Ces Bretons qui veulent faire le tour du Monde

Depuis et probablement bien avant la sortie de "Le Tour du Monde en 80 jours" du grand écrivain breton Jules Verne, les Bretons semblent fascinés par le globe - ce qui fait qu'ils sont depuis longtemps les premiers citoyens du monde. Les Bretons sont des Globe-trotters et des Globe-sailors. Ils dominent aujourd'hui les circumnavigations en solitaire et gagnent régulièrement le Vendée-Globe. Le dernier en date étant Armel Le Cléac'h . Un des premiers à faire de tour du monde en solitaire à la voile est le Breton Jacques-Yves Le Toumelin parti à bord du Kurun en 1949 (1).

Il y avait cinq marins bretons sur les navires de Magellan partis autour du monde en 1519 : Jean Breton, un mousse natif du Croisic, Barthélémy Prieur, contremaître à bord d'un des cinq navires, le Santiago, Pierre Aranot, d'Auray, Guillaume Tanneguy, de Groix, et Étienne Villon, lui aussi du Croisic. Tout cela s'explique par la présence à l'époque d'un comptoir breton à Sanlúcar de Barrameda en Andalousie. Il semblerait qu'aucun ne revint vivant de l'expédition mais cela reste à vérifier. D'ailleurs, sauf pour les chefs d'expédition comme Magellan ou La Pérouse, l'histoire ne retient pas le nom de ceux qui ne sont jamais revenus : "Oh combien de marins, combien de capitaines Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines, Dans ce morne horizon se sont évanouis ! Combien ont disparu, dure et triste fortune ! Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune, Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !" a écrit Victor Hugo.

D'après Bernard Le Nail, le premier Breton (et sans doute le premier Français) à avoir fait le tour du monde à la voile est Guy Le Gentil de La Barbinais et non pas Bougainville qui est généralement considéré comme le premier navigateur français à avoir réalisé le tour du monde en bateau, de 1766 à 1768. Bougainville lui-même admet dans son livre, que Guy Le Gentil de La Barbinais l'a fait avant lui en 1715. (voir ABP 9927). Jean René Maurice de Kerret a aussi fait son tour du monde de 1852 à 1855 et a publié sous le nom de Tugdual de Kerros le Journal de mes voyages autour du monde (voir ABP 2202).

Le Vitréen Pierre-Olivier Malherbe est le premier Breton de l'Histoire (et aussi le premier au monde) à avoir fait un tour par voie terrestre. Un voyage de 17 ans qui dura de 1592 à 1609 (2). Il rencontra le vice-roi d'Espagne au Mexique, alla en Terre de feu, au Tibet, et partout ; il rencontra le grand Mogol en Inde, le Chah en Perse, un périple extraordinaire.

À la fin du XIXe siècle, le journaliste breton, de Nantes, Henri Gilbert, fait le pari, avec une agence de presse, de faire le tour du monde à pied, seul, sans assistance et sans mendier, mais avec l'autorisation de travailler, et d'être de retour en France en mai 1900. Traversant le désert australien, il allait mourir de déshydratation et fut sauvé par une jeune Aborigène. Il l'épousa et ne revint jamais, racontait Bernard Le Nail, ce grand spécialiste des voyageurs bretons, trop tôt disparu. Ayant traversé toute l'Australie de part en part, il s'embarqua avec sa femme et son enfant pour Hong-Kong où l'on perd sa trace. Ses carnets de voyages sont toujours à l'Université du Queensland et ont été publiés en anglais (3).

Dans les années 60, nombre de Bretons sont partis faire le tour du monde en stop. Plus récemment, des Bretons ont voulu faire ou ont fait le tour de monde à vélo. En juillet dernier les deux Bretons Charlélie Lecanu et Édouard Delbende, partis en 2016 de Brest, sont revenus d'un tour du monde en vélo. Jacky Bleunven a voulu faire le tour du monde en courant ! Parti de Brest le 14 septembre 1991, ce grand sportif a disparu au Pakistan sans laisser aucune trace et encore aujourd'hui le mystère reste entier.

(1) Kurun autour du monde, 1949-1952, éd. Flammarion, 1953.

(2) Les sept portes du Monde. Roger Faligot, éd. Les Portes du Large, 2010. (voir ABP 20642)

(3) A Frenchman's walk across the Nullarbor: Henri Gilbert's diary, Perth to Brisbane, 1897-1899, relié, 208 p., transl. and edited by Colin Dyer, 2000, Melbourne University

©agence bretagne presse

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 9 ?

Publicités et partenariat