Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Claude Allègre à Carhaix : «L'élevage de demain se fera-t-il avec des méthodes d'autrefois ?»
Claude Allègre sera à Carhaix le mardi 13 avril. L'ancien ministre de l'Éducation nationale participera à une conférence-débat «L'élevage de demain se fera-t-il avec des méthodes d'autrefois ? », organisée par l'association «Le Cochon de Bretagne» et réservée à ses adhérents.
Mona Bras pour UDB le 2/04/10 12:46

.

Claude Allègre sera à Carhaix le mardi 13 avril. L'ancien ministre de l'Éducation nationale participera à une conférence-débat «L'élevage de demain se fera-t-il avec des méthodes d'autrefois ? », organisée par l'association « Le Cochon de Bretagne » et réservée à ses adhérents.

Plus de 410 scientifiques ont adressé ce jour un courrier à Mme la ministre de la Recherche, Valérie Pécresse, pour y dénoncer les accusations mensongères lancées par Claude Allègre à l'encontre de la communauté scientifique, et pour réclamer réparation publique à ses autorités de tutelle. L'accès à la signature est limité aux « scientifiques capables par leur expertise de savoir que Claude Allègre ment ».

Que l'élevage du XXIe siècle ne puisse plus se faire avec les méthodes du XXe siècle : l'UDB le pense aussi.

En effet, aujourd'hui, les chercheurs de l'EFSA et de l'AFSSA ont clairement établi la corrélation entre la présence de salmonelles et la taille des élevages, plus ceux-ci sont grands, plus le risque est important.

En effet, les responsables du désastre des algues verts sont connus depuis longtemps : agriculture et élevage industriel hors sol, logique productiviste ; le rapport du préfet Fargas et les condamnations de l'État par le Tribunal administratif l'ont démontré :

« L'azote qui permet le développement algal est apporté par les cours d'eau. Il est principalement d'origine agricole par l'intermédiaire des effluents (lisier et autres) et engrais minéraux (...) » « Il s'agit de révolutionner les pratiques agricoles et de changer complètement le modèle économique existant,.... passer par un changement profond des pratiques agricoles,... ce que la profession agricole n'est pas prête à accepter pour le moment ».

En effet, l'agriculture peine à produire valeur ajoutée et richesse. Les chiffres de l'INSEE dans le n° d'Octant de mars 2010 montrent que la part du secteur agricole passe de 8,4 % en 1990 à 2,7 % en 2008 dans la valeur ajoutée en Bretagne, la part des industries agro-alimentaires chutant de 4,9 % à 2,1 %.

Le mythe du modèle agricole breton du XXe siècle est donc bien à reléguer sous la rubrique « autrefois »


Pour l'Union démocratique bretonne, la porte-parole Mona Bras

Pour consulter le communiqué sur le site web de l'UDB

(voir le site)


Le Cochon de Bretagne

Immeuble Trégor

Rue Croix Lormel - BP 102

22191 Plérin Cedex

Tél : 02 96 58 61 50 / Fax : 02 96 58 61 52

(voir le site)

.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1180 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons