-- La réunification --

Bretagne Réunie : Les 105 000 signatures, de Saint Nazaire à Paris #2

Chronique de Bretagne Réunie (porte parole Alain Peigné Paul Loret) publié le 15/06/19 20:47

Bretagne Réunie : Les 105 000 signatures, de Saint Nazaire à Paris #2
En arrivant à Ingrandes
Bretagne Réunie : Les 105 000 signatures, de Saint Nazaire à Paris #2
En arrivant à Ingrandes

Nos cyclistes de ce second jour sont repartis ce matin de Nantes, après un nouveau passage devant le Conseil Départemental: l'occasion de communiquer sur notre action aux journalistes présents et d'échanger avec les passants.

Direction Ancenis ensuite, où le passage de l'équipe a été salué par une équipe de supporters ! Un grand merci à eux pour leurs encouragements.

Les cyclistes et les accompagnateurs bivouaquent ce soir du côté d'Ingrandes, terme Gaulois signifiant étymologiquement frontière: en effet ce lieu constituait un lieu la limite entre le royaume de Bretagne et l'Anjou, tout en étant un point d'échange commercial très important.

Ils retrouveront demain les membres de l'association des Bretons d'Anjou , que nous remercionspar avance pour leur soutien!

©agence bretagne presse

mailbox imprimer
logo
fondée en 1980, l'association bretagne réunie, comité pour l'unité administrative de la bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région bretagne formée des actuels départements des côtes-d'armor, du finistère, de l'ille-et-vilaine, de la loire-atlantique et du morbihan. l'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. elle agit pour et dans le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. bretagne réunie bp 49032 44090 nantes/naoned cedex 1

Vos commentaires :

A galon vat
Dimanche 16 juin 2019

Les Finistériens sont dépassés par les Bretons têtus de Loire Atlantique : nous ne voyons vraiment pas ce que nous pourrons faire à l'avenir pour retrouver la 1ére place !

M.Prigent
Dimanche 16 juin 2019

Il n'y a pas photo, depuis le décret scélérat de Pétain en juin 1941 initiant la partition de la Bretagne, les militants de la Loire-Atlantique ont toujours été, et de loin, à la tête de la contestation de cette décision.

Moi-même, finistérien "détaché" à Nantes, capitale historique de la Bretagne, je peux en témoigné au travers de mes 10 années de militantisme actif sur le terrain;

Nous aimerions, nous, Bretons du Sud un peu plus de solidarité active de la part des bretons de B4 et notamment des Rennais si jaloux de leur statut de Capitale de la "Bretagne Française".

Caroline Le Douarin
Lundi 17 juin 2019

Ya pas photo dit Michel, ya pas non plus compétition chez Bretagne Réunie. On ne se bat pas entre nous !

Il se trouve qu'en Loire-Atlantique on se sent deux fois plus breton, car on a deux fronts à combattre : le front français et son jacobinisme - comme les autres Bretons - et en plus - spécifique au 44 - le front PDL et sa débretonisation sournoise de la Loire-Atlantique...

Si vous voulez faire quelque chose en Finistère, ce serait d'expliquer pourquoi la Loire-Atlantique est un territoire breton, au Tabac-Presse de la place de la mairie à Brest, côté sud quand on regarde la mairie, s'il n'a pas changé depuis quelques années.

Mais allez-y en force... L'autre fois, j'ai tenu bon jusqu'au moment où j'ai senti venir la baffe ! Là j'ai laissé tomber...

Rafig
Mercredi 19 juin 2019

"Les Finistériens sont dépassés par les Bretons têtus de Loire Atlantique".

Oui heureusement qu'il y a les bretons du 44 pour relever les défis de la Bretagne de demain.

Par contre cela fait longtemps que j'ai constaté dans les finistériens et morbihannais et autres 35 et 22, pour la plus part ne sont pas bretons et se comportent comme tels, et confondent la B4 et la Bretagne.

Encore une fois ; la région bretagne est un obstacle à la Bretagne !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.