Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Agenda -
Ciné-débat : film Le fantôme de Mirabel le 28 février à Herbignac
À Herbignac en Loire-Atlantique sera projeté le film québécois réalisé par Louis Fortin et Éric Gagnon-Poulin sur l'expropriation de la ville de Mirabel, pour l'aéroport international de Montréal dont la construction fut
Maryvonne Cadiou pour ABP le 23/02/14 22:09

À Herbignac en Loire-Atlantique sera projeté le film québécois réalisé par Louis Fortin et Éric Gagnon-Poulin sur l'expropriation de Mirabel (ville), pour l'aéroport international de Montréal dont la construction fut commencée en 1970 sous le gouvernement de Pierre Elliott Trudeau. Jamais fini il est quasiment totalement fermé depuis 2004. Voir l'histoire de l'Aéroport international Montréal-Mirabel sur wikipédia.

[ (voir le site) du film, page En savoir plus sur l'aéroport.

La bande annonce

(voir le site) de YouTube pour la bande annonce de 4' 06. Dont nous recopions la présentation ci-dessous en en soulignant quelques passages en gras.

Film documentaire de 52 mn, indépendant, produit et réalisé par Louis Fortin et Éric Gagnon-Poulin.

La construction de l'aéroport de Mirabel commença en 1970 sous le gouvernement Trudeau. Montréal rayonnait en tant que première métropole canadienne, hôte de la fameuse expo 67 et des jeux olympiques encore à venir de 76. L'aéroport de Dorval ne semblait plus pouvoir suffire aux besoins aériens de la cité. C'est dans cet esprit que le gouvernement fédéral se lança dans un projet ambitieux, doter Montréal d'un second aéroport parmi les plus grands et modernes du monde. Montréal allait devenir la plaque tournante de l'aviation en Amérique du Nord.

Pour ce faire, le 27 mars 1969, près de 100.000 acres (1) de terre furent expropriés, obligeant des milliers de résidents et fermiers de la rive nord à abandonner leur patrimoine dans des conditions pour le moins révoltantes.

L'aéroport de Mirabel ne sera jamais achevé au delà de la phase 1 de construction et tombera rapidement en déclin, jusqu'à sa fermeture pour ainsi dire totale en 2004. L'aéroport qui devait être un symbole de la fierté canadienne, fut un cuisant échec.

Pierre Elliott Trudeau fait sans aucun doute partie des grands hommes politiques de l'histoire canadienne. Ses interventions en politique internationale, l'enchâssement d'une charte de droits dans la constitution canadienne, le bilinguisme fédéral ne sont que quelques exemples de ses accomplissements politiques qui nous influencent encore aujourd'hui.

Par contre, pour un pourcentage appréciable de la population du Québec, on se rappelle les années Trudeau par la loi des mesures de guerre ou encore le rapatriement unilatéral de la constitution canadienne. L'aéroport construit sous son règne est cité comme l'exemple même du mégaprojet raté, une partie du Québec considère Trudeau comme le despote ayant violé ses droits démocratiques lors de la crise d'octobre 70, les gens des alentours de Mirabel ont vu leur communauté déchirée au nom du développement canadien et pourtant, l'aéroport de Dorval hérite maintenant du nom de Trudeau. Une histoire d'hier faisant le portrait du Québec aujourd'hui.

Une réflexion sur les relations Ottawa-Québec, un film d'enquête percutant de vérité racontant l'odyssée des expropriés de Mirabel et mettant en garde contre la dérape technocratique des gouvernements. Outre les expropriés on y retrouve également l'ancien Premier ministre Bernard Landry, l'auteur Robin Philpot, l'avocat Guy Bertrand ainsi que l'avant-dernière apparition filmique de Pierre Falardeau.

Pratique

Vendredi 28 février

De 20 h 30 à 22 h 30

Salle de l'Europe, avenue de la Monneraye, Herbignac

L'annonce ne donne pas de prix d'entrée.

Note

(1) L'acre est une ancienne unité de mesure de superficie.

Acre (unité) sur wikipédia précise : La superficie de l'acre égale bien souvent deux journées de b½ufs. Elle se situe ainsi généralement entre trente et soixante ares.

Pour 100.000 acres, cela totalise de 3.000.000 à 6.000.000 ares, soit de 3.000 à 6.000 hectares.

Voir aussi :
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 2 commentaires
PIERRE CAMARET Le Lundi 24 février 2014 03:06
Votre etude est incomplete . J'ai habite MONTREAL .
Une des raisons au NON DEVELOPPEMENT de MIRABEL , dont le gouvernement voulait faire l'Aeroport No1 du CANADA est, que dans le meme temps se deroulait un referendum sur l'Independance du QUEBEC , donc cet Aeroport , n'avait plus sa raison d'exister , le referendum a ete negatif pour l'independance .... mais la menace subsiste ???( subsistait).
Ce referendum a ete negatif pour l'economie Quebecoise , l'Aeroport ne s'est pas fait et toutes les grandes Societes Canadiennes et Internationales qui avaient leur siege a MONTREAL , sont parties s'installer a TORONTO ( qui est devenu l'Aeroport No 1 du CANADA)
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Lundi 24 février 2014 03:25
Merci monsieur Camaret de ces précisions utiles.
Je suppose que vous parlez du texte copié ici qui se trouve avec la bande annonce du film mise sur YouTube.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons