C'est où la Région des Pays de la Loire ?
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 2/12/06 4:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Conscient de l'artificialité de leur région, le service de la communication du Conseil régional des "Pays de la Loire" vient de diffuser à 100 000 exemplaires une carte postale qui représente une île déserte au milieu de l'océan. L' île a les contours de la région administrative des Pays de la Loire.

Les partisans de la réunification administrative de la Bretagne, qui dénoncent régulièrement les campagnes du CR de Nantes pour essayer, aux frais des contribuables, de créer de toutes pièces une identité régionale, semblent avoir marqué à nouveau quelques points.

À la question posée sur la carte : " Où se trouvent les Pays de la Loire ?", les partisans de la réunification répondent laconiquement "Nulle part". D'après eux, ces tentatives plus ou moins maladroites ne sont que la preuve d'un échec.

De plus en plus de capitaines de l'industrie pensent que le dynamisme autour de Nantes Saint-Nazaire ne pourra pas pallier le déficit d'identité. Un déficit qui nuit à l'image du territoire et donc aux exportations et aux entreprises. Pour preuve : en 2006, un nombre signifiant d'entreprises du 44 a rejoint le label "Produit en Bretagne". Le Conseil général lui-même vient de sortir un numéro spécial sans équivoque intitulé "Loire Atlantique et Bretagne : Unies par l'histoire et le cœur" auquel on aurait pu ajouter "et par un intérêt commun".

La carte postale est distribuée depuis quelques jours dans les 5 départements qui forment ce territoire hétéroclite composé d'un bout de Bretagne, dont sa capitale historique Nantes, d'une partie du Maine, de l'Anjou et du Bas-Poitou (Vendée). La Loire-Atlantique fut séparée du reste de la Bretagne pour la première fois en 1941, par décret de Vichy, pour former une super-préfecture avec Angers pour capitale. Abandonné en 1945, ce découpage fut repris seulement 10 ans plus tard, en 1955, par la IVe République avec en plus la Vendée, et en moins la zone occupée de l'Indre-et-Loire. Dans les deux cas, les populations ne furent jamais consultées.

L'association Bretagne Réunie (voir le site) milite depuis plus de 30 ans pour la réunification administrative de la Bretagne. Elle demande à ce sujet une consultation populaire dans le 44 au moment des municipales de 2008.

Voir aussi le site du Conseil général de la Loire Atlantique (voir le site)

ABP/P. Argouarch

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1951 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.