Bretagne Réunie se félicite de l'organisation du colloque Frontières oubliées, frontières retrouvées

-- La réunification --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole: Paul Loret

Publié le 1/10/10 9:16 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Bretagne Réunie se félicite de l'initiative du Conseil Général de Loire Atlantique et de la Région Bretagne d'organiser suite à l'exposition consacrée aux «Marches de Bretagne» le colloque «Frontières oubliées, frontières retrouvées ».

Ces initiatives permettent aux habitants de Loire-Atlantique de se réapproprier leur histoire et leurs identités alors qu'elles sont occultées dans les programmes scolaires et niées par les promoteurs de la région administrative des Pays de la Loire.

Bretagne Réunie rappelle que du fait de l'amputation de la Bretagne de la Loire Atlantique et de la création en 1972 de la région administrative des Pays de la Loire une frontière invisible a été érigée entre la Loire Atlantique et le reste de la Bretagne.

Avec la transposition du découpage technocratique dans la vie courante (professionnelle, syndicale, politique, sportive, associative, enseignement, médiatique...) les habitants de la Loire-Atlantique sont de plus en plus artificiellement coupés de leur région naturelle : la Bretagne.

Bretagne Réunie, forte du soutien des habitants de la Loire-Atlantique et du reste de la Bretagne, milite pour que cette frontière administrative soit mise à bas avec la Réunification de la Bretagne.

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1334 lectures.
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Caroline Le Douarin
Lundi 4 octobre 2010

Bonsoir,

Il ne faut pas se faire trop d'illusion sur l'impact réel qu'aura eu ce colloque pour l'ampleur que vous souhaitez d'une dénonciation publique et médiatisée sur la question que vous soulevez.

D'abord peu de presse présente si ce n'est de temps en temps pour prendre des photos...

Puis, à un témoignage dans la salle sur la difficulté d'être breton en Loire-Atlantique il a été répondu sèchement :

"Ce n'est pas le sujet. Avez-vous une question ?"

La question à laquelle il n'a d'ailleurs pas été répondu était, à la fin : “Qu'en est-il d'un projet d'il y a quelques années, de nommer l'université de Nantes Anne de Bretagne ?”

Jean Landais
Mardi 5 octobre 2010

Quelle naïveté ! les socialistes ont fait le même coup il y a quelques années avec les résultats que l'on connait .....

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.