Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Caroline Ollivro veut restaurer la civilité à Rennes et instaurer la démocratie de proximité
Si elle est élue, il y aura des présidents de conseils de quartier élus, des conseils consultatifs, des référendums, des bornes interactives, un droit de pétition pour une consultation (2000 signatures minimum). Caroline Ollivro veut aussi capitaliser sur la Bretagne et son image positive dans le monde pour développer des actions internationales en coopération avec Nantes et Brest. Fabrice Marzin, coordinateur du programme, d'ajouter que Nantes et Rennes peuvent parfaitement se compléter comme Glasgow et Edimbourg en Écosse.
Philippe Argouarch pour ABP le 1/02/08 18:50

Caroline Ollivro, candidate du Modem pour Rennes, présentait aujourd'hui au café de la Paix, son projet politique pour l'agglomération rennaise. Caroline Ollivro veut "gouverner autrement".

Pour une démocratie de proximité

Si elle est élue, il y aura des présidents de conseils de quartier élus, des conseils consultatifs, des référendums, des bornes interactives, un droit de pétition pour une consultation référendaire (2000 signatures minimum). Une fois par an, les groupes minoritaires au Conseil municipal auront l'occasion de fixer l'ordre du jour.

Garantir la civilité

On sait les zones de non-droit qui peuvent exister la nuit dans le centre ville de Rennes. Caroline Ollivro déplore l'augmentation de 67 % en 10 ans en ce qui concerne les agressions et les vols. Elle veut rétablir à Rennes les règles de la civilité. L'option de la vidéo surveillance sera soumise à un réfèrendum.

Les nouvelles frontières de la culture

La liste des projets est longue. Elle comprend la transformation évidente du palais Saint-Georges en hôtel de grand standing, la restauration du couvent des Jacobins. La culture gallèse sera soutenue et la charte Ya d'Ar Brezhoneg sera signée. Les liens avec la Grande-Bretagne seront encouragés, tout spécialement dans l'accompagnement des jeunes musiciens qui s'inspirent Outre-Manche.

Caroline Ollivro veut aussi capitaliser sur la Bretagne et son image positive dans le monde pour développer des actions internationales en coopération avec Nantes et Brest. Fabrice Marzin, coordinateur du programme, d' ajouter "que Nantes et Rennes peuvent parfaitement se compléter comme Glasgow et Edimbourg en Écosse".

Donner l'exemple pour développer une éco-cité

Pour Caroline Oliivro ce sera à la mairie de donner l'exemple. Que cela soit dans les projets de développement durable ou d'économies d'énergies. Caroline Ollivro veut travailler pour que Rennes soit une ville de choix et de liberté : logement, santé, social, sport, éducation pour tous y compris les handicapés, les personnes âgées, les enfants et les jeunes.

Il est indéniable que la candidature de Caroline Ollivro semble acquérir un certain dynamisme. Récemment, elle a reçu le soutien de Joseph Martray, co-fondateur du CELIB, et de Christian Guillemot, du Parti Breton, un des 5 frères qui dirigent le groupe UBISOFT.

Le blog de Caroline Ollivro (voir le site)

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1149 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons