Ce gouvernement se moque des Bretons

-- La réunification --

Dépêche
Par La rédaction

Publié le 11/06/21 15:48 -- mis à jour le 12/06/21 08:15

(698 vues)

En mars dernier, un ministre, le garde des Sceaux [ ( -> voir l'article d'ABP )], avait qualifié les langues régionales de « baragouinage ». Mercredi dernier lors de la séance des questions au gouvernement, la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, à l’occasion de l’examen de la loi 4D (Déconcentration, décentralisation, différenciation, décomplexification) a répondu par les deux premiers vers d’une chanson paillarde « Ils ont des chapeaux ronds... ». Oui la ministre a balayé une question sur la réunification administrative de la Bretagne d’un revers, en l’occurrence un vers d’une chanson paillarde.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1081 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 13 commentaires
Burban xavier
Vendredi 11 juin 2021

Visiblement Mme Gouraud et le Gouvernement sont " mal à l'aise " avec "le dossier de la réunification de la Bretagne" , "le en même temps a trouvé ses limites sur le sujet" , un jour une réponse en mentionnant que les collectivités territoriales peuvent le faire ou son contraire et le lendemain le Gouvernement doit s'emparer de la question ou de son contraire .
La gouvernance confiée à des amateurs amène ces atermoiements , La Rem c'est "Casto" on y trouve de tout et rien ,çà dépend , les Breton(ne)s doivent le savoir , chacun d'entre-nous doit informer sa famille , ses cousins (e)s ses voisin(e)s , ses copains , copines ... sur cette réponse et son contenu .
Les élections ont lieu , il doit y avoir clarté sur le sujet d'une Bretagne réunifiée que demande la population en Loire-Atlantique avant les régionales faute de quoi il faut sanctionner par le vote La Rem en Bretagne !
"Malaise Breizh" où est la démocratie là-dedans ? 105 00 personnes (+ de 10°/° des inscrits sur les listes électorales comme le prévoit la Loi) ont pétitionné en Loire-Atlantique sur cette question en 2019 et 63°/° des personnes se prononceraient pour la réunification de la Bretagne dans le département de la Loire-Atlantique en avril 2021 (sondage du mois d'avril Ipsos publié dans la presse ).
Veulent-ils nourrir tant de frustrations en Bretagne ? Plus ils traînent plus ce sujet devient connu , entendable et populaire en Bretagne ! Il est temps de choisir , nous devons envoyer un message aux Parisiens centralistes . Nous pouvons le faire les 20 et 28 juin 2021 dans les bureaux de vote !
Nous devons nous mobiliser pour informer le + grand nombre de misère démocratique .Par la saisine du Conseil Constitutionnel par La Rem (60député(e)s pour retoquer le projet de loi voté "Molac" en faveur des langues régionales à l'Assemblée Nationale le 08 Avril , on comprend mieux les desseins de La Rem contre la Bretagne , c'est clair . Ils mettent en péril notre culture dans les 5 départements bretons , la méthode immersive en breton et éducative dispensée depuis 1977 puis nous mettent autant qu'ils le peuvent des bâtons dans les roues sur 2 sujets majeurs en Bretagne ; la langue bretonne et la réunification de la Bretagne !
Ar- re hont a foultr kaer gant hor vro , hor yezh hag ar frankiz !
Trawalc'h d'am lerc'h ! Al logod d'ar c'hazh , ar skern d'ar chas !

Muichka
Vendredi 11 juin 2021

juste l'illustration du mépris de ces gens envers le peuple breton
Surtout ne votez pas pour ces gens-là !

Anne Merrien
Vendredi 11 juin 2021

Les élus locaux bretons ne sont guère plus avertis (ou ils font semblant).
Le CD 44 a voté en faveur d'un référendum infaisable car contraire à la Constitution : une vraie voie de garage pour faire diversion et faire peser le refus sur l'Etat central. La simple consultation (consultative) sur l'intégration du 44 à la Bretagne administrative, que redoute tant le CD 44, est en revanche toujours possible.
Je ne comprends pas pourquoi le CR B4 a budgétisé un "référendum" à ce sujet, la B4 tout comme les PdlL ne pouvant exercer de tutelle sur le 44.

