-- Politique --

Baisser les impôts et les taxes de 300 milliards par an sans toucher à la protection sociale, c'est possible M. le Président

photo euronews
photo euronews

Dans le cadre du grand débat voici ma liste de propositions pour alléger le poids des impôts et des taxes et rétablir le pouvoir d'achat. Il s'agit avant tout de revaloriser le travail. La dignité reviendra quand il restera des sous à la fin du mois pour des millions de salariés pauvres. La justice reviendra quand celui qui travaille gagnera beaucoup plus que celui qui ne travaille pas.

Rien d'autre au monde ne pourra empêcher le salarié qui ne peut joindre les deux bouts de se sentir comme un esclave.

  • Supprimer toutes les niches fiscales (rapporterait 100 milliards par an : chiffre Le Parisien) ;

  • En finir avec l'évasion fiscale (rapporterait 100 milliards par an : chiffre de Marianne);

  • Suspendre l'immigration tant que le chômage n'est pas passé en dessous de 5% (coûte 70 à 80 millards par an selon Libération) ;

  • En finir avec la fraude à la sécurité sociale (rapporterait 14 milliards: chiffre : Capital.fr) ;

  • Supprimer le ministère de la Culture (coût 10 milliards par an, ce n'est pas le rôle d'un état de prôner une culture plus qu'une autre. Chiffre : ministère de la Culture ) ;

  • Supprimer les subventions directes et indirectes à la presse (1 milliard en tout) ;

  • Taxer les GAFA (rapporterait 500 millions par an minimum, chiffre du Figaro) ;

  • Rapatrier les troupes du Mali ( coût 1 million d'euros par jour)

  • Étaler le coût du nouveau métro Paris Grand Express sur 20 ans et le faire uniquement financer par la région Île-de-France. (projet estimé à 35 millards) ;

  • Mettre une TVA sur les transactions financières (non chiffré) ;

  • Abandonner les JO de Paris en 2024, coût de 7 à 14 milliards ;

  • Abandonner le projet d'un nouveau porte-avion nucléaire (entre 3 et 4 milliards d'euros, plus 350 millions de fonctionnement par an) ;

  • Limiter les salaires des hauts fonctionnaires à 80 000 euros par an. Limiter aussi salaires, frais et retraites des députés, sénateurs, ministres, secrétaires d'État, anciens présidents, et présidents d'agences gouvernementales. Supprimer les préfets en mission;

  • privatiser la SNCF et Air France, des entreprises déficitaires et ingérables (dette de la SNCF 54,5 millards : chiffre Le Monde) ;

©agence bretagne presse

mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford. Voir le site et Voir le site

Vos commentaires :

Loïc.L
Mercredi 23 janvier 2019

Très intéressantes propositions. Je suis d'accord avec une grande partie, dont

- niches fiscales: on sait que les produits associées à des aides d'État ont leur prix sur-evalue, ce qui est de l'escroquerie

- subvention à la presse: de nombreux médias appartiennent à des groupes industriels

- supprimer le ministère de la culture, le grand Paris et les JO: que Paris ne s'occupe que de Paris

- arrêté les évasions fiscales: pourquoi l'État diminue le nombre de fonctionnaires sans en transférer suffisamment pour lutter contre ça

En tout ces propositions font plus de 300 milliards. Si 30% seulement pouvait être réalisable rapidement, ça ferait 100mds.

Je constate que ces économies le serait sans toucher au chômage.

Mais avoir un peuple soumis à rembourser une dette, avec du chômage ou sa crainte, etc"; cela permet de le rendre plus docile ; jusqu'au jour où... Parce que les politiques ne sont ni au chômage, ni endetté. Bref, ils n'ont pas la volonté. Comme disait Coluche, " Mais le pire, c'est qu'ils sont pas bêtes, ils savent ce qu'ils font"

Philippe jean
Jeudi 24 janvier 2019

Alors je suis d'accord avec pas mal de points cité ci-dessus, mais au grand désaccord de vous deux, le ministère de la culture, ne fais pas que cela comme vous dîtes juste pour Paris, ce n'est pas vrai. Elle finance aussi les projets de films, les festivals culturels regarder ses missions en premier. (voir le site)

Après concernant AFP je vous trouve idiot car ce sont tous des journalistes indépendant pour la plupart et mettant leurs vies en danger pour relayer des informations souvent très sensible. Mais c'est vrai les medias tel que grande chaîne ou autre ne sont plus que des marchés a faire de l'argent. La TVA sur les transactions financières s'appelle la taxe Tobin de son créateur, et elle a été très très souvent discuté mais jamais mis en place. Je rajouterais :

La fin des avantages et autres enveloppes données au poliques de partout. Des privilèges accordés comme les frais existant d'après le serment du jeu de paume et qui sont encore en place tel que les frais de marche, d'habit, de ripaille, et bien d'autre qui ne sont en aucun cas plafonnée et donc le fonctionnement est le plus opaque possible.

La demande de remboursement intégral des sommes détournées d'argent public par les hommes politiques et autres grand patrons. Et l'enregistrement dans un fichier de leur condamnation et de ce fait la non possibilitée de se présenter a des postes de responsabilité ou ayant un rapport aux administrations et a l'état.

La transparence sur les prises d'intérêt des hommes politiques ( ex patron ou ancien patron de multinationales devenu premier ministre ou ministre) pour pour prise d'intérêt incompatible avec sa position au sein du gouvernement et son incapacité a rester neutre et a veiller au bon fonctionnement de l'état.

La déclaration sous serment des hommes politiques en leurs interdisant tout accord illicite afin de favoriser, faciliter et retourner dès fonds publics ou de magouilles financières, sous forme de corruption organisée ( exemple l'Afrique qui depuis des dizaines et dizaines d'années sert doutils de corruption et pillage des ressources au profits des grands groupes financiers français et entreprises, qui payent des dessous de table au politiciens de tout bord.

Le remboursement de toutes les taxes prélevé sur l'alcool, le tabac qui ne vont jamais dans les caisses de la sécurité sociale. Maus bien autre part.

Déjà en faisant cela rien que par l'arrêt de tout ce que vous avez dit plus haut et de ce que je viens d'écrire fournirait une manne financière a la France et lui permettant de ne plus être en soit disant en déficit.

Jakez Lhéritier
Jeudi 24 janvier 2019

Beaucoup de propositions intéréssantes,mais pas d'accord avec

-La suspension de l'immigration .Il faut discerner toujours et bien, la question des réfugiés fuyant les guerres,la torture,les viols etc..Ne pas privilégier l'accueil des "têtes" de ces pays.

Il faut les aider à développer leurs pays,à résister,à ne pas abandonner leurs familles aux mains des assasins,des bourreaux,..

-Ne pas privatiser le réseau ferré,les aéroports stratégiques,

Par contre je rajoute la:

la réduction de 50 % du mille feuille territorial de la Commune aux parlements de Bruxelles/Strasbourg;

- Combien de milliards ?

L'arrêt de la construction des 6 sous marins Barracuda cout à l'unité de 1 Milliard 300 millions d'euros.

Reun Allain
Jeudi 24 janvier 2019

Il y a tous ces gros postes de dépense bien identifiés et toutes ces petites astuces pour s'accorder des privilèges sur fonds d'argent public qui chacun ajoutés aux uns aux autres finissent par faire des milliards. Il y a par exemple 596 "commissions et instances consultatives" surnommées "Comités Théodule" car ils rendent très peu de comptes et quand ils en font ce n'est pas applicable. Coût de cette inutilité: 3 milliards.

Les petits arrangements de hauts fonctionnaires en fin de carrière. Chacun sait que leur pension est calculée sur les 6 dernier mois contrairement au privé où ce sont les 25 meilleures années. Hier le Tgm hier annonçait :

"le sous-préfet hors classe et sous-préfet de Pontivy Mikaël Doré a été nommé secrétaire général de la préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin par décret du Président de la République. Ayant dépassé les 60 ans, le sous-préfet va donc terminer sa carrière aux Antilles".

Le sursalaire pour les Antilles est de 40%, la retraite va être calculée sur cette nouvelles base si bien que l'incidence ne va jouer sur la seule période concernée mais jusqu'au décès du bénéficiaire. Je ne doute pas que le s/préfet Mickaël Doré soit une personne éminemment sympathique mais quand même ! Il y a des quantités de gens gravitant dans les sphères de l'Etat "protecteur de ses serviteurs" qui ne se rendent même plus compte de leur privilèges tant ça leur parait naturel. Un individu comme JP Raffarin surtout connu pour ses raffarinades bénéficie d'une pension d'ancien ministre et d'une garde personnelle à nos frais. Il n'est pas le seul, il y en a des quantités innombrables mais il a eu le malheur de vouloir se replacer comme recours auprès de Macron. Aucune pudeur, du coup il est revenu sous les feux des projecteurs et le voila qu'il s'énerve depuis qu'on parle de ses avantages en nature qu'il trouve normal. Combien de milliards sur la durée des privilèges de tous ces politicards inutiles et jamais rassasiés ? Ce sont pourtant ceux là qui demandent des mesures de plus d'efforts au menu fretin ! Qui va nettoyer ces écuries ?

Jean Cévaër
Jeudi 24 janvier 2019

Philippe, tout cela devrait relever du bon sens, qui semble certainement peu répandu chez nos dirigeants.

Mickaël Cohuet
Jeudi 24 janvier 2019

A cette liste nous pouvons rajouter les 170 millions d'euros de contribution financière annuelle de la France à cette saloperie d'OTAN sous commandement américain dont les bases sur le sol européen auraient dû disparaitre à la fin de la guerre froide... Merci à Sarkonouille d'avoir revassalisé l'Hexagonie à l'oncle Sam...

Pierre Robes
Jeudi 24 janvier 2019

proposition d'ajouter :

- le CICE 2 fois 20 milliads soit 40 milliards seulement !

- dans la fonction publique et territoriale il y a de nombreux postes qui ne servent à rien

- taxer les grosses retraites (à partir d'un montant à définir)

- imposer (comme aux USA) les personnes en fonction de leur nationalité et faire la différence entre ce qu'ils paient à l'étranger et ce qu'ils auraient du payer dans l'Hexagone. (ex : Dany Boon, voir article médiapart)

(voir le site)

- décentraliser réellement vers les "régions" comme en Allemagne, Espagne, Angleterre, Suisse car la région de Paris est une Province comme une autre mais qui absorbe "un pognon de dingue."

Ronan Laschkar
Jeudi 24 janvier 2019

D'accord avec une grande partie de ces éléments. Je crois qu'il faudrait ajouter un véritable contrôle des subventions publiques avec une obligation de résultat pour les entreprises qui en bénéficient, et les interdire pour les entreprises ayant des projets incompatibles avec le développement durable, environnemental et humain, et aux multinationales qui ont des résultats financiers leur permettant d'investir sans subvention.

Je ne mesure pas l'impact financier mais il doit être conséquent...

Bernez Géléoc
Jeudi 24 janvier 2019

Tout à fait d'accord ! Notamment, pour supprimer le ministère de la culture, dont plus de 70 % des crédits vont à la région parisienne.

Jacques
Jeudi 24 janvier 2019

(voir le site)

Voir aussi la fiscalité des entreprises: (il faut savoir que le niveau de taxe c'est avant tout un niveau d'emploi faible).

Alors que sur le continent européen, le taux moyen de prélèvement s'élève à 39,6 % du résultat commercial des entreprises, en France, ces taxes atteignent des sommets et représentent 62,2 % du résultat commercial déclaré par les patrons français.

