Celtes et celtisme - Encyclopédie de la Bretagne vol 5

-- Cultures --

Agenda de Encyclopédie de la Bretagne
Agenda de Pascal Rannou

Publié le 5/04/18 11:16 -- mis à jour le 20/05/18 23:06

L’Encyclopédie de la Bretagne, conçue par Tony Sabiani, a pris son envol. Après quatre volumes dirigés par Frédéric Morvan et consacrés à l’histoire, aux familles ducales et royales puis à la religion, voici le tome intitulé « Celtes et celtisme ».

Le contributeur principal en est Philippe Jouët, auteur d’un atlas toponymique de Bretagne pour Skol-Vreizh et spécialiste reconnu des mondes celtiques. Sur une quinzaine d’articles, il évoque les druides, puis les éléments essentiels de la mythologie celtique : végétaux, animaux, sites, objets, puissances, dieux, héros... Dimitri Boekhoorn décrit ensuite plus précisément le bestiaire celtique. François Labbé et Claudine Gauthier évoquent alors la renaissance des études celtiques depuis les Celtomanes de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à la « Revue celtique » d’Henri Gaidoz et aux dîners celtiques de Renan. Erwan Chartier décrit « l’interceltisme dans la construction d’une identité bretonne contemporaine » en se penchant notamment sur le triomphe du Festival interceltique de Lorient. L’ouvrage se clôt sur une série de notices biographiques, dues à F. Labbé, consacrées aux celtisants qui ont marqué l’histoire de leur discipline : La Tour d’Auvergne, d’Arbois de Jubainville, Gaidoz, Joseph Loth, Georges Dottin, Pierre Leroux, François Falc’hun et Léon Fleuriot. Malgré l'érudition propre à ce genre d'ouvrage, l’encyclopédie se veut claire et pédagogique. Ses auteurs adoptent un style simple et dénué de pédantisme.

On attend désormais les volumes consacrés à la langue bretonne, aux littératures bretonnes en breton et en français ainsi qu’au légendaire fantastique.

« Celtes et celtisme », 388 p., 24,90€ - editions.dumane [at] laposte.net

diffusion Coop-Breizh


mailbox
imprimer
Auteurs d'études sur Guillevic, Tristan Corbière (De Corbière à Tristan, 2006), Hélias ( PJH, L'Homme et l’œuvre, 2014), et de trois romans: Sentinelles de la mémoire (1999), Un Tyran du bocage (2002), Noire, la neige (2008).
Vos 4 commentaires
Fañch
2018-04-05 13:32:03
"L’Encyclopédie de la Bretagne, conçue par Tony Sabiani, a pris son envol. Après quatre volumes dirigés par Frédéric Morvan et consacrés à l’histoire, aux familles ducales et royales puis à la religion"
Si cet encyclopédie est du même acabit que le dernier livre de Mr Morvan qui n'a aucun diplôme de droit public (DIP) l'histoire de Bretagne sera encore falsifiée par tous les Hystoriens de pacotilles et ils sont nombreux en Bretagne.
Pour comprendre le récit historique il faut avoir des notions de droit (ce qui s'apprend en Faculté de droit et non d'Hystoire) pour comprendre ce qu'est l'hommage, la vassalité, un contrat privé ou un traité de droit public, les conséquences d'un traité, la validité et les clauses de nullité d'un traité. la différence entre un Édit et un traité ...etc
Bref engageons tous ces historiens à lire Marcel Planiol (5 volumes) diplômé de droit ainsi que Louis Mélennec : Le livre Bleu de la Bretagne
Ou à faire un diplôme de D.I.P,
A défaut de réciter un Roman... enfin il pourront rédiger une encyclopédie digne de ce nom !
(0) 
yann ar born
2018-04-05 20:36:52
Les 4 Volumes précédents sont-ils toujours disponibles ?
(0) 
pascal rannou
2018-04-05 20:58:19
Oui, bien sûr, en librairie (diff. Coop-Breizh) ou chez l'éditeur, via son mail.
(0) 
pascal rannou
2018-04-10 14:39:25
C'est bien de donner des leçons, Fañch, mais apprenez que, en ancien français, "histoire" ne s'écrit nullement "hystoire" (graphie fantaisiste, n'en déplaise à wkp) mais "estoire".
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.