AFB-EKB
Samedi 12 juin 2021

"Mémé" se fout carrément de notre gueule. Mais pourquoi se gènerait-elle quand les différentes composantes de la revendication bretonne n'ont pas fait le moindre effort pour présenter une liste commune aux Régionales de cette fin Juin.A noter aussi le ton cavalier de Mémé: "ton copain breton Molac".
Tiern e peb Amzer.

Naon-e-dad
Samedi 12 juin 2021

Vous ne trouvez pas qu'elle ressemble un peu à Marie-Antoinette, l'autrichienne?
Ha ne vefe ket-hi, penn-follig un tamm, heñvelig ouzh Marie-Antoinette?

Killian Le Tréguer
Samedi 12 juin 2021

Au-delà du mépris affiché évident (certains diraient même racisme, avec passage devant un Tribunal) du gouvernement pour les bretons, et tout ce qui symbolise l'Occident en tant que tel en général d'ailleurs, il me semble que le CD 44 n'a formulé aucune demande de rattachement à la Région Bretagne ni organisé aucune consultation de ses habitants.

Anne Merrien
Samedi 12 juin 2021

Dommage que Dantec ou Molac interpelle le Gouvernement avec une demande de "référendum", alors qu'une simple consultation est possible, qu'elle vienne de Paris ou du CD 44. Le Gouvernement répond donc sur la forme (pas de changement constitutionnel à l'ordre du jour) et non sur le fond (consulter la population pro-réunification OU les élus pro-grand-ouest).

jakez Lheritier de St Nazer
Dimanche 13 juin 2021

Loire Atlantique:Détachée sans votes du peuple breton ,doit revenir sans votes.
Pourquoi demander une loi:
Deux cas de figure:
c'est OUI :formidable.....mais une autre loi peut revenir plus tard.......
C'est NON:........ que nous reste t il comme solutions?
Je propose de nous retrouver lors d'un pic nic ,cet été pour pour définir une stratégie et des actions.
Le 18 Juillet au barrage de Guerlédan.Canal de Nantes à Brest
Le 22 Aout au château de Blain - Canal de Nantes à Brest.
Nos associations,nos organisations politiques,les syndicats employés,employeurs,les entreprises,les élus,ne sont pas obligés de fonctionner avec une Bretagne CROUPION et avec le mur de la HONTE
A nous de construire notre Bretagne,à batir nos projets ,sans tenir compte de la tutelle gouvernementale!
FAIRE comme a été fait DIWAN -PRODUIT en BRETAGNE,et en 2020 la FEDERATION SPORTIVE BRETONNE.
Invitons aussi nos frères des pays celtiques,des autres peuples d'Europe et d'ailleurs à nous rejoindre.

Yannig Kefeleg
Dimanche 13 juin 2021

Et après cela cette "personne dépositaire de l'autorité" s'étonnera d'être giflée en pleine rue?

Le MartinicoBreton
Mardi 15 juin 2021

Ceci prouve bien que vouloir exercer son droit par la "voie démocratique" est une stratégie inutile face à cette institution qui n'est qu'une parodie de démocratie.
L'idée même d'une consultation ou référendum est même suicidaire car dans l'éventualité où l'État irait dans ce sens, le périmètre de consultation serait étendu à l'ensemble des PdL afin de s'assurer de sa victoire (c'est comme ci on faisait voter la métropole pour décider de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie).
Je pense que le seul moyen légal concernant la situation des langues régionales comme sur le sujet de la réintégration du 44 dans la Région Bretagne est une plainte contre l'État auprès des instances européennes et/ou internationales pour génocide culturel/linguicide.

Ar Kelennec
Jeudi 17 juin 2021

Je vais voter aux elections Regionales PDL. Aucune liste ne mentionne notre projet. Du coup, objectif, faire barrage breton à la pire anti bretonne, Morancais et voter pour son principal challenger.

Burban xavier
Jeudi 17 juin 2021

"les pays de la Loire" , c'est le côté" zo bet" = (has been) , comment se réclamer d'une région où il ne manque plus que les lunettes du célèbre général Jaruzelski pour souder Les Breton(ne)s du pays Nantais à un attelage pareil ! Ur wir mezh ! = une vraie honte !
Ne vouezhit ket enno ! = Ne votez pas là -bas !

Baleer
Jeudi 15 juillet 2021

La ministre ne refuse de répondre à la question. C'est un déni de démocratie.

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.