Bretagne Réunie réagit suite à l’article de Ouest France : Bretagne – Loire-Atlantique, le travail en commun continue

-- La réunification --

Article de Bretagne Réunie
Porte-parole: Le Bihan Jean-François

Publié le 12/03/12 22:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué suite à l'article de Ouest France du 6 mars 2012 (1).


Bretagne Réunie se félicite de la relance, attendue plus d'un an après l'élection de Philippe Grosvalet, de la coopération entre la région Bretagne et la Loire-Atlantique.

Cette « coopération singulière et unique en France », selon l'expression de Jean-Yves Le Drian, est bien le résultat de l'amputation contestée par ses élus, sa société civile et ses habitants, d'une région, la Bretagne : amputation tout aussi « singulière et unique en France ».

Cette coopération même permet à Philippe Grosvalet de réaffirmer des évidences : « La Loire-Atlantique appartient à la Bretagne historique, au-delà des frontières administratives et politiques. Nous avons une histoire, des enjeux identiques, une responsabilité commune face à l'avenir ».

Cependant cette coopération ponctuelle ne permet pas de compenser efficacement l'affaiblissement structurel de la région Bretagne et de la Loire-Atlantique.

Cet affaiblissement dû à l'amputation de la Bretagne est payé au prix fort par les habitants de la région Bretagne et de la Loire-Atlantique : échec des projets du territoire pour obtenir les investissements d'avenir, réseaux universitaires entre Rennes et Nantes désorganisés dont l'échec de la création d'une antenne nantaise de Sciences Po Rennes est révélateur, désarticulation de la filière maritime et portuaire, identité des territoires brouillée et donc territoires moins attractifs en terme de développement économique et touristique...

Seule la réunification de la Bretagne, en mettant fin à une coupure administrative artificielle, permettra d'utiliser tous les atouts de la Bretagne (identité, solidarité, attractivité...) pour un développement équilibré du territoire et de ses habitants.

Les élections présidentielles et législatives sont actuellement mises à profit pour interroger les candidats sur la question de la réunification de la Bretagne afin d'informer les électeurs bretons sur la position de chacun, information qui sera rendue publique avant chaque scrutin.


(1) Voir (voir le site) : Bretagne-Loire-Atlantique : le travail en commun continue

« La Loire-Atlantique appartient à la Bretagne historique, au-delà des frontières administratives et politiques », rappelle Philippe Grosvalet. « L'esprit, c'est de faire du concret. Pragmatiques, nous avons identifié des sujets qui permettent de faire avancer la Bretagne historique », poursuit Jean-Yves Le Drian, citant la langue, la culture, la mer, et les énergies.


Bretagne Réunie 

BP 49032, 44090 Nantes Cedex 1

 

Visiter notre site : (voir le site)    

Nos contacts : contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.