En Allemagne, il représente 48,9 % du résultat commercial, en Angleterre, le taux est de 30,7 % tandis qu'au Luxembourg, il n'est que de 20,2 %.

@ Jakez Lhéritier

" -La suspension de l'immigration .Il faut discerner toujours et bien, la question des réfugiés fuyant les guerres,la torture,les viols etc..Ne pas privilégier l'accueil des "têtes" de ces pays.

Il faut les aider à développer leurs pays,à résister,à ne pas abandonner leurs familles aux mains des assassins,des bourreaux,.."

Il faudrait peut-être arrêter de nous prendre pour des êtres supérieurs en mission divine de sauver l'humanité....

Sur terre il y presque 8 milliards d'êtres humains, prétendre que les 0,5 milliards d'Européen (et les 4,6 millions de Bretons) doivent se substituer à tous les autres est à mon humble avis une vision colonialiste voir suprématiste. (Se rappeler que les Socialistes Français furent les moteurs de la colonisation au nom d'une mission humaniste avouée et AFFAIRISTE moins avouée)...

Et que penser des Bretons qui veulent en permanence à sauver le monde, alors que 50% de leurs enfants diplômés quittent le pays... Cela me semble pour le moins questionnable au niveau sociétal et civilisationnel.

D'ailleurs, en Afrique nombre de personnes s'élèvent pour qu'on les laissent se démerder entre elle et stoper l'émigration (même et surtout lors des guerres), afin que les Africains retrouvent la notion de résoudre leurs problèmes autrement que par la supériorité de l'homme blanc... (Bizarrement, c'est gens là sont souvent présentés comme racistes en occident, alors qu'ils souhaitent simplement que l'Africain retrouve sa dignité et sa place dans le paysage mondial).

Autre point, réduire l'armée alors que la Chine construit par an plus de navires de guerre que la totalité de la marine française (et en 4 à 5 ans autant que la totalité des marines européennes), c'est du suicide économique... (à moins de vouloir en Bretagne que l'Europe soit une Afrique post coloniale en devenir). Il faut qu'en même se rendre compte qu'il n'y a que l'Europe qui aujourd'hui ne s'arme pas... (j'ai le souvenir d'avoir appris à l'école qqe chose de similaire concernant les années 30 en Europe de l'ouest, certains s'armant et d'autres refusant de le faire sauf quand il fut trop tard... et que le prof nous disait que ce fut une erreur qui mena irrémédiablement à la guerre).

Loïc.L
Vendredi 25 janvier 2019

@Philippe Medias : je parle des subventions aux médias privés à supprimer. Pas supprimer le service public - et à AFP ils sont souvent les derniers avec une ou deux autres agences à rester dans des zones d'enfer.
Ministère de la culture : voir commentaire de Bernez geleoc. Et on confirme, Paris pompe trop.
Armée : d'accord avec Jacques. L'armée est là pour protéger du danger extérieur. Et ce ne sont pas les militaires qui décident de la guerre, c'est toujours les politiques. Et la dépense militaire c'est du matériel pour se défendre, de la technologie - qui peut ensuite alimenter la haute technologie dans le civil, et pour 100€ depense dans le militaire c'est 98€ qui reste dans l'économie nationale (on peut pas mieux; jadis un taré l'avait compris). Si on devait faire la liste de tout ce qui vient du militaire qu'on utilise tous les jours (ou presque) on en finirait pas - four micro-ondes, informatique, avion à réaction, gps, toutes les fonctions assurées par les satellites puisque envoyé par des fusées...

P. Argouarch
Vendredi 25 janvier 2019

@Loic : Ce ne sont pas des milliardaires qui sont propriétaires de Ouest-France et du Télégramme. Par contre les subventions font qu'ils manifestent une dépendance vis-à-vis de l'État, genre auto censure, que nous avons tous observée. Pa exemple le vocabulaire comme le refus de différencier entre "Bretagne" et "région Bretagne". Ou une auto-censure sur des sujets tabous. Vous ne verrez jamais une enquête "Où en est l'autonomisme en Bretagne" ou même "Qui sont les indépendantistes bretons ?".On se souvient du rappel du magazine BRETON à ce sujet et à ma connaissane M. Hutin n'était pas un milliardaire.Comme je l'ai déjà écrit, si la liberté de la presse existe bien en France, elle se limite souvent à la tolérance d'une presse de gauche pour un gouvernement de droite et vice-versa. Dès que les institutions sont remises en cause il n'y a plus personne. Les Gilets jaunes ont forcé la presse à parler des institutions. À mon avis, le silence et la vassalité ne vient pas des milliardaires mais du système de dépendance à l'État. La presse française pèche par trop de respect pour le pouvoir en place quel qu'il soit et pas uniquement les élus. On l'a vu avec Dominique Strauss Kahn et Carlos Ghosn, dont les abus de pouvoir, pourtant connus par certains journalistes en France, n'ont été démasqués qu'à l'étranger. Les lois anti-diffammation , très dissuasives en France, sont aussi une méthode de censure au service des puissants et des politiques. Si OF et le Télégramme avaient une attitude différente de la presse "nationale", ça se saurait. On pourrait alors remettre en cause les "milliardaires", mais ce n'est pas le cas. Le scandale, c'est que la presse anglo-saxonne qui n'est pas subventionnée fait bien plus d' "investigative reporting" que la presse française (on est obligé toutefois de faire une exception pour Médiapart). Une investigation coûte de l'argent et l'exemple des pays anglo-saxons prouve qu'il est préférable que l'argent vienne de grands groupes industriels que de l'État lui-même. Tant que ces pôles financiers restent multiples et variés. C 'est le principe du moindre mal.

P. Argouarch
Vendredi 25 janvier 2019

@Jacques : pourquoi vous n'allez pas expliquer ce que vous dites sur la défense à un Gilet jaune si il en reste sur le rond point à côté de chez vous dont vous nous avez parlé. . Allez lui expliquer qu'une partie de ses impôts et des taxes qu'il paye finance des troupes au Mali. Al Qaida c'est un peu comme la taxe carbone pour lui. Il reste les factures à payer. La fin du mois passe avant la fin du monde.

Une bonne défense ne peut exister que pour une économie qui marche bien. Les deux doivent toujours être en adéquation. Rien que 10% de chômage devrait interdire à la France toute interventions extérieure. Il ne faut surtout pas mettre la charrue avant les boeufs. Il ne faut pas vouloir péter plus haut que son cul et c'est le cas de la France en ce moment.

Mab e Dad
Vendredi 25 janvier 2019

Il y en a qui croit encore que l'argent dépensé dans l'armement est là pour les défendre ,un peu comme celui dépensé pour la police serait au service du citoyen.

Ces deux bras de l'état sont à son unique service et non à celui du peuple,contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire dans la soi-disant"démocratie".Au XIXème et jusqu'à la moitié du XXème siècle "ribiblikeñ" le pouvoir envoyait la troupe pour réprimer les grèves des travailleurs sous-payés,ensuite il créa les compagnies de "sécurité"(peut-être avait-il peur de voir la troupe de conscrits se retourner contre lui un jour ou l'autre!),toujours contre ces subversifs de pauvres qui réclament le droit à vivre pour ne pas devenir invisible au yeux de ceux qui sont prêts à les envoyer se faire tuer pour défendre leurs intérêts et une médaille posthume pour les réconforter dans l'au-delà.

L'armée serait source de progrès technique,l'avènement de la bombe atomique en est sûrement sa plus emblématique réalisation(Pourquoi faudrait-il plus d'argent dans l'armement alors qu'on nous a rabâché que ce "joujou" suffit à entretenir la paix?) L'armée n'a qu'un but,la guerre et la guerre c'est l'instinct le plus vil de l'homme qui lui permet de l'assouvir sans avoir à réfléchir sereinement étant de plus sous l'emprise du pouvoir militaire qui a le droit de vie et de mort sur lui.

