Bretagne Réunie organise à Nantes un « son et lumière » anti ligériose sur les murs de l'Hôtel de région le 10 janvier à 18 heures
Agenda de Bretagne Réunie

Publié le 9/01/08 18:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de Bretagne Réunie

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le Comité Local nantais de Bretagne Réunie organise un « son et lumière » sur les murs de l'Hôtel de région, autrement dénommé « Palais des PdL », le jeudi 10 janvier dès 18 heures.

En effet le CL a réalisé une série d’images sur laquelle il a créé un fond sonore.

Le thème de ces images repose sur la propagande « diversivie » fabriquée par les services de communication des PdL.

Nous vous invitons à consulter ou à re-consulter notre blog « diversivien » qui vous donnera le ton de cette projection.

Venez nombreux(ses) nous rejoindre avec drapeaux, instruments de musique, lampes de poches….

Jeudi 10 janvier à partir de 18 heures, hôtel de région, Nantes, rue de la Loire.

Sites blogs :
(voir le site)
(voir le site)

Document PDF 9171_1.pdf . Source :
Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.