Brezhoweb en pleine expansion
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 25/09/09 6:44 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La web-tv bretonne en breton lancée par Lionel Buannic en novembre 2006 emploie maintenant douze personnes et vient de s'installer dans de nouveaux locaux à Etel. Elle a relooké son site (voir le site) pour la rentrée.

Au programme cette année, une nouvelle production tournée cet été: "Saga Britia". Première diffusion aujourd'hui de six épisodes sur l'histoire de Bretagne du Vème au VIIIème siècle : une période clé de l'histoire de Bretagne, qui couvre l'exode des Bretons vers l'Armorique et où s'enchevêtrent mythes fondateurs, épopées, héros et saints.

À noter aussi l'arrivée de "Dibikouz", un programme pour les enfants diffusé chaque semaine.

"Ken Tuch", une vraie sitcom bretonne, va continuer avec soixante nouveaux épisodes. Trois nouveaux films seront aussi doublés en langue bretonne et diffusés sur le site.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF 16171_2.pdf Le dossier de presse. Source : Breizoweb
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1842 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.