Pauvre français qui croient que leur état à encore un poids guerrier au niveau mondial.Sa "splendeur" passée au prix de millions de morts(les guerres coloniales,les deux guerres mondiales,la guerre d'Indochine,la guerre d'Algérie,etc...) est définitivement derrière elle et la fuite en-avant du pouvoir pour s'y raccrocher se fait au dépend du peuple,comme toujours.

Jacques
Vendredi 25 janvier 2019

@ P.Argouarch

Philippe, je pense qu'il y a 2 sujets.

L'intervention au Mali, c'est avant tout une problématique de post-colonialisme.

(Demandez aux militaires qui savent parfaitement que la population les perçoit comme des forces d'occupation... secret de polichinelle).

Mais cela n'enlève en rien le fait que l'Europe est largement désarmé face aux enjeux du 21ème siècle...

=> Le but d'une défense et de protéger les gens (peuple/nation/civilisation) mais aussi de protéger NOTRE capacité à faire du commerce donc de protéger notre économie/nos emplois.

Sur un exemple breton :

La marine de guerre bretonne (''moderne'') a été créée sauf erreur par François 1er de Bretagne pour escorter les navires marchants bretons qui transportaient le vin du Bordelais vers la Grande-Bretagne (Les navires marchants payaient d'ailleurs une assurance à l'état, ce n'était pas toute la population qui payait pour cela). Mais cette marine n'a jamais débarqué dans le Bordelais pour contrôler les producteurs de vin, ni débarquer en Grande-Bretagne pour forcer la vente de ce vin...

La défense est une question de volonté et non de moyen : les Bretons avaient moins de moyens que Charlemagne, mais ils n'étaient pas naïfs et c'est pour cela que nous n'existons encore à l'heure d'aujourd'hui.

Je pense au contraire que les Gilets Jaunes préfèrerons voir les voies maritimes de l'économie européenne sécurisées par des navires de guerre européen que par des navires de guerre chinois...

=> J'ose croire que vous n'ignorez pas que d'ici à 50 ans, les Chinois souhaitent être majoritaire dans l'organisation des flux du commerce mondial en incluant l'Europe, selon leur vision et selon leurs règles sociétales (ils ont mal digéré d'avoir vu leur société décliné au point d'être colonisé, alors qu'ils furent la 1ere puissance mondiale).

(Vous ne trouvez pas étrange la faible médiatisation sur le passage de la présidence chinoise à une présidence à VIE, faisant le lien surréaliste entre le communisme et l’Empereur de la Chine historique, comme il y a 30 ans il a été fait le lien surréaliste entre le communisme et le libéralisme économique....).

=> En tout cas, je ne suis pas sûr que les Gilets JAUNES revendiquent le droit d'avoir un petit chef européen déculturé qui vous assénera la chance de vivre dans votre entreprise sous un modèle sociétal/managérial à la chinoise...

=> Par contre, je pense que les Gilets Jaunes ne sont pas favorable à payer par leur impôt des déploiements militaires destinés à maintenir des relations oligarchiques par le biais de multinationales qui se fichent autant des peuples africains que des peuples européens...

D'autant que ces multinationales payent 2 à 3 fois moins d'impôt que ces autres entreprises ayant un actionnariat populaire (capitalisme local et familiale : un capitalisme qui devient rare dans l'Hexagone).

Malheureusement, on aura toujours ce discours progressiste moralisateur qui nous dit que les Européens ne doivent pas avoir de défense militaire (sauf pour ''sauver la paix dans le monde'') et qu'il faut qu'on soit les premiers/seuls à accueillir le monde entier pour enrichir nos identités européennes coupables par principe...!

(Ces mêmes progressistes qui hier clamaient le devoir moral de coloniser militairement tandis qu'ils se se remplissaient les poches...).

=> Actuellement : l'oligarchie chinoise est nationaliste et suprémaciste, l'oligarchie occidentale est affairiste et apatride. On peut raisonnablement s'inquiéter du ''progressiste'' qui domine actuellement en occident via des médias appartenant à des puissants groupes financiers...

Je pense que les Gilets Jaunes sont loin d'être des idiots (contrairement à l'image véhiculée dans les médias) et qu'ils sont capables de comprendre que :

OUI, tout peuple/nation/civilisation à besoin d'une défense militaire crédible pour protéger son économie, ses emplois, son mode de vie et surtout pour éviter/gérer la GUERRE (froide ou chaude) qui lui sera IMPOSÉE.

Mais c'est EXACT, nous n'avons pas besoin d'une armée payé par nos impôts pour protéger les bénéfices des entreprises multinationales aux mains des oligarques progressistes apatrides...

Or si notre défense et nos services publiques/santés manquent d'argent, il est clair que l'oligarchie elle n'en manque pas malgré une économie au ralenti...

Pierre Robes
Vendredi 25 janvier 2019

Il faut reprendre à ceux à qui l'on a donné le plus : LES BANQUES, dans son grand Meeting, un maire interpelle Macron sur la dette française faramineuse celui-ci répond en partie "la question de LA DETTE ..on a pas traité la CAUSE du mal ..." (il donne quelques éléments de la dette)

sauf qu'il n'a pas dit que la partie la plus importante de la dette (1 700 milliards soit plus de la moitié) est dûe aux intérêts bancaires versés par l'État aux Banques privées depuis la dite Loi Pompidou-Rothschild de 1973 qui imposait à l'État de versé un intérêt aux banques pour la création de la monnaie, alors qu'avant la création de la monnaie ne coûtait quasiment rien.

(il faut savoir que Pompidou venait de chez le même banquier que Macron, tous les 2 installés au pouvoir par le Banquier Rothschild et leurs amis financiers, élites ...)

Donc il faut reprendre à ceux à qui l'on a donné, les Banquiers, qu'on a sauvé encore en 2008.

Jeudi 24/12 Macron se justifiait fasse à un citoyen qu'il n'était pas Banquier de père en fils et ajoutait que le Grand Débat était fait "pour légitimer notre démocratie"

le même soir l'avocat (de Kerviel contre Sté Générale) David Koubby précisait à propose des élus (et du Président) que rien n'était "contractuel"" entre eux et le peuple (puisqu'ils n'ont pas de mandat impératif) et que c'était pour cela que les Gilets Jaune manifestaient pour le R.I.C. La journaliste (membre du CSA) Ménona hintermann défendait le Gouvernement en expliquant que voter c'était la démocratie et ne comprenait pas le terme "contractuel" ...

Didier Lebars
Samedi 26 janvier 2019

Premiere lecture, l'article me parait trop hexagonal pour un media autonomiste breton.

Surprise, les commentaires, au lieu de localiser la réflexion, partent sur la terre entière, la Chine, les USA, le systeme bancaire ... C'est bien la un biais breton. La mythomanie Macron a du succès, avec le plus gros carton en Bretagne.

Quand je vis dans un petit pays de moins de 4 millions, jamais je n'entends des explications sur la gouvernance mondiale. J'entends plutot des reflexions sur un choix entre une protection USA, Russes ou Chinoise. Des solutions pour attirer les investissements. Les gens sont culturellement humbles sur ces sujets.

Je lis une proposition de taxation mondiale sur la carte d'identité française (personne physique). Les USA ont 800 bases militaires dans le monde (contre 2 pour UK et la France), c'est ainsi qu'ils peuvent appliquer leur taxe "partielle". C'est ainsi qu'ils poussent leur GAFA, FATCA, ICAN, etc. Pour plus de puissance économique les USA sont décentralisés en 50 états en moyenne de la taille de la Bretagne.

Un territoire comme la France est un anomalie mondiale avec des impots et charges sociales uniformisées. Mon postulat est que jamais il ne sera possible de baisser les impots dans un tel systeme.

Une autre réflexion sur les milliardaires. Plus les taxes seront hautes et centralisées et plus on générera un groupe d'oligarches, ils sont meme contents d'éliminer les concurrents potentiels. Ensuite il faut oublier l'utopie de les taxer. Quand on controle 10% de CA dans 10 pays, le jeu est terminé pour la France. Le jeu serait plutot d'en créer moins ou de leur donner moins de pouvoir et la solution est la décentralisation.

Proposition locale :

Supprimer toute les prefectures et sous-préfectures. Dans ce systeme simplifié, ce sont les maires de ces ex préfectures qui gèrent l'ex prefecture (police, papier, naturalisation ...) avec 30%? du budget préfecture.

Pierre Robes
Samedi 26 janvier 2019

- Tout ses hauts fonctionnaires de la Haute fonction publique qui ont des salaires exorbitants (tel Jacques Toubon qui émarge à 30.000 Euros par mois) et qui sont payés par l'argent public : le nôtre. Ou il n'y a aucun contrôle de ces dérives, toutes ses petites rivières qui à la fin font des milliards..

- supprimer les remboursements des Cures thermales (abus + remboursements des frais de routes) (sauf pour les lourds handicapés)

R.I.C et/ou Grand Débat d'illusionniste ?

Vendredi 25/01 Edouard philippe (1er Ministre ) dans un débat à Sartrouville (dépt 78) à propos du R.I.C  :  « le R.I.C, ça me hérisse (les poils) , je ne suis pas pour !  »

pourtant le Lundi 17 décembre il annonçait dans le journal Les Échos « Nous aurons un débat sur le Référendum d’Initiative Citoyenne  » et le qualifiait de «  bon instrument de la démocratie » le (R.I.C), l’une des principales revendication des Gilets Jaunes, du Peuple (*)

(voir le site)

Annoncé aussi dans 20 minutes, La Voix du Nord, ... apparemment il a changé d'avis, ou a moins que ce soit le Grand débat annoncé à grand renfort des TROMPETTES de la renommée : Les gens de bons conseil (Gilets Jaunes) ont su me faire comprendre, qu'a l'homme de la rue j'avais des comptes à rendre ... (G. Brassens)

(voir le site)

(*) Le peuple c'est celui sur lequel s'exerce le pouvoir (des élites) , mais qui ne l'exerce jamais" Michel Onfray (LCI mardi 22/1) à Yann Moix

Pierre Robes
Mardi 29 janvier 2019

"Les Députés ne peuvent exercer de contrôle sur l'administration, il n'y a que le contrôleur général qui peut exercer un regard" ..."je croyais que les députés pouvaient exercer un contrôle mais ..."

(LCI samedi 26 janvier - Député Frédéric Descrozailles)

il y a plus de 600 hauts fonctionnaires qui sont plus payés que Sa Majesté, ils émargent à plus de 150.000 euros par an (certains trés nettement plus)

L'ancien président Flamby (Hollande) se fait payer un petit logement de 300 m2 rue de Rivoli pour près de 15.000 Euros de loyer par mois aux frais des sans dents, des gueux, des illettrés ... (le Figaro infos :)

(voir le site)

sur le R.I.C réaction de Bernard Debré, conseiller de Paris "les R.I.C sont dangereux" (pour les élites parisiennes comme lui et autres cumulards comme Laurent Fabius, Olivier Schrameck : CSA, Jean Louis Nadal : HATVP ...etc ) - sur LCI samedi 26.

A SAVOIR : la supression de la Tva à 5,5% sur les produits de 1ere nécessité ainsi que sur l'eau et le gaz et EDF ne couterait que 11 milliards à l'État français. une broutille face à l'exil fiscal et les 100 milliards de fraudes que l'état peut récupérer aisément s'il le décide.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.