Carhaix : retour sur images, sur le Congrès celtique et l’art. Mode, peinture, sculpture
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 8/08/06 11:59 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le congrès celtique fait escale tous les six ans en Bretagne, en alternance avec les cinq autres pays frères : l’Écosse, le Pays de Galles, la Cornouailles britannique, l’Irlande, l’Île de Man. C’était du 31 juillet au 5 août dernier, cette fois à Carhaix, "au cœur de la Bretagne"

Le thème retenu cette année portait sur « L’influence celtique dans les arts visuels »

Les conférenciers des différents pays se sont succédé pour démontrer de cette influence qui courent sur les siècles et les arts de la pointe de l’Europe : peinture, sculpture, édition, architecture et bien sûr les langues et leur origine commune. Regards d’hier et d’aujourd’hui sur ce qui fait la dynamique de l’art en perpétuel mouvement : créations de mode [video1], concerts, photos d’art, matériaux « bio » dans la reconstruction et la préservation architecturale et pour l’exemple la visite du village de Kervenneg. Il faudrait tout citer et ne rien oublier. C’est se confronter à l’impossible.

L’art et la chanson des langues

Cependant soulignons l’initiative d’une rencontre œcuménique dans la minuscule chapelle Sainte Anne, au cœur de Carhaix : prière ou recueillement pour croyants ou incroyants, catholiques ou protestants ; lecture d’un passage du Nouveau Testament dans les six langues de la Celtie présente. Moment magique de la chanson des mots, ceux qu’une oreille bretonnante pouvait saisir sur la portée des autres. Á l’écoute le parler de Kerne Veur - La Cornouailles britannique - est vraiment le plus proche du nôtre, presqu’à l’identique. Son enseignement a repris. C’est une nouvelle qui réjouit. Rencontre qui s’est close sur un vibrant « D’ar feiz hon Tadoù kozh ».

L’art plastique est d’abord visuel

Il s’exposait à l’espace Glenmor, à l’hôtel Noz Vad déjà si typé « breizh » par sa décoration Celtia, et à la pépinière d’entreprises. Le profane ou l’artiste réagit au coup de cœur.

Promenade panoramique sur deux expositions : celle de la pépinières d’entreprises, œuvre de Spered Kelt – l’esprit celte - et Poellgor an Tarv – l’Académie du Taureau – composées de peintures et de sculptures, puis le défilé de mode présentant aux Halles de Carhaix, les créations de Pascal Jaouen et Sabine Callarec, très fiers d’avoir déposé le 20 juillet dernier à l’Ecole de broderie, leur marque « Broderie Glazik ». Avec en prime le charme spontané des filles du pays.

A.Jacq

Le format video est mp4 et pour la visionner vous avez besoin du dernier plugin de quicktime

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.