Chipo, un nouveau petit héros créé par Christophe Boncens, aux éditions Beluga
Communiqué de presse de Coop Breizh

Publié le 29/03/14 10:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Textes et illustrations de Christophe Boncens.

4 titres parus en mars 2014.

14 x 18 cm / 32 pages / tout illustré couleur / relié cartonné mousse / dès 3 ans / 8 ¤

Petits coloriages et activités manuelles proposés à la fin de chaque ouvrage. Existent également en breton, traduits par Drian Bernier.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

À travers les tendres et amusantes histoires de Chipo le cochon et de ses amis de la ferme, les enfants apprendront à relativiser des situations auxquelles ils peuvent parfois être confrontés…

Chipo panique !

Chipo s'ennuie !

Chipo tête en l'air !

Chipo ne dort pas !

Christophe BONCENS vient de l'illustration publicitaire. Il collabore à la presse enfantine, au parascolaire, avant de signer ses propres albums. Auteur phare des éditions Beluga (plus de 40 albums!), il a aussi signé de nombreux succès chez des éditeurs comme Auzou, Nathan ou encore Fleurus. Son site : www.christopheboncens.fr

www.beluga-jeunesse.fr

www.coop-breizh.fr

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Culture et musique bretonnes : le plus vaste catalogue de références livres, CD, DVD, vidéos sur la Bretagne, les pays celtiques et au-delà. Musique de Bretagne et d’ailleurs avec le label Avel-Ouest. Littérature, histoire, contes et légendes, beaux-livres, langue bretonne (brezhoneg)… et un label jeunesse : Beluga (anagramme de Bugale, "enfants" en breton). La maison d'édition COOP BREIZH est basée à Spézet. Librairie à Lorient et Paris.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.