Vue des participants à l'une de cette commémoration annuelle.
Vue des participants à l'une de cette commémoration annuelle.

Cette année 2018, la commémoration de la bataille de Saint-Aubin du Cormier aura lieu le dimanche 29 juillet, à 15 h, sur la pelouse du Mémorial aux Bretons, route de Sens de Bretagne en sortie de Saint-Aubin du Cormier.

C'est dans un esprit mémoriel et fraternel que nos associations bretonnes, Koun Breizh-Souvenir Breton 845 et MAB, Musée Archipel Breton, vous invitent à venir commémorer comme tous les ans, le souvenir de la bataille du 28 juillet 1488 de Saint-Aubin du Cormier, et unir nos cœurs pour entretenir la flamme et relever ensemble l'étendard Breton tombé là il y a 530 ans.

Après Clarisse Lavanant, l'an passé, c'est Tepod Kerlevenez qui animera de ses chansons cette commémoration.

En cas de pluie, nous nous replierons sous le toit de la hutte MAB Koad Sav Pell, au terrain aux menhirs à côté. Nous vous proposons d'ailleurs de nous réunir dès 12 h sur ce site Parc de Sculpture Mémorial, à 300 m du Monument aux Bretons, pour un pique-nique avant la commémoration de 15 h. Apportez vos paniers garnis, et un feu sera allumé pour les amateurs de grillades.

Pour garder un climat de tranquillité et d'impartialité, la commémoration n'étant pas une tribune politique partisane, seules les bannières bretonnes historiques consensuelles seront acceptées : Kroaz Du, Drapeaux Ducal et de l'Amirauté, Gwenn-ha-Du, Anna Vreizh, drapeaux des pays bretons, inter celtique… Merci pour votre compréhension !

Trugarez vras deoc'h !

Koun Breizh 845 et MAB, Musée Archipel Breton.

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1315 lectures.
mailbox imprimer

En 2000-2001, notre collectif de défense s'est opposé avec succès au projet profanateur de site départemental d'enfouissement d'ordures ménagères sur la partie nord / nord-est du champ de l'importante bataille européenne et franco-bretonne de 1488, qui entraîna la perte d'indépendance de la Bretagne. Là reposent environ 8.000 hommes de dix nationalités différentes, Anglais, Germains, Français, Flamands, Suisses, Espagnols, Basques, Napolitains, Gascons et de nombreux Bretons…. Cette affaire a mis en lumière méconnaissance et irrespect pour l'Histoire Bretonne, qui n'est toujours pas enseignée dans les écoles des cinq départements de Bretagne.
Aujourd'hui, en pleine construction européenne, et avant que ne repoussent les ronces de l'oubli sur notre histoire plus que millénaire, nous voudri

Vos commentaires :

Loïc.L
Jeudi 19 juillet 2018

C'est une commémoration d'une perte pour la Bretagne: ne serait-il pas plus intéressant de choisir plutôt une commémoration d'une victoire, comme celle d'Alain Barbetorte qui repoussa définitivement les Vikings (de notre partie du continent) ?

J'approuve toute commémoration qui justifie un rassemblement de la Bretagne Bien-sûr, mais il est toujours mieux de communiquer sur une victoire plutôt qu'une défaite.

Dans l'extrême, la commémoration fr du 14juillet se base sur ... presque rien, mais elle est transformée en victoire, qui galvanise les plus vieux et surtout les plus jeunes...

Il n'y a qu'à voir la fréquence de l'épisode Vercingétorix dans les films: très rare, et pas de spectateurs, parce qu'il est perçu comme un perdant. Le public n'aime pas s'associer à un perdant.

Mais la Bretagne n'a pas vraiment perdue, elle est toujours là, nous sommes encore là contre "vents et marées"

Herve Le Gwenn
Jeudi 19 juillet 2018

Effectivement je ne comprends pas cette commémoration ou le goût des bretons pour s’autoflageller.

Fañch
Vendredi 20 juillet 2018

merci pour cette commémoration, même s'il s'agit d'une défaite, cela permet à ceux qui connaissent l'histoire de leur pays, la Bretagne de Nantes à Brest, de se rassembler autour des moments heureux, mais aussi des moments de malheurs, c'est une partie de ce qui fonde la nation selon Ernest Renan. Notamment contre l'oubli...

Jean-Loup Le Cuff
Vendredi 20 juillet 2018

Les Bretons ne connaissent pas leur histoire..

Ballon est l'alpha de la Bretagne indépendante unifiée..

Saint Aubin du Cormier en est l'oméga...

On célèbre la première bataille gagnée et on commémore la seconde perdue.. 845 -1488.

Loic L nous dit que la Bretagne n'a pas perdu.. C'est de l'humour?

Hervé Le Gwenn quant à lui s'auto-flagelle tout seul dans son aveuglement..

A tous je répéte pour la millième fois:

L'étendard Breton est tombé dans la poussière à Saint Aubin du Cormier...

Et c'est donc à Saint Aubin du Cormier qu'il est possible, et seulement là, de le relever de la poussière: uniquement là où il est tombé, et nulle part ailleurs...

Logique autant que symbolique..

Ha Ppy
Samedi 21 juillet 2018

C'est insoluble. Des gens se bougent pour la Bretagne, pour son histoire, sa reconnaissance, et d'autres se lamentent encore. Etonnant ! Rappelons tout de même qu'il n'y avait pas beaucoup de Bretons du côté Bretagne lors de ce combat sanglant. La commémoration par des personnes soucieuses de leur pays fait sens, là, non ? D'autres se sont battus pour la Bretagne pendant que des Bretons se battaient pour la France... Que faudrait-il commémorer, le fait que des personnes sensibles à l'histoire soient parvenus à empêcher l'enfouissement de déchets sur un site historique breton cependant que d'autres, Bretons notamment, y voyaient quelque intérêt ? Aux détracteurs de tout poil : ne voudriez-vous pas, pour une fois, essayer de changer de rôle et sortir de celui d'êtres colonisés (tripes, corps et âme) ? J'en veux pour preuve que vous arrivez à comparer le 14/07 avec cet événement salutaire et cathartique. Foutez donc la paix à celles et ceux qui y croient, qui se bougent, qui agissent en propageant des valeurs humanistes et prenez-en vous à celles et ceux qui salissent la Bretagne aujourd'hui (il y a du boulot).

Jean-Loup Le Cuff
Samedi 21 juillet 2018

@ Ha Ppy:

Pas beaucoup de Bretons côté Bretagne à cette bataille?

Les chiffres:

6000 Bretons environ

3500 Basques, Gascons et Castillans environ.

800 Flamands Germaniques environ.

500 archers Anglais de l'ïle de Wight, environ.

Total: 11500 environ dont plus de la moitié de Bretons.

Côté Français, 15 000 hommes, dont 5000 mercenaires Suisses, Génois et Napolitains...

Quelques familles bretonnes qui ont choisi de trahir la Bretagne, achetées par la France, qui ne sera pas très reconnaissante à suivre...

Dans toutes les guerres il y a eu des traîtres à leur pays.. C'est ainsi..

Autre chose: Certes nous avons défendu avec succès ce champ de Bataille contre un projet de site d'enfouissement d'ordures ménagères en l'an 2000.. Mais aucun rapport avec la commémoration annuelle qui se déroule depuis bien plus longtemps..

Certes une commémoration aujourd'hui auprès d'un site historique pollué de déchets enfouis n'aurait pas le même sens... ;))

Jean-Loup Le Cuff
Samedi 21 juillet 2018

@ Ha Ppy:

Pas beaucoup de Bretons côté Bretagne à cette bataille?

Les chiffres:

6000 Bretons environ

3500 Basques, Gascons et Castillans environ.

800 Flamands Germaniques environ.

500 archers Anglais de l'ïle de Wight, environ.

Total: 11500 environ dont plus de la moitié de Bretons.

Côté Français, 15 000 hommes, dont 5000 mercenaires Suisses, Génois et Napolitains...

Quelques familles bretonnes qui ont choisi de trahir la Bretagne, achetées par la France, qui ne sera pas très reconnaissante à suivre...

Dans toutes les guerres il y a eu des traîtres à leur pays.. C'est ainsi..

Autre chose: Certes nous avons défendu avec succès ce champ de Bataille contre un projet de site d'enfouissement d'ordures ménagères en l'an 2000.. Mais aucun rapport avec la commémoration annuelle qui se déroule depuis bien plus longtemps..

Certes une commémoration aujourd'hui auprès d'un site historique pollué de déchets enfouis n'aurait pas le même sens... ;))

Jean-Loup Le Cuff
Samedi 21 juillet 2018

Petite erreur dans mon décompte précédent:

C'est plutôt 7000 Bretons environ au lieu de 6000...

6000 c'est le nombre de morts côté Breton et alliés..

1500 côté français et alliés..

Cette différence de nombre de morts s'explique par la volonté française de faire ni blessés ni prisonniers (à part quelques grands seigneurs...) , et d'achever tout le monde..

Loïc.L
Lundi 23 juillet 2018

@Ha Ppy

" Aux détracteurs de tout poil : ne voudriez-vous pas, pour une fois, essayer de changer de rôle et sortir de celui d'êtres colonisés (tripes, corps et âme) J'en veux pour preuve que vous arrivez à comparer le 14/07 avec cet événement salutaire et cathartique "

Eh, doucement un peu! Je re-explique et essayez d'être un peu plus ouvert sur les comparaison, qui ne sont pas signes d'une quelconque déférence, c'est même le contraire, mais vous avez eu envie de lire ce qui vous arrange (sans arguments); donc, je disais dans ma comparaison qu'un symbole victorieux est toujours plus communicant qu'une défaite. L'objectif final d'une fête nationale est d'être fière, ensemble, d'un acte par exemple fondateur (ou considéré comme tel). Parler de 14/07, si vous voulez du 04 (usa) n'est signe pas de déférence, mais de com. Et être capable de voir ailleurs ce qui marche et pourquoi.

En résumé la nuance est celle-ci: il est très bien de se réunir pour la Bretagne, quel qu'en soit l'événement choisi, mais il est mieux de le faire avec un évènement qui a une meilleure com.

Ou encore: nous faisons bien, et nous pouvons faire mieux.

Notez que je - nous- parlons de fête nationale pour Saint Aubin du cormier..

Jacques
Mardi 24 juillet 2018

Cette fête est intéressante... et à l'évidence utile... je le pense...

De ma perception, cette fête devrait évoluer vers la création de spectacles historiques sur l'histoire de la Bretagne et de l'Europe (pour replacer la Bretagne dans son milieu naturel) à la manière de ce qui se fait en Vendée au Puy du Fou... (pas copier, j'évoque cela en terme de qualité et de capacité à attirer les gens, les familles, pour évoquer des fresques historiques)

Relever le drapeau là ou il est tombé est à mon sens un argument totalement recevable....

(J'ai le souvenir qu'avoir entendu de Villiers évoquer que le Puy du Fou fut le lieu d'un massacre des Vendéens... il avait donc quelques parts cette même logique et on ne peut pas dire qu'il s'est trompé)

On peut très clairement être fier de relever le drapeau... c'est aussi une manière d’honorer ces milliers de Bretons et d'Européens qui sont morts pour défendre la Liberté d'un pays... Je ne pense pas que les morts s'en offusqueraient, bien au contraire.

On se souvient de la fresque Armorica faite par Ar Vro Bagan... c'était exceptionnelle et cela retraçait l'histoire de la Bretagne de l'Armorique à Erispoë... et où l'on pouvait voir des choses incroyables que peu de Bretons savent comme ces légionnaires en uniforme romain qui étaient en fait des soldats bretons de légions totalement bretonnes qui basées en Gaules ont fini par stopper l'invasion germanique dans la pointe de l'Armorique qui allait devenir la Petite Bretagne (la Bretagne continentale) dès la fin du 5ème siècle... Ces mêmes bretons qui 4 siècles plus tard avec Erispoë allait définitivement forcer l'Empire Franc a reconnaître clairement et par traité international une réalité de fait (le petit pays celtique qui mettait à terre le puissant empire issu de Charlemagne... pour l'obliger à accepter le fait qu'il était LIBRE...)

Sauf que 1000 ans d'histoire, c'est beaucoup, surtout sur cette période ... d'autant que ce n'est que la moitié d'une histoire bretonne de plus de 2000 ans (bretonne, pas seulement continentale)...

Des Britons de Bretagne et d'Armorique aux Bretons continentaux du 21ème siècle... il y a là une matière extraordinaire à mettre en valeur... Une histoire qui raconte aussi l'histoire de l'Europe, une histoire où les Bretons sont l'une des rares nations actuelles qui peut enorgueillir d'avoir joué un rôle majeur au cours de ces 2 milliers d'années...

Pour relever le drapeau, Saint-Aubain est bien placé... car sous les pieds des gens, il y a non seulement les acteurs de l'histoire bretonne mais aussi les acteurs de l'histoire de l'Europe... c'est donc un lieu particulier et rare...!

Il y est légitime de conter aux familles tant l'histoire des Bretons que l'histoire des Européens....

Et du fait, c'est un lieu idéal pour faire passer le message que les Bretons veulent REVENIR écrire avec tous les autres européens la suite de l'histoire de cette Europe...

Bon courage!

Jean-Loup Le Cuf
Mardi 24 juillet 2018

Merci Jacques pour tes commentaires positifs et tes encouragements..

Deux précisions:

Le jour anniversaire, il s'agit d'une commémoration, et non d'une fête.. ;)

La fête a lieu en juin, sans rapport avec la commémoration:

(voir le site)

Ensuite, concernant un spectacle historique sur la bataille, tu ne crois pas si bien dire:

(voir le site)

Ken ar c'hentañ!

Loïc.L
Mardi 24 juillet 2018

@Jacques

Très bonne idée.

Et pourquoi pas faire en sorte que le club des trente y soit impliqué, au moins le financement serait sécurisé. Et sinon, est-ce qu'ils nous lisent?...

Jacques
Mercredi 25 juillet 2018

@ Jean-Loup le Cuff

Oui, je m'exprimais moins sur l'événement spécifique que sur le potentiel de ce site... qui heureusement est pour beaucoup dans vos mains.

En effet ce projet de fresque historique va vraiment dans le sens que j'évoquais... que les propriétaires du château s'associent à MAB me semble être une démarche d'ouverture d'esprit importante...

Le seul point que je verrai serait que ces spectacles en devenir ne se limitent à 1488, qui reste une défaite, mais bien de transmettre (en Bretagne et en Europe) l'idée que vous avez évoqué de relever le drapeau (tombé en 1488*) pour ramener la Bretagne à son statut souverain et européen...

Mais au vu de vos initiatives, notamment avec le Parlement Breton, qui est la première organisation bretonne à s'adresser à l'ONU (les autres semblant ne pas savoir que le monde existe en dehors des frontières de la République)... J'ai une totale confiance dans votre vision et votre capacité à fédérer les habitants locaux autour du potentiel de ce site pour l'ensemble de la Bretagne... et même pour l'Europe (comme le rappel les nationalités des morts)...

En tout cas, c'est déjà intéressant de voir des gens portant la croix noire en rappelant les chevaliers bretons (et non pas uniquement les teutoniques)...

En espérant que les enfants de Bretagne rêveront bientôt de jouer aux chevaliers bretons... Chevaliers Bretons qui rappelons-le sont à l'origine des valeurs des chevaliers européens par l'exemple d'un certain Arthur considéré comme le premier de tous...

Bon courage...

* Je disais ''tombé'' mais à terre, car en mer il faut aussi se rappeler que ce drapeau flottait encore à l'arrière de TOUS les navires de commerce breton comme pavillon national et voyageait dans le monde entier jusqu'à 1789.

Comme quoi ce drapeau fut bien plus tenace que la mémoire des bretons actuels... et c'est bien cette mémoire vacillante qu'il faut changer... et à vous voir agir, on retrouve l'espoir de croire la chose possible...

@ Loïc.L

Merci...

Concernant le Club des Trente... que font-il réellement?

A part vivre le prestige de leur fortune ailleurs qu'en Bretagne...

F.Pinault, le grand mécène, combien de musées en Bretagne d'organisation d’événement de prestige en Bretagne?

J'imagine bien les milliardaires des autres pays un peu plus patriotique pour ramener leur pays au rang de prestige qui fut le sien... or le prestige ancien de la Bretagne me semble inversement proportionnel à l'implication de ces clubistes au titre prestigieux...

Jean-Loup Le Cuff
Mercredi 25 juillet 2018

Trugarez vras Jacques...

Nous travaillons avec des bouts de ficelles dans le bénévolat total.. Mais au moins nous sommes "libres".. ;)

Concernant les "grandes fortunes" de Bretagne, sans doute connaissent t'ils notre existence, mais aucun d'entre eux n'a fait une démarche solidaire en notre faveur à ce jour: il est sans doute plus intéressant pour leurs affaires de rester nager en eaux troubles du pouvoir jacobin que de se compromettre avec de "vilains patriotes Bretons" pourtant démocrates et dans le sens de l'histoire...

Notre porte reste ouverte à tous les Bretons, même les nantis, mais sans concessions sur nos revendications démocratiques, déjà signées et actées par les Etats à l'ONU ou à l'Europe, dont nous demandons la simple application... Notre intégrité bretonne n'est pas négociable, il en va des vraies valeurs humanistes universelles planant à des altitudes supérieures aux valeurs rances et corrompues de la république ethnocidaire.. Nous ne sommes pas parfaits, loin de là.. Juste des humains qui pensent que certaines idées et valeurs sont au dessus de l'argent.. et quand nous défendons la "Nation Bretonne", nous défendons TOUTES les Nations du Monde à égalité.. Cf notre appartenance l'UNPO... Mes sentiments les meilleurs! A wir galon deoc'h!

Jacques
Mercredi 25 juillet 2018

@ Jean-Loup

C'est justement ce qui est bien avec vos initiatives...

Il y a des valeurs et du concret...

La meilleurs manière de ne pas faire d'erreur est de ne rien faire, vous prenez le risque de faire des erreurs et vous avancez...

Aujourd'hui le mouvement breton est ''ouvert sur le monde'' et ça lui suffit...

Grâce à vous le mouvement breton rencontre à nouveau le monde et cela est sans comparaison préférable...

Avec le site de Saint-Aubin vous avez un héritage britto-européen dans les mains... c'est aussi l'opportunité pour faire rencontrer les Bretons et leur histoire (quand on sait que nos célèbres écoles se refusent à l'enseigner en se cachant derrière des programmes)... c'est sûr, cela ne plaira pas à tous... mais bon...

Peut-être grâce à vous dans 20 ans les enfants de Bretagne auront du mal à accepter que leurs professeurs se défaussent sur leur histoire... qui comme je l'ai déjà dis avec les nationalités des morts est aussi l'histoire de l'Europe... et probablement que face à la détermination des élèves les professeurs se sentirons mieux... comme l'Europe se sentira mieux avec le retour de la Bretagne...

De mon point de vu, le but n'est pas de défendre ''toutes'' les nations (c'est à mon avis irréaliste), mais une nation qui réussi à se défendre est un formidable exemple pour les autres nations... c'est ainsi que le chose iront mieux...

Vous allez dans le bon sens...

Meilleurs sentiments également.

Alain le bris
Jeudi 26 juillet 2018

Bonjour à tous et toutes .

Cette commémoration annuel n'es pas le rappel d'une défaite . Mais le jour de l'année où l'on remercie nos anciens nos pères de leurs sacrifice suprême . Pour leurs dire qu'ils ne sont pas morts pour rien . Pour leurs dire que grasse à eux le combats continue . Que à leurs exemples nous continuons le combats temps que notre territoire sera occuper par un état et des forces étrangères .

Cette journée est la pour nous rappeler notre devoir nos devoirs envers eux et notre nation .

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

pub