-- Europe --

Catalogne : les indépendantistes transforment l'essai

Les Catalans ont voté ce jeudi pour les législatives de Catalogne et les indépendantistes ont confirmé leur victoire lors du référendum du 1er octobre dernier. Ils obtiennent 70 sièges sur 135. La majorité est à 68 sièges.

43907_1.pngle nouveau dapeau

Résultats à 22 heures : 34 sièges pour JuntCat (droite), 32 ERC (gauche), 4 CUP (extrême gauche).

Voir aussi :

mailbox imprimer

la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

laou ar spazher
Vendredi 22 decembre 2017

Catalonha qu'ei dejà l'ensenhament, l'allegria e l'aunor deus pobles qui s'esdreçan, Miquèu Camelat - La Votz de la Tèrra, Julh 1911 - Noublions pas que l'occitan est la troisième langue officielle de la Catalogne avec l'espagnol et le catalan.

Fañch
Vendredi 22 decembre 2017

Jeudi 21 décembre 2017 : à 18h35 l' invité témoin surprise en fin d'émission.

sur LCI  : 24h Pujadas, l'info en questions – Catalogne : l'indépendance, ce soir ou jamais ?

Invité témoin : Gilles martin chauffier pour son dernier livre « du bonheur d'être Breton » et de la Bretagne qui peut suivre le même chemin que la Catalogne.

Débat avec Alain Lamassoure député Européen et Vincent Hervouët -

voir le site :

lci.fr/replay/24h-pujadas-l-info-en-questions-catalogne-l-independance-ce-soir-ou-jamais-replay-du-jeudi-21-decembre-2017-2074049.html

Lheritier Jakez
Vendredi 22 decembre 2017

Pour construire l'Europe des peuples.Solidaire,Pacifiste,tolérante,humaniste,mais avec des projets dans tous les secteurs de la vie.

Il faut dépasser l'organisation de l'Europe des Etats Nations, qui viole les votes démocratiques,et qui déjà, envisage deux positions différentes que l'on soit Catalans ou Ecossais pour faire partie ou pas de "l'Europe technocratique et financière".

Des déclarations entendues ,aujourd'hui, sont inquiétantes pour que l'Espagne Royaliste accepte le vote Catalan.Comment vont réagir les autres peuples du "royaume", Basques,entr'autres?

D'abord établir une Organisation Bretonne Unie dépassant les petits "égos bretons" de chacun et les "confettis politiques bretons" pour les prochaines élections et qui donnent aux jeunes des objectifs globaux sur la vie en Bretagne et avec les autres peuples.

Boned ruz
Vendredi 22 decembre 2017

Lheritier Jakez "qui donnent aux jeunes des objectifs globaux sur la vie en Bretagne et avec les autres peuples."

Je crois que vous voyez juste... on pourrait aussi ajouter que le "parti politique", celui qui crée son programme dans son coin pour le proposer comme étant "l'avenir", n'a plus beaucoup de chance de séduire. Je crois que la politique ne peut que se construire selon deux conditions d'une part en temps réel et d'autre part avec les gens.

Reun Allain
Vendredi 22 decembre 2017

Il faut saluer une belle victoire des nationalistes catalans et se féliciter de cette claque infligée à Mariano Rajoy. L'observation de (certains) grands médias montre leur conception de la démocratie à géométrie variable. Ils admettent par la force du scrutin et de la forte participation, une victoire incontestable des nationalistes tout en mettant en exergue une division dans ces partis.

Ils insistent lourdement sur le fait que le parti unioniste (pro-Madrid) de Ines Arrimadas serait le premier en nombre de voix. Ils ne manquent pas une occasion de minimiser la victoire nationaliste catalane et à maximaliser les difficultés à venir. Certes ce ne sera pas une partie de plaisir car on peut compter sur ces médias pour attiser des divisions qu'ils font semblant de regretter.

C'est de l'hypocrisie à 200%, ils soufflent sur les braises, dramatisent des délocalisations de sièges administratifs d'entreprises, ils s'en réjouissent à chaque fois qu'ils peuvent en faire état. Ils ont du mal à cacher leur jeu qui ne trompe pas car changer de siège d'une banque par un jeu d'écriture est très aisé symboliquement mais de là à déménager une activité économique qui rapporte c'est tout un autre exercice qu'ils ne réalisent pas réellement.

Les atouts de la Catalogne sont géographiques et humains, ce n'est pas Rajoy qui va déménager la Costa Brava à Madrid ou les cadres d'entreprises installés à Barcelone par un simple claquement de doigts.

Souhaitons pleine réussite dans l"émancipation de la Catalogne, elle aura valeur d'exemple pour d'autres nations authentiques dans une autre Europe à construire. C'est ce que redoutent les partisans de la pérennité des Etats-Nation hérités des guerres du passé.

Lheritier Jakez
Samedi 23 decembre 2017

S'appuyant sur les votes Corses,Catalans,et à venir en Nouvelle Calédonie en 2018,puis sur les situations Irlandaises,Ecossaises,nos objectifs bretons

Je fais une proposition:

Profitant que le président de la Généralitat Catalane et d'autres élus Catalans soient sur Bruxelles,:

Faire un réunion politique des peuples d'Europe et déclencher un rassemblement pour faire respecter les votes des peuples.

Pour réclamer la libération des prisonniers politiques Catalans et l'ouverture des discussions pour que le peuple Catalan s'organise comme il le veut.

Les déclarations absolument anti démocratiques des Mrs Valls,Lamassoure,de certains journalistes parisiens sont à condamner.

Souvenez vous des discours des Français quand les Algériens ont démarré leur lutte de libération.

je ne voudrais pas que cela se renouvelle.

L'Europe des nations états est dépassée par nos revendications légitimes.

Il nous faut une Europe des peuples,et pas une Europe des régions artificielles.

Nous somme contre l'Europe du dumping social entre états dont certains sont des paradis fiscaux -Luxembourg,Neederland,Ireland,Malte,etc..

Nous sommes pour la lutte contre les évadés fiscaux et cadeaux en dizaine de milliards d'euros aux actionnaires des principales entreprises françaises,etc

Nous voulons une organisation de l'Europe pour ses habitants ,qui soit plus simple avec moins d'élus et moins de Technocrates à Bruxelles et Strasbourg

(Double emplois et double dépenses).

Yannig Baron
Dimanche 24 decembre 2017

Si les indépendantistes ont la majorité en sièges ( et comment vont-ils pouvoir agir avec nombre d' élus en prison ou en exil ? ) ils ne l'ont pas parfaitement en nombre de voix. Si les "unionistes" dépassent les 50% généralement dans les grandes villes c'est du fait de la présence de très nombreux "Espagnols" attirés par l'attractivité économique de la Catalogne . Plus de 30 % d'Andalous et autres... Cela pose un problème démocratique !

En Nouvelle Calédonie il est prévu que voteront au référendum sur l'indépendance qui doit se tenir en 2018 que les personnes présentes dans le pays avant le 8 novembre 1988. Sans quoi il ne serait pas trop difficile d'y envoyer nombre de gendarmes et de colons divers pour faire basculer le vote du côté étatique.

Il nous faut donc prendre en compte cette donnée pour apprécier le réel succès des indépendantistes Catalans. Yannig Baron

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.