Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
CMB ARKEA Guerre des chefs ou Globalisation financière ? »
Une controverse agite depuis quelques semaines la sphère bancaire au sein de la confédération nationale du Crédit Mutuel Arkéa. En dehors de la « guerre des chefs » qui semble
Gérard Gautier pour Blanc C Exprimé le 24/03/11 20:39

Une controverse agite depuis quelques semaines la sphère bancaire au sein de la confédération nationale du Crédit Mutuel Arkéa.

En dehors de la « guerre des chefs » qui semble légitimement retenir l'attention, le problème est peut-être beaucoup plus grave qu'il y paraît concernant l'avenir même du Crédit Mutuel de Bretagne, de son indépendance. Ce qui risque d'avoir de fâcheuses conséquences pour ses salariés au niveau de l'emploi et de ses adhérents dont il ne faut pas oublier qu'ils appartiennent aujourd'hui à une banque « mutualiste » avec tout ce que cela peut impliquer comme valeurs humaines, sociales.

Il apparaît, en effet, que derrière la «polémique mise sur la place publique» l'enjeu véritable soit celui « d'annexer de facto » le Crédit Mutuel de Bretagne qui se trouverait sous l'emprise totale d'un

« pouvoir de décision centralisé » parisien dans le pur esprit jacobin. Ce qui irait dans le sens de l'histoire puisque nous assistons, en le regrettant, avec la réforme territoriale, à une véritable recentralisation de la France au dépend de ses Régions.

Le Crédit Mutuel de Bretagne perdrait les valeurs fondatrices qui l'animent depuis plus de 50 ans et donc son âme.

Pour avoir apprécié ce qu'a pu apporter, sous la férule de deux grands dirigeants Louis Lichou et Georges Coudray, le C.M.B. soucieux de gestion de proximité, à l'économie de la Bretagne, il est à craindre que les entreprises bretonnes aient également beaucoup à perdre.

S'agissant de solidarité, il serait souhaitable que les forces vives de la Bretagne se mobilisent pour ramener le président de la Confédération à plus de respect de l'esprit mutualiste et fédéraliste et à moins de volonté d'hégémonie.

Cela pour ne pas ensuite avoir à regretter de ne pas l'avoir fait au moment opportun.

Cet article a fait l'objet de 1975 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc C Exprimé
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons