-- Politique --

Bretagne Réunie : La réunification de la Bretagne, c'est maintenant !

Dépêche de Bretagne Réunie (porte parole Le Bihan Jean-François) publié le 14/05/12 15:05

Au premier et au second tour des élections présidentielles, les électeurs des cinq départements bretons (22,29,35,44,56) ont exprimé de la même façon leur vote, un vote différent des départements limitrophes des Pays de la Loire (49,53,85).

25928_1.jpg


À travers ce vote semblable, Bretagne Réune voit un signal des électeurs bretons à l'intention de François Hollande et de son équipe pour qu'ils prennent en compte leur spécificité et leur demande la reconnaissance démocratique de l'unité bretonne.

Au cours du mandat de Nicolas Sarkozy, cette reconnaissance démocratique a été amorcée au plus haut niveau de l'État.

Nicolas Sarkozy a été le premier président de la Ve République à avoir osé poser clairement la question de la Réunification de la Bretagne et du retour de Nantes et de la Loire-Atlantique dans leur région d'origine (Congrès des maires novembre 2008, rapport Balladur...).

Cette reconnaissance démocratique de l'unité bretonne a également été appuyée par les parlementaires bretons de différentes sensibilités politiques qui, tout au long de la législature, sous l'impulsion de Marc Le Fur, François de Rugy, Dominique de Legge et avec le soutien entre autres de Marylise Lebranchu et de Jean-Jacques Urvoas, ont pris des initiatives pour organiser et simplifier le retour administratif de la Loire-Atlantique en Bretagne.

Cette reconnaissance démocratique de l'unité bretonne s'est également affirmée grâce à l'engagement de nombreux élus locaux des 5 départements (conseils municipaux, conseils généraux, notamment le Conseil général du Morbihan en décembre dernier à l'initiative de François Goulard et à la suite des votes plus anciens du Conseil général de Loire-Atlantique et du Conseil régional de Bretagne) et de multiples acteurs économiques, associatifs et citoyens.

Aujourd'hui, Bretagne Réune prend acte de l'élection de François Hollande et attend de la nouvelle étape de la décentralisation (acte 3) annoncée, une réelle et audacieuse politique girondine, dans laquelle les élus locaux et la société civile seront enfin entendus, et qui permettra le remplacement de la région artificielle des Pays de la Loire par la Réunification de la Bretagne et la recomposition du Nord-Ouest qui passera de 6 régions faibles et mal identifiées à 4 régions puissantes et enracinées.

Bretagne Réune poursuit son travail, notamment en interrogeant les candidats aux élections législatives dans les circonscriptions des 5 départements bretons afin de connaître leurs positions sur la réunification. Elle appelle tous les partisans de la Réunification (élus, acteurs économiques et associatifs, citoyens) à se mobiliser afin de promouvoir collectivement la cause de la Réunification bretonne et d'une République girondine, décentralisée et réellement au service des territoires et des citoyens.


Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réune

Bretagne Réunie - Breizh Unvan

BP 49032 44090 Nantes Cedex 1

http/::www.BRETAGNE-REUNIE.org

contact [at] bretagne-reunie.org

06 82 67 19 46

Document PDF 2012-05-09communique-presse-bretagne-reunie.pdf Communiqué de presse de Bretagne réunie. Le 9 mai 2012. La réunification de la Bretagne c'est maintenant !. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1434 lectures.
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Jean-Louis G.
Mardi 15 mai 2012

"À travers ce vote semblable, Bretagne Réune voit un signal des électeurs bretons à l'intention de François Hollande et de son équipe pour qu'ils prennent en compte leur spécificité et leur demande la reconnaissance démocratique de l'unité bretonne."

Extrapolation sans fondement. Est-ce que JM Ayrault sera aujourd'hui ministre? De toute manière avec les élections des futurs députés on verra ce qu'il en est. Les verts des PDL n'ont jamais fait preuve d'un grand enthousiasme dans le projet B5, surtout depuis qu'ils sont à la traine du PS

marc iliou
Mardi 15 mai 2012

Avec JM Ayrault comme premier ministre la Bretagne qui a voté Hollande peut dire adieu à ses revendications.5 ans de Fillon déjà avec Sarkozy,espérons que ce ne sera pas encore 5 ans avec Ayrault,cela ferait 10 ans de perdus pour la Bretagne .

Louis Le Bras
Mercredi 16 mai 2012

La réunification de la Bretagne dans ses limites historiques a été définitivement validée avec cette élection Présidentielle.

Jean-Louis G.
Mercredi 16 mai 2012

"la Bretagne dans ses limites historiques"

Lesquelles? Celles de l'an 500, 800, 900, 1100, 1500, etc.?

SPERED DIEUB
Mercredi 16 mai 2012

Jean Louis vous posez une bonne question et c'est vrai que le royaume de Salomon s'étendait au-delà des limites actuelles, mais celle de la Bretagne à cinq départements correspond pas seulement à une frontière militaire et un compromis historique mais aussi à une cohérence géographique de part la vocation économique spécifique de la péninsule et à la limite même que la Bretagne n'aurait jamais été indépendante la revendication actuelle de la dévolution pourrait être justifiée La spoliation du pays nantais est un handicap pénalisant la vocation maritime de la Bretagne et accentue également la fracture territoriale ouest est du fait que la synergie sud Bretagne est brisée .En fait derrière cette affaire se cache une arrière pensée de destruction de la Bretagne pour éviter que les conditions de sa renaissance soient réunies

Ar Vran
Mercredi 16 mai 2012

@Spered dieub

Je doute que le Jean-Louis G.en question pose la question en toute candeur, delà à soupçonner encore un troll, il n'y a pas loin. Je veux bien que l'on soit naïf mais quand on parle des limites faisant référence à l'histoire, je ne doute pas que la personne en connait manifestement plus qu'elle voudrait le faire croire. Tout le monde, à moins peut être quelqu'un qui débarquerait de la planète mars, sait bien que quand on parle de Bretagne dans ses limites historiques "ou bretagne historique", cela renvoie à la Bretagne actuelle à 5 départements

Xavier
Mercredi 16 mai 2012

Ce qui est certain c'est que les PDL sont devenu une réalité économique et sociétale. Il suffit de regarder les dizaines d'études de l'Insee pour se rendre compte que la Loire Atlantique n'a plus rien à faire en Bretagne mais est devenu le moteur, le coeur des PDL!

SPERED DIEUB
Mercredi 16 mai 2012

Xavier si on va dans votre logique les PDL vont être aussi englobé dans le futur grand ouest .Mais cette région technocratique et incohérente ne durera pas les compteurs seront donc remis à zéro et dans cette hypothèse de nouveaux espoirs seront permis pour la Bretagne

L'idée de suppressions des conseils régionaux chère au fn et aux souverainistes pourrait paradoxalement sur du long terme entrainer la réunification et la renaissance de la Bretagne

Michel Prigent
Jeudi 17 mai 2012

"Ce qui est certain c'est que les PDL sont devenu une réalité économique et sociétale."

Bien d'autres avant Xavier ont du dire la même chose sur L'union soviétique, l'Allemagne de l'Est, voire l'Empire romain...jusqu'au retournement de l'Histoire.

"Réalité économique et sociétale", certes avec l'argent du contribuable et dans le denis démocratique.

Donner moi l'argent, je me fais fort de vous faire une capitale dans le désert dotée d'une "réalité économique et sociétale" comme dans les émirats pétroliers.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.