Colloque international à Nantes. La Construction navale et ses objets, nouvelles approches, nouveaux outils
Reportage de Maryvonne Cadiou

Publié le 22/09/12 13:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


Pour cette première journée du colloque La Construction navale et ses objets : nouvelles approches, nouveaux outils qui s'est tenu à Nantes au château des ducs de Bretagne dans la Tour du Fer à cheval ( voir l'article ) , il y eut environ 40 personnes le matin, un peu moins l'après-midi. Les intervenants sont venus de Brest, Marseille, Glasgow, Caen, Arles, Lorient, La Rochelle, Nantes, d'Allemagne : Heidelberg et Leipzig, de Haïfa en Israël, de Louvain-la-Neuve en Belgique...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Près de 80 participants et 18 intervenants étaient attendus pendant ces deux jours.


David Plouviez, maître de conférences en histoire moderne au Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA - EA 1163) (voir le site) de l'Université de Nantes (directeur Michel Catala), est, avec son équipe, le co-organisateur de ce colloque. Il présenta le colloque avec Jean-Louis Kerouanton après l'accueil par Yannick Guin et le discours de Henri Legoherel.

En fin d'après-midi Yannick Guin, conseiller municipal à la Ville de Nantes et conseiller communautaire de Nantes Métropole, reçut les participants, organisateurs et le public disponible, pour un verre de l'amitié à la mairie.

Après avoir annoncé que c'est dans cette salle, nommée depuis Paul-Bellamy (1), que Benjamin Franklin (2) rencontra des négociants nantais [probablement le 3 décembre 1776], il a signalé qu'il est d'une famille très liée à la Navale. Puis Yannick Guin indique que Henri Legoherel, président de la Société Française d'Histoire Maritime (SFHM)(3) et co-organisateur du colloque, était son directeur de thèse.

Il assure que ce colloque est en résonance directe avec la ville de Nantes et son histoire : " il y a des preuves d'anciennes constructions navales à Rezé, alors Ratiatum, une cité gallo-romaine (...). À la grande période des XVIIe et XVIIIe siècles, le commerce est florissant, il y eut des grands constructeurs dans l'industrie de la construction navale comme les Crucy (4) ".

Il explique que l'élection de Jean-Marc Ayrault en 1989 en tant que maire de Nantes doit beaucoup au désarroi énorme de la population après la fermeture des Chantiers. " Elle se rassemblait nombreuse sur les quais pour chaque lancement de navire – c'était comme un rituel, toutes classes sociales confondues. La mémoire navale de Nantes est conservée à la Maison des Hommes et des Techniques dans les anciens bâtiments des Ateliers et Chantiers de Bretagne puis Dubigeon ; nous l'avons voulu ainsi mais maintenant il faut quitter ce passé, faire comprendre aux jeunes qu'il existe de nouveaux moyens de production... ". Il répète aussi plusieurs fois que la France est un pays maritime... (5). Suite en vidéos. M. Legoherel a assuré que des Actes seront publiés.

En photo Emily Malcolm dernière intervenante de l'après-midi avec Design, development and display : Making and using shipmodels in Scottish Shipbuilding. 1850-1950 : Conception, développement et exposition : fabrication et utilisation de maquettes de bateaux dans la construction navale écossaise. 1850-1950. Elle est conservatrice des Transports et de la Technologie au musée des transports de Glasgow où elle est responsable des collections maritimes dont des modèles réduits de navires construits sur les rives de la Clyde (6).


Maryvonne Cadiou


(1) La salle date de 1653-1927. Elle a été décorée Art-déco en 1927.

(2) Benjamin Franklin : bien que connu par les non-historiens surtout comme l'inventeur du paratonnerre (il y a 260 ans cette année), il fut bien plus que cela. Il est l'une des plus illustres figures de l'histoire américaine : il est co-rédacteur avec Thomas Jefferson et signataire de la Déclaration d'indépendance des États-Unis de 1776, il est l'un des « pères fondateurs des États-Unis ». Sa statue est à Paris près du Trocadéro. Il est venu en France et à Nantes pour appeler les Français à soutenir les Américains dans leur guerre d'indépendance. Le premier navire de guerre américain à traverser l'Atlantique, le Reprisal, a débarqué Benjamin Franklin au port de Saint-Goustan près d'Auray le 4 décembre 1776. Aux archives départementales : Cote AD9816469 des Cahiers de l'Académie de Bretagne “Benjamin Franklin retrouve la santé à Nantes”. [Car dénutri et malade, ses principes étant de Ne pas manger de viande, Ne boire que de l'eau]. 

(3) Société Française d'Histoire Maritime (voir le site) Presque tous les numéros de la Chronique annuelle sont en ligne de 1980 à 2005. M. Legoherel remit les deux derniers numéros parus à Yannick Guin (ph. 8).

(4) Les Crucy, Mathurin, l'architecte, et ses frères Louis et Antoine ont joué un rôle de premier plan dans l'industrie de la construction navale sous le Premier Empire. Les chantiers Crucy sont chargés de construire et de mettre à l'eau les coques, mais la finition est en général effectuée par d'autres entreprises. Le premier chantier Crucy est installé à Basse-Indre (alors appelée « la Basse-Indre »). À Nantes, dans ce qui reste des chantiers, est une cale Crucy, celle où a été construit le Belem (ph. 14 la cale Crucy en octobre 2008).

(5) La France est un pays maritime... mais pourtant nous n'avons toujours pas de ministère de la Mer... (réflexion d'ABP).

(6) La Clyde. Ce n'est pas la première fois qu'un colloque traitant entre autres de la construction navale et de la Clyde est organisé en Bretagne. ( voir l'article ) : Livre sur l'histoire de la construction navale dans les estuaires de la Loire en Bretagne et de la Clyde en Écosse et sur les liens qui les unissent : De la Clyde à Saint-Nazaire, les liens Bretagne-Écosse dans la construction navale, actes du colloque ICB/CREDIB (Institut Culturel de Bretagne/Centre de Recherche et de Diffusion de l'Identité Bretonne) de Saint-Nazaire du 29 octobre 2003. Et ( voir l'article ) : Le colloque des Relations Bretagne-Pays de Galles. Introduction.

Document PDF fichier_fr_programme_contruction.pdf Pour mémoire : Programme du colloque international sur la construction navale. Nantes 20-21 septembre 2012.. Source : Université de Nantes
Document PDF pdflivreguin.pdf Livre de Yannick Guin “Queen Mary 2 par gros temps”. Pour en savoir plus. . Source : Yannick Guin
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1816 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.