-- La réunification --

Bretagne Réunie : Les actions à venir pour la Réunification de la Bretagne après le succès du 3 octobre

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole Paul Loret) publié le 4/10/09 13:46

photo 1
La banderole déployée sur le parapet de l\'entrée principale du château des ducs de Bretagne à Nantes au soir du 3 octobre 2009. Magnifique banderole réalisée avec le concours du collectif 44=BREIZH qui a fait preuve d’ingéniosité du fait de sa visibilité
photo 2
Gros plan sur la banderole et ses accompagnateurs. Elle aurait dû être déroulée depuis les remparts sud mais devant le refus du gestionnaire du château la jeune équipe a réussi à l\'imposer - dans le plus grand calme et avec sang froid - le long de l’acc
photo 3
Carte postale au président de la République. Conception Mikael Bodlore-Penlaez.
photo 4
photo 5
photo 6

Mesdames et Messieurs,

Bretagne Réunie organise plusieurs actions dans les semaines qui viennent afin de replacer la réunification de la Bretagne à l'ordre du jour de la réforme territoriale, en rappelant au Gouvernement et aux parlementaires que les Bretonnes et les Bretons sont déterminés et unis pour obtenir la réunification.

Ainsi, comme prévu, le 3 octobre, une cinquantaine de voitures a relié Rennes à Nantes via Châteaubriant pour réaffirmer que les deux grandes villes bretonnes ne pouvaient à elles seules constituer une entité mais que la pérennité de la Bretagne ne serait assurée qu'à travers des enjeux économiques, sociaux et culturels des 5 départements bretons.


Après cette journée du 3 octobre, la mobilisation continue :

Les 8 et 9 octobre 2009 colloque Nantes-Rennes

Bretagne Réunie donne rendez-vous à ses adhérents et ses sympathisants les :
— Jeudi 8 octobre de 8 h 30 à 9 h 30 aux Champs Libres à Rennes ;
— Vendredi 9 octobre de 8 h 30 à 9 h 30 à la Cité des Congrès à Nantes, pour distribuer un argumentaire aux participants du colloque « Delaveau-Ayrault » afin d'expliquer que seule la réunification de la Bretagne permettra un réel rapprochement de toutes des collectivités locales bretonnes.


Carte postale au Président de la République

Une carte postale rappelant les propos encourageants de Nicolas Sarkozy sur Nantes en Bretagne est éditée, à plusieurs milliers d'exemplaires, afin d'être expédiée au Président pour qu'il agisse fortement en faveur de la réunification.


Plaques d'immatriculation et pétition européenne

Nous demandons à tous les partisans de la réunification de se connecter sur (voir le site) afin de signer la pétition européenne pour que les habitants de la Loire-Atlantique puissent associer le Gwenn ha Du au n° 44 sur leurs plaques d'immatriculation.


Vœu des Maires

Déjà de nombreux conseils municipaux ont adopté un vœu pour la réunification. Bretagne Réunie demande à ses adhérents et sympathisants d'organiser de manière systématique, sur les cinq départements bretons, au cours des prochaines semaines, une campagne de rendez-vous des maires.


Élections Régionales de mars 2010

Au cours de la campagne nous allons interpeller les candidats et les têtes de liste sur la réunification afin de les obliger à se positionner clairement pour ou contre la réunification. Ces interpellations se feront par voie de presse et directement au cours des réunions publiques.


Manifestation à Nantes

Au cours du premier trimestre 2010 une grande manifestation citoyenne pour la réunification va être organisée à Nantes pour montrer aux élus que les Bretons ne lâchent rien et que notre patience a des limites.


Pour une Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde, la réunification maintenant !


Bretagne Réunie, président Jean-Yves Bourriau


Bretagne Réunie
3 rue Harouys
BP 49032
44090 Nantes
06 64 33 91 21
(voir le site)

Document PDF 16253_2.pdf Communiqué de presse. 3 octobre 2009.. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 2119 lectures.
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

pierre camaret
Mardi 31 août 2010

Je souhaite ardemment que cela reussisse et souhaite me tromper pour la suite que je prevois : Les gouvernement et les elus n'en tiendront pas compte.Ils ignoreront tout . Ce sont les 3 singes : celui qui se cache les yeux , celui qui bouche ses oreilles et le dernier qui se mets la main devant la bouche

Daniel Houguet
Mardi 31 août 2010

Même si les hommes politiques sont pour la réunification avant les élections, je ne leur fais plus confiance: dans ces périodes, ils sont prêts à promettre tout ce qu'on veut. Quelqu'un a dit "les promesses n'engagent que ceux qui y croient". La seule solution est le BOYCOTT DES ELECTIONS REGIONALES !

py pétillon
Mardi 31 août 2010

Une seule solution boycotter les partis français et voter pour l'union des partis bretons. Pas seulement aux régionales. Aux bretons de prendre leurs responsabilités, s'ils en ont la volonté...

thierry kla
Mardi 31 août 2010

moi je dit que si la reunification n'est pas prise en compte par le gourvernement, il est hors de question que la Bretagne soit comprise parmi la reforme des collectités teritorriale et alors nous allons voir si Jean-Yves Le Drian à des ... ... pour faire front contre ce gpurvernement! Si non alors je ne voterais pas pour lui au régionale!

Betrand T
Mardi 31 août 2010

C'est vrai, intérieurement douter et soupeser chaque élément de sa pensée est nécessaire, c'est parfois même un devoir. Partager un doute est possible, souhaitable aussi souvent, constructif même lorsque le but est d'étayer une pensée, une action.

Ici bien sûr on peut mettre en avant les obstacles et les vents contraires, bien sûr les hommes politiques français ne seront sensibles qu'à une cause qui les sert personnellement, bien sûr … il y a même des Bretons qui sont contre, bien sûr… bien sûr les gens ont autre chose à penser en ces temps de crise… Bien sûr ! Si on en reste là cependant on risque de se complaire dans le découragement, le défaitisme et au bout du compte l'immobilisme.

Nous n'avons pas besoin de cela, nous méritons mieux = à la pertinence de l'analyse, il faut ajouter la force de la conviction, nous n'avons plus le choix ! Il y a à mon avis deux causes majeures et urgentes à défendre pour l'identité bretonne : la langue et l'unité. Chaque jour le nombre de locuteurs diminue, chacun peut faire un effort personnel (parler breton) et collectif pour cela -- chaque jour la propagande des pays de la Loire gagne du terrain dans ce monde qui bouge (grâce aux millions d'euros et à l'appareil d'État à sa disposition), là aussi chacun peut agir à son échelle.

Le mouvement Bretagne Réunie semble être capable de faire quelque chose au niveau de la mobilisation de personnalités -- mais qu'en est-il de son audience populaire ? C'est dans chaque cercle, dans chaque bagad, dans chaque association bretonne (il y en a des milliers) qu'elle devrait avoir un relais -- chacun de nous peut agir à ce niveau. L'initiative de Bretagne Réunie d'éditer les cartes postales« Nantes en Bretagne, Magnifique ! » à envoyer au président français (= action du type Amnesty International) peut facilement être relayée partout et par chacun ! --qu'est-ce que tu peux faire toi à ton niveau ?-- quelles actions peux-tu entreprendre ?-- as-tu des propositions à faire partager aux autres ? Ténacité, résistance, engagement, ambition collective et modestie personnelle seront les ingrédients de notre réussite ! (Pas de naïveté là-dedans, c'est bien plus réaliste à long terme que tout défaitisme).

pierre camaret
Mardi 31 août 2010

Pour l'intelligentsia francais , il n'y a que la force qui est prise en compte .Le reste sera ignore .Epreuve de force sans violence biensur : une greve generale en B5 de 24 heures et cela bien mediatise ,avec la presse etrangere presente . J'ai bien le droit de rever ??

Dan Ar Wern
Mardi 31 août 2010

War-raok evit Breizh adunanet !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.