ça bouge dans le vignoble nantais breton : le label GRANDS VINS DE BRETAGNE©, c'est parti !

-- Patrimoine --

Agenda de BREIZH UNITED sas
Porte-parole: Karl POINSON

Publié le 13/11/15 15:24 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Depuis ses origines, le Muscadet, dès lors qu'il a été associé à la Bretagne, a toujours rimé avec Succès !

Malheureusement, fin des années 2000, une minorité influente, aveuglée par le mirage « Vin de Loire » décida de diluer notre Vignoble si singulier, dans un vaste ensemble aux multiples appellations, avec comme effet principal de tourner le dos à son identité, pour aboutir à une réelle désaffection de ses clients « historiques », une forte chute des ventes et du prix, menaçant du même coup l'intégralité de la filière.

Mais tout n'est pas perdu pour le chef d'orchestre vigneron qui doit jouer une partition souvent difficile au regard de tous ces paramètres à gérer.

Une note d'espoir demeure, celle observée depuis quelques années avec le retour à l'authenticité, aux origines, à l'identité, sans doute le besoin viscéral de tout être humain de retrouver ses fondamentaux dans une société mondialisée, uniformisée, déshumanisée.

Le Vignoble nantais n'a pas besoin de s'inventer son Histoire ou une histoire ligérienne artificielle, elle l'a déjà, et elle est très riche. Il suffit juste de restaurer les vérités, retrouver son authenticité, sa personnalité, sa singularité qui en fait le seul grand vignoble de Bretagne et le seul grand vignoble de la Celtitude.

Les vents bretons seront toujours plus puissants et porteurs que la petite brise ligérienne.

L'Histoire nous démontre que le Vignoble Nantais n'a jamais été aussi prospère quand, associé à son identité bretonne, il a mis le cap vers le Grand large.

N'oublions jamais que nous sommes ici à l'Estuaire, porte naturelle vers de nouveaux rivages, de nouvelles promesses, invitation à découvrir, conquérir, échanger, commercer et prospérer.

C'est ce que nous voulons vous démontrer avec la création d'un label Haut de Gamme, véhiculant l'excellence, l'émotion, la singularité, l'authenticité, porté par la puissance des réseaux bretons, la solidarité bretonne, une identité retrouvée, et un rapport affectif restauré !

La grande bataille pour la réappropriation de l'identité bretonne de notre vignoble nantais est engagée, mais les vignerons du pays nantais ne la gagneront pas seuls !

Bien évidemment, nous invitons tous les vignerons convaincus de la nécessité de revenir à l'authenticité, aux racines armoricaines et bretonnes, et tous les autres vignerons qui ne demandent qu'à l'être, à rejoindre le label GRANDS VINS DE BRETAGNE©.

Mais, nous invitons surtout toutes les Bretonnes et les Bretons amateurs de vins, résidents en Bretagne ou en exil d'Armorique, les restaurateurs, les grands chefs, les collectivités locales et territoriales de Bretagne administrative et de Loire-Atlantique à se réapproprier les vins de leur vignoble nantais breton et faire confiance aux vins habilités GRANDS VINS DE BRETAGNE© !

Nous vous invitons à casser les idées reçues, les a priori négatifs, et oser une expérience sensorielle en faisant confiance aux vins labellisés GRANDS VINS DE BRETAGNE.

Acheter un « cru » labellisé GRANDS VINS DE BRETAGNE©, c'est s'offrir la promesse d'une qualité et d'une singularité exceptionnelle, une balade sensorielle et spirituelle, bref une émotion unique !

Pour ceux qui sauront passer outre les idées reçues, passer outre les étiquettes, je puis vous assurer que les Grands Vins de Bretagne© n'ont rien à envier à certains grands vins de Bourgogne, de Loire ou d'ailleurs, bien au contraire ...Laissez-vous tenter et vous serez étonné !

GRANDS VINS DE BRETAGNE® est résumé par son slogan : La signature du temps, l'Esprit du Terroir !

L'esprit du terroir tout d'abord :

Enracinées dans le Massif Armoricain, nos vignes s'imprègnent des minéralités d'un sol bien particulier au Vignoble Nantais. Gneiss, granit, micaschiste, autant de roches en sous-sol qui n'ont pas d'équivalent. Elles sont associées à un microclimat océanique iodé, car l'Océan ici n'est qu'à quelques dizaines de kilomètres tout au plus à vol d'oiseau.

Le terroir, c'est d'abord le sol sur lequel pousse la vigne. Mais c'est aussi autre chose : le microclimat, la tradition viticole de la région, mais aussi la manière dont le vigneron entretient sa vigne et fait le vin. Avec le même raisin, deux vignerons produiront deux vins différents. Le terroir, c'est donc également le travail du vigneron dans son chai.

La signature du temps, ensuite car il faut du temps pour faire un bon vin !

· Le temps de l'Histoire, avec un «H» majuscule, des premiers plants importés lors de la période romaine à l'épopée bretonne de près de 1100 ans qui donna véritablement ses lettres de noblesse bretonne à notre vignoble nantais.

· Le temps des Hommes : Le vigneron ce Chef d'Orchestre !

Chaque parcelle est unique et apporte une grande richesse, par la variété des sols, des climats, de l'ensoleillement, de la conduite du vignoble… Le vigneron doit donc jouer son rôle de chef d'orchestre faire confiance au raisin et le laisser s'épanouir, de la même manière qu'un chef d'orchestre donne de la liberté à ses musiciens.

Ainsi chaque jour qui passe, et tandis que la vigne grandit et que le raisin mûrit dehors, le vin passe par les différentes étapes d'une alchimie guidée par l'exigence de l'extrême qualité.

Le vigneron doit écouter, harmoniser, décider, et assembler ses notes pour composer ses plus belles partitions, celles des Grands Vins de Bretagne®, qu'il décidera d'offrir à son public !

C'est cela la promesse GRANDS VINS DE BRETAGNE© et croyez-moi, vous ne serez pas déçu !

+ d'infos sur (voir le site)

+ de soutiens sur (voir le site)

Karl POINSON

Fondateur de BREIZH United

mailbox imprimer
Karl POINSON Co-fondateur associé sas BREIZH United

Vos commentaires :

Josiane Rastapopoulos
Samedi 14 novembre 2015

Un article qui fait écho à l'insupportable (et odieusement malhonnête) article paru dans les éditions de Ouest France Loire-Atlantique du 13 novembre laissant bien entendre qu'ici, c'est le val de Loire (sic!) et que la Bretagne n'est qu'un pauvre pays bien lointain qui n'aime pas les vins nantais. C'est signé Michel Frissong, journaliste à Ouest-torchon en service commandé. On a beau avoir l'habitude de ce révisionnisme quotidien, c'est parfois lourdingue...

bernard guyader
Samedi 14 novembre 2015

Bon dia ,

"Michel Frissong, journaliste à Ouest-torchon" ..dans ma jeunesse on parlait de " ouest-torche ..le journal des latrines" ..On trouvait souvent le journal de la veille attaché en lamelles de papier près du trou au fond du jardin . BG

TLGX5F
Samedi 14 novembre 2015

Bon dia ..c'est une bonne nouvelle ! bravo...Ici ( en languedoc roussillon ) ils ( les socialistes français) ont tout transformé en SUD de FRANCE ( SdF) ... les français adorent l'uniformité et les conflits d'intérêt.Bravo ..BG

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.