Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Collège de Belle-Isle-en-Terre, l'UDB soutient la demande d'ouverture d'une filière bilingue

Comme trop souvent, il y les discours d’un côté, les faits et les actes de l’autre. Et quand il s’agit des langues régionales en général, et de la langue bretonne en particulier, la schizophrénie atteint des sommets. L’hypocrisie aussi : nos gouvernants soutiennent la langue bretonne comme la

Hervé Le Gall pour UDB Trégor-Goëlo le 11/04/05 19:06

Comme trop souvent, il y les discours d’un côté, les faits et les actes de l’autre. Et quand il s’agit des langues régionales en général, et de la langue bretonne en particulier, la schizophrénie atteint des sommets. L’hypocrisie aussi : nos gouvernants soutiennent la langue bretonne comme la corde soutient le pendu…

Par la voix de son Président, la France donne des leçons à la terre entière… Elle clame sa volonté de défendre la diversité culturelle à l’échelle mondiale, tout en la niant sur son propre territoire. Elle exige des pays candidats à l’Europe le respect de droits – ceux des minorités – qu’elle refuse chez elle, à domicile…

Elle prétend accepter le bilinguisme dans l’enseignement, mais multiplie les obstacles quand il s’agit de favoriser, ou seulement permettre, son développement.

L’exemple de Belle Isle en Terre n’est que le dernier avatar de ce double langage, insidieusement destructeur.

A Belle Isle, toutes les conditions sont réunies pour que la filière bilingue, très dynamique en primaire (111 élèves pour l’année scolaire 2004-2005) puisse s’épanouir au collège. La demande des familles existe et va croissante. Les professeurs capables d’enseigner dans les deux langues sont déjà sur place. Les élus, les personnels et l’ensemble du corps enseignant soutiennent la démarche… Mais le dossier de la création de la filière bilingue au collège se heurte au veto du rectorat en dépit d’engagements antérieurs.

En persistant dans ce blocage inique, le rectorat vise deux objectifs :

- briser l’élan du bilinguisme, dans un environnement très bretonnant, où il trouve sa place naturelle ;

- fragiliser, en encourageant le départ des élèves vers le collège Prévert de Guingamp ou vers Diwan à Plésidy, et en vue d’économies ultérieures, l’existence d’un collège rural à taille humaine…

A Belle Isle, le combat pour des services publics de proximité et celui pour la langue bretonne sont étroitement liés. La Fédération UDB du Trégor-Goëlo tient à apporter son soutien total aux élus, aux élèves et aux familles de Belle Isle engagés dans cette lutte légitime. Elle participera, et participe déjà par la présence de ses élus municipaux aux côtés des parents, à toute action ayant pour but d’obtenir la création d’une filière bilingue au collège de Belle Isle.

Fédération UDB du Trégor-Goëlo

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 5 ?