Cérémonie de Opération Chariot sous le signe du centenaire de la Révolution irlandaise

-- ABP --

Communiqué de presse de Hubert Chémereau

Publié le 7/03/16 11:53 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le lundi 28 mars 2016, le CREDIB et la Section Relations Internationales et Interceltiques de l'Institut Culturel de Bretagne (ICB) organisent à Saint-Nazaire une cérémonie interceltique d'hommage aux braves de l'Opération Chariot. Le 28 mars 1942, ils arrivèrent par la mer et sacrifièrent leur vie pour notre liberté.

En cette année du centenaire du soulèvement de Dublin pour la création d'une République irlandaise, la section danse irlandaise du Cercle Celtique de Sant-Nazer proposera une prestation en hommage au peuple irlandais et en signe de reconsolidation avec la Grande-Bretagne. Il faut savoir que les Irlandais étaient nombreux dans l'Opération Chariot. Après la guerre, les Irlandais sous l'uniforme britannique furent considérés comme «traîtres» à la République irlandaise sauf ceux de l'Opération Chariot car leur courage était bien irlandais. Comment l’État irlandais aurait-il pu qualifier de «traîtres» de tels hommes qui, aux côtés de leur frères d'armes britanniques, et aussi du Commonwealth, montrèrent un tel courage un certain 28 mars 1942. L'hommage aux commandos et marins du raid sur Saint-Nazaire est une belle occasion pour le rapprochement irlando-britannique.

A 10h, nous nous recueillerons devant la jetée du Vieux Môle qui symbolise le sacrifice des Britanniques et de leurs alliés. C'est en voulant prendre pied en terre bretonne à cet endroit du port de Saint-Nazaire que commandos et marins britanniques eurent le plus de pertes humaines.

28 mars 2015, cérémonie interceltique au Vieux Môle & cérémonie officielle :

(voir le site)

En présence du Cercle Celtique de Sant-Nazer, un bouquet de genêts, symbole de la terre de Bretagne, sera déposé au son d'airs de musique bretonne et celtique interprétés par des sonneurs. Nous n'oublions pas les Bretons qui aidèrent à la réussite de ce raid audacieux grâce aux renseignements qu'ils transmirent aux Britanniques à commencer par le Seiz Breur R-Y Creston et son réseau nazairien.

Pour le 70e anniversaire, Britanniques et Irlandais présents furent très touchés par ce geste de la part de leurs amis bretons que nous renouvelons depuis chaque année. Un haut gradé de l'armée britannique avait tenu a être parmi nous à cette occasion. Il témoignait ainsi de la reconnaissance des autorités britanniques pour la perpétuation à Sant-Nazer / Saint-Nazaire de la mémoires des héros de l'Opération Chariot.

Cérémonie du 28 mars 2012 : (voir le site)

Voir aussi :

0 
mailbox
imprimer
Hubert Chémereau est correspondant de l'ABP à Saint-Nazaire. Il est historien et auteur d'articles dans ArMen, Chasse Marée, Place Publique (édition de Nantes).
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.