-- Media et Internet --

Comment AFP relaie les mensonges de Madrid

Investigation de OMEB (porte parole Gilles Delahaye) publié le 4/10/17 9:21

AFP mentionné comme source
AFP mentionné comme source

AFP et presque toute la presse francophone de dimanche, y compris suisse et québécoise à sa suite, ont relayé le 30 septembre, l'information provenant du gouvernement espagnol que 1300 bureaux de vote en Catalogne avaient été mis sous scellés alors que ces bureaux avaient simplement été notifiés de fermer leurs portes le lendemain, jour du référendum ! En réalité pas plus d'une ou deux douzaines de bureaux ont été fermés et bloqués par la Garde Civile comme le montre cette carte . C'était un gros mensonge de Madrid afin de disqualifier le referendum. En France, Le Point , 20minutes, La Dépêche, Le Parisien, France Info, France Bleu, Yahoo, ont donc été complices de la désinformation de MADRID et d'une complaisance aveugle envers AFP.

La carte des bureaux de votes ouverts le dimanche (voir le site) qui fut révélée par un tweet de Julian Assange (ex wikileaks)

Ce site a été suspendu par google donc voir le site du gouvernement catalan : (voir le site)

Le porte-parole du gouvernement catalan, Jordi Turull, a déclaré que seulement 319 des 2,315 bureaux de vote avaient été fermés par la police. Donc il y avait 1996 bureaux de vote accessibles dimanche dernier en Catalogne.

LCI, BFMTV et Ouest-France, France Inter et France Info ont repris les chiffres catalans dès le dimanche soir.

modifié le 4 octobre 17:48

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1212 lectures.
mailbox imprimer