Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Enquete -
Cher bowling à Châteaubriant

Cher Bowling : bilan de l’année 2005 Eh bien voilà, le rapport d’activité (officiel) du Bowling de Châteaubriant, pour l’année 2005, est sorti. Rappelons que l’équipement a été ouvert en fin décembre 2003. Le mois de janvier 2004 a été exceptionnel (plus de 25 parties par piste et par jour exploité),

bernadette Poiraud pour Journal La Mée le 11/08/06 19:39

Cher Bowling : bilan de l’année 2005

Eh bien voilà, le rapport d’activité (officiel) du Bowling de Châteaubriant, pour l’année 2005, est sorti.

Rappelons que l’équipement a été ouvert en fin décembre 2003. Le mois de janvier 2004 a été exceptionnel (plus de 25 parties par piste et par jour exploité), puis l’équipement a trouvé son rythme de croisière.

Petite hausse du nombre de parties - 36 300 parties en 2004 - 37 265 parties en 2005 Progression de + 2,65 %

Baisse du nombre de jours d’ouverture - 323 jours en 2004 - 309 jours en 2005 (ce qui permet de diminuer les frais de personnel)

Soit un linéage moyen de : - 18,7 parties/piste/jour exploité en 2004 - 20,1 parties/piste/jour exploité en 2005

Team fait chuter

A noter la création du Castel Bowling Team qui a démarré assez fort sur les six premiers mois de 2005 (4949 parties en 6 mois) et s’est ralenti ensuite (1957 parties sur le 2e semestre de 2005).

Pour les amateurs de bowling, cela vaut le coup d’adhérer à ce club : moyennant une cotisation annuelle de 15 €, cela permet de bénéficier de tarifs à 2,10 € la partie au lieu de 3,50 €. De ce fait, en 11 parties, la cotisation est rentabilisée !

mais, du coup, cela diminue les recettes du bowling !

Recettes en baisse

Globalement, pour un budget journalier de 950 € (prévu au contrat d’origine) on atteint 657 € en 2005 ... moins qu’en 2004.

[photo1]

Et pourtant le bowling a réalisé de nombreuses opérations d’animation, de communication et de prospection commerciale.

La municipalité avait dit : le bowling sera bénéficiaire. En réalité il n’en est rien. Des élus le reconnaissent ... en privé.

[photo2]

La ville est généreuse

En 2005, la ville aurait dû recevoir : 41 000 € En réalité elle a versé : 132 985 €

Cela fait donc 132 985 € de dépenses imprévues. Et cela risque de continuer : en effet le calcul initial était fait (par la ville) sur 25 parties/piste/jour exploité ... et on n’est qu’à 20,1 parties.

(à noter que l’entreprise NGE, qui exploite le bowling, avait fait une estimation à 19 parties).

Rappelons en outre que la municipalité de Châteaubriant a réalisé, en 2005, la climatisation du bowling pour 33 200 € s’ajoutant aux 132 985 € précédents !

On n’en finirait plus de répertorier les dépenses faites pour ce sacré bowling :

- L’achat du terrain Cariane (126 532 €), - l’achat de la propriété Geslin pour faire une issue de secours (260 000 €) , - la climatisation (33 200 €),

Sans compter qu’on ne sait pas combien a coûté la construction : en octobre 2003 il était prévu 443 618 € (subventions déduites) mais ce doit être plus sûrement 575 000 €, puisque la ville a emprunté cette somme.

Sans compter qu’il faut bien rembourser les emprunts : pour 575 000 € empruntés, on remboursera 640 112 €

Et avec ça, il faut rajouter - 41 000 € par an que la ville verse pour le bowling - et une subvention d’équilibre qu’elle verse en supplément

* 78 803 € en 2004, * et 91 985 € en 2005).

Au Conseil Municipal du 6 juillet 2006, la municipalité a reconnu qu’elle devrait verser 110 085 € pour 2006 (en plus des 41 000 € annuels)

Le 2 juillet 2003, la Mée écrivait : « Vous allez voir qu’à ce prix-là il va être difficile de trouver un gérant et qu’il faudra même lui verser une subvention ».

C’est bien le cas !

Cher bowling !

Tout ça, c’est bien cher pour la ville. C’est cher aussi pour la Communauté de Communes puisque celle-ci a financé le bowling en apportant 234 690 € . Ainsi, chacun des 32 146 habitants de la Communauté de Communes a financé le bowling de Châteaubriant à hauteur de 7,30 €/chacun

Récapitulatif

Sans oublier qu’il faudra sûrement verser une subvention d’équilibre les années suivantes - et sans compter tous les « faux frais » dont la municipalité ne s’est pas vantée. On nous avait dit : « le bowling sera bénéficiaire » . En réalité il coûte et coûtera cher !

[photo3]

Mais que cela ne vous empêche pas ... de jouer au bowling !

Ouvert jusqu’au 31 août, place Ernest Bréant, les mercredis et jeudis de 14h à minuit, les vendredis et samedis de 14h à 2h du matin. Contact : 02 40 07 62 23.

B.Poiraud

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?