Colloque "Ethnocides, un tabou français" le 19 mars à Vannes

-- Politique --

Agenda de Kevre Breizh
Agenda de Kevre Breizh

Publié le 8/03/22 1:13 -- mis à jour le 07/03/22 19:13
Date de l'évènement : le 19/03/2022 à 9 h
54610_1.png

Kevre Breizh, coordination culturelle associative de Bretagne, et ELEN, Réseau européen pour l'égalité des langues, organisent un colloque intitulé "Ethnocides, un tabou français" qui se déroulera le 19 mars 2022 à Vannes, sur le campus de Tohannic à l'Université de Bretagne Sud de 9h30 à 17h30.

Sur quels critères se définit un ethnocide ? Quelles méthodes sont mises en œuvre dans un ethnocide ? Y a-t-il des politiques ethnocidaires en cours en France ? Comment lutter contre les politiques ethnocidaires ? Quels résultats ont été obtenus jusqu'à présent ?

Sous le parrainage d'Yves Plasseraud, un collège de scientifiques, spécialistes et militants (Rozenn Milin, Jean-Jacques Monnier, Elin Haf Gruffydd Jones, Pierre Klein, Louis-Georges Tin...) nous fera part de l’état actuel de la recherche pour mettre en évidence les politiques ethnocidiaires, et des actions menées sur le terrain pour tenter de les contrer. Et répondre à cette question fondamentale aux regards des Droits de l’Homme : y a-t-il des politiques ethnocidaires à l'œuvre en France aujourd’hui ?

Inscriptions gratuites en ligne :

Présentation et programme complet : www.kevrebreizh.bzh/colloque-ethnocides

Document PDF 54610-colloqueethnocidesplaquettea4.pdf Plaquette Colloque "Ethnocides, un tabou français". Source : Kevre Breizh
Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.