Catalogne Nord. Les portes et les fenêtres bien ouvertes

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 15/12/06 18:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La maison catalane s'est agrandie, par le nord, d'un nouveau parti et plus exactement le Bloc Català s'est transformé le dimanche 3 décembre en Convergència Democratica de Catalunya (CDC). Gerard Tarrius,le président du désormais ex-Bloc Català l'a annoncé lors du troisième congrès du parti à Perpignan auquel assistait un représentant du Parti Breton.

Le projet initial on s'en souvient était de légitimer la création d'une région catalane, distincte de l'actuelle Languedoc-Roussillon considérée comme un prêt-à-penser trop envahissant. La fronde menée par les Catalans contre le "septimaniaque" président de région est encore fraîche ici. Outre la défense identitaire, l'objectif était aussi de montrer l'échec de la politique des minima sociaux orchestrée depuis Paris ; politique opposée à "l'oasis catalane" du sud des Pyrénées. En trois ans d'existence, le résultat est honorable, quelque 500 adhérents/militants ( pour une population de 420.000 h.) et un "septimaniaque" k.o.

Convergència Democratica de Catalunya (nord) deviendra dès janvier 2007 une composante de la fédération CDC, son secrétaire général, Filip Puig, s'était déplacé de Barcelone pour annoncer cette nouvelle étape. Le parti majoritaire, aujourd'hui au sud, CiU (centre-droit nationaliste) dont est membre également la CDC était représenté par Artur Mas qui conclut son intervention par un vibrant " ....nous sommes un Peuple et une Nation ! notre fil conducteur est la Catalogne....".

Marie-Claude Grégoire (maire de Salses-le-Château) devient présidente du conseil fédéral et Jordi Vera celui du comité exécutif ; c'est lui qui fixa le premier objectif du CDC, après avoir rappelé "la communauté de destin qui unit les deux territoires" - En 2008 le parti présentera des candidats dans le plus grand nombre possible de municipalités de Catalogne Nord.

Toujours membre de Régions et peuples solidaires (RPS), il est à parier que le CDC ne manquera pas de rappeler à cette autre fédération cet esprit d'ouverture qui est le fil conducteur du projet catalan.

Pour le Parti Breton, Bernard Guyader

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1454 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.