Comment ose-t-il ?

-- La réunification --

Chronique de Yvon Ollivier
Porte-parole: Yvon Ollivier

Publié le 21/11/19 7:10 -- mis à jour le 21/11/19 08:05

J'apprends avec stupeur que Jean-Jacques Urvoas va donner prochainement une conférence sur la Bretagne à cinq départements. Ces gens-là n'ont honte de rien, et certainement pas de leur trahison sur la réunification de la Bretagne lorsqu'ils étaient aux affaires en 2014 lors de la pseudo réforme territoriale. Ils sont fin prêts pour les futures élections régionales à nous resservir leur rengaine pro-Bretagne alors que tout nous montre qu'ils ont renoncé à la défendre. C'est avant tout une question de dignité. Après avoir longtemps défendu la cause de la réunification, Jean-Jacques Urvoas l'a trahie à l'Assemblée nationale, mais surtout, il s'est trahi lui-même montrant ainsi qu'il a perdu le sens commun de la dignité. On me répondra qu'il est normal pour un responsable politique de naviguer selon le rapport de forces, que la parole est libre, qu'il n'y a pas de mandat impératif, qu'il y a nombre de subtilités qui nous échappent, pauvres ploucs que nous sommes... Certes, nous ne sommes pas des gens de Pouvoir, mais il nous reste encore suffisamment de valeurs pour dénoncer les élus qui trahissent leur peuple pour devenir Ministres et qui nous resservent encore les mêmes promesses, une fois déchus de leur piédestal. Ces gens-là n'ont plus le moindre crédit. Si seulement ils pouvaient en prendre conscience...

49267_1.pngcouverture du livre : " lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne"

Yvon Ollivier

auteur

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1609 lectures.
mailbox imprimer