) que leur participation était totalement bénévole... Je ne pense pas qu'ils s'y seraient aventuré si ce n'était pas le cas !
(0) 

Gautier Gérard Le Jeudi 2 août 2012 18:29
Désolé de vous avoir mal compris.
Je fais amende honorable et vous demande de bien vouloir accepter mes excuses.
Que vous ayez donné votre avis me semble trés important et mes propos ont pour ambition de faire réagir... donc tout va trés bien.
Il serait important que les politiques qui ne se reconnaissent pas dans les portraits dressés fassent en sorte de ne pas être assimilés à ceux qui ne prennent en considération les électeurs que lors des campagnes électorales.
Je vous remercie de votre contribution.
(0) 

eugène Le Tollec Le Jeudi 2 août 2012 21:32
JBB
soit ,mais rien ne m'étonne dans ce bas monde.. une commission,un avis n'est jamais gratuit (tout se paye ,même un avis
Un expert ne fait jamais oeuvre d'altruisme!
bref c'est surement un hoak (bravo le Canard déchainé!).
Ah si toute la Bretagne votait blanc aux élections françaises!( j'irai mettre un cierge à Sainte Anne)
(0) 

JBB Le Vendredi 3 août 2012 17:35
@ eugène Le Tollec. Pour ma part, ce serait même un cierge pascal (histoire de !). Il paraît aussi qu'aller porter une boîte d’œufs frais aux Ursulines permettrait d'obtenir le même résultat !
(0) 

eugène Le Tollec Le Vendredi 3 août 2012 22:27
JBB
les deux mon capitaine avec une motte de beurre salé!
Bon WE;
JE NE SAIS PLUS QUOI FAIRE ET DIRE,pour qu'il y ait une véritable union sacrée!dans ce chapître,cette réflexion ou ce désir d'y aller ou de rester statique!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons