Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Conference de presse -
Campagne d'affichage UDB pour un redécoupage de l'ouest de la France : c'est parti
Mona Bras, porte parole de l'UDB, Michel François et Jef Monnier, de l'UDB ont présenté ce matin à Nantes la campagne d'affichage pour la réunification de la Bretagne qui propose aussi un nouveau découpage, cohérent, des régions de l'ouest de la France. La campagne débute aujourd'hui en Loire-Atlantique
Maryvonne Cadiou pour ABP le 15/11/07 19:04

Mona Bras, porte parole de l'UDB, est venue ce matin à Nantes présenter à la presse la campagne d'affichage qui débute aujourd'hui en Loire Atlantique ( voir l'article ) et ( voir l'article ).
Elle était accompagnée de Jef Monnier, chargé des animations politiques à l'UDB ainsi que de Michel François, représentant de l'UDB pour la Loire Atlantique.

Mona Bras a annoncé que cette campagne coûte 20 000 € et qu'elle est réalisée en autofinancement udb.

‹‹ Il s'agit d'une proposition de remise à plat du découpage des régions de l'ouest de la France. Par cette communication forte nous voulons aussi envoyer un message à la population de la Loire Atlantique (1 200 000 habitants) pour lui faire savoir que les Bretons de 'B4' (la région Bretagne à 4 départements) ne l'oublient pas. ››

‹‹ L'entité 'B5' (la Bretagne à 5 départements), sans aucune promotion spéciale, ressort à chaque fois dans les urnes. Elle est majoritairement à gauche (la gauche française), à 65 % pour les dernières présidentielles on l'a vu, elle s'est montrée principalement à gauche aussi pour les récentes législatives, elle est de plus une entité à part entière pour les scrutins européens. ››

Michel François, Mona Bras et Jef Monnier ont alors posé devant l'affiche de 3 m x 4 m du rond point des Châtaigniers, un des 60 panneaux de Nantes et de ses environs pour la première vague d'affichage.

Maryvonne Cadiou / ABP

---------------------------------

Commentaire envoyé le 28 novembre par T; T. alias enezgroe :

J'essaye de comprendre depuis plusieurs années, après de nombreuses lectures tant historiques que sociologiques sur la Bretagne, que d'après les anciennes lois signées et dont la dernière celle de 1532 entre François 1er et Anne de Bretagne, la Bretagne est un pays libre et ami et allié de la France, et que ces lois n'ont jamais été respectées, et que le redécoupage des départements a été fait sous Vichy...Comment se fait-il qu'aucun juriste n'ait mis son nez dans ces archives et fait valoir ces traités non respectés, ainsi la Bretagne pourrait aller progressivement vers son autonomie, tout en continuant son travail avec la France, tout comme l'ont fait le pays de Galles et l'Écosse.

Les politiciens continuent la politique de l'autruche et de ne pas vouloir reconnaitre, du moins dans ce pays, les cultures et les langues minoritaires. La France est le seul pays européen encore aujourd'hui, à ne pas avoir reconnu ratifié et signé la charte du parlement européen... Pays des droits de l'homme et de la liberté !!!

De tous les gouvernements qui se suivent, aucun n'a eu le courage de revenir sur le sujet et de le signer, même pas les ministres de la Culture.

Paris continue sa politique jacobine et centralisée, et le gouvernement actuellement en place en fera encore moins, surtout que Sarko s'en fout des Bretons...et que ce n'est pas sa priorité, ce qui l'intéresse c'est de paraitre dans les médias !!!

T.T

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2832 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons