Chroniques d’un peuple oublié

-- Politique --

Présentation de livre
Par La rédaction

Publié le 10/03/21 7:44 -- mis à jour le 11/03/21 08:28
51891_1.jpg
Format 12,5 cm x 19 cm 192 pages Broché Chez Yoran Embanner Préface de Daniel Cueff

Alors que nos plus grands élus nous disent que tout va pour le mieux, la Bretagne est en train de perdre ses langues, sa culture propre, et sa culture maritime, nous rappelle Yvon Ollivier.

Beaucoup de ses chroniques ont été publiées sur ABP et notre confrère NHU Bretagne, mais retrouvez-les à nouveau rassemblées dans un recueil percutant publié chez Yoran Embanner. Yvon OLLIVIER a écrit ces chroniques dans l’espoir de faire bouger les lignes, de démasquer le « système France » dans ce qu’il a de désastreux pour nous. « Le peuple breton est un peuple oublié des pouvoirs publics, du droit, mais aussi de la plupart de nos élus. Il ne contrôle plus rien de lui-même et se trouve en passe de sortir de l’Histoire », écrit ce juriste averti. Il sonne le tocsin.

Il nous reste encore les mots et la volonté d’être, car la résistance des peuples est l’unique manière de préserver l’humanité du chaos que l’on doit à la folie souverainiste des États nations.  Nos vieux peuples recèlent un rapport au monde et un lien viscéral avec leur terre et cadre de vie qui pourraient encore sauver l’Humanité.__Yvon Ollivier

L’auteur

Yvon Ollivier est un juriste breton basé à Nantes et un membre du l'Institut culturel de Bretagne. Il a également publié :Le Livre Blanc de l'Unité Bretonne, Les Frères Kerveguen, Playdoyer pour nos communautés, Gueule cassée et Lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne. Sortie en 2019, la Lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne, un pamphlet qui dénonce la trahison et les abandons des élus socialistes, a eu un impact qui a laissé des traces dans le paysage politique breton.

Voir aussi :